Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Tragique accident entre Marrakech et Imintanoute    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus : Les 167 Marocains rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Un nouveau "portefeuille pédagogique" pour lutter contre la violence en milieu scolaire    Fès: une ressortissante étrangère agressée sur la voie publique    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brexit: Ce qui va changer au 1er février
Publié dans La Nouvelle Tribune le 28 - 01 - 2020

Le Brexit interviendra vendredi à minuit, soit 1.317 jours après la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne. Qu'est-ce qui va changer au 1er février?
Les échanges quotidiens entre le Royaume-Uni et l'UE vont continuer comme avant jusqu'à fin 2020. Pendant cette période de transition de 11 mois, Londres et Bruxelles vont négocier leur relation future. Quelques changements pratiques vont toutefois intervenir d'ici là.
– 66 millions d'habitants en moins –
Vendredi à minuit (23h00 GMT), l'Union européenne va pour la première fois perdre un Etat membre, qui plus est l'un des plus grands et des plus riches pays du bloc.
Avec le départ de 66 millions d'habitants, l'UE verra sa population passer à quelque 446 millions. Son territoire diminuera de 5,5%.
Si jamais le Royaume-Uni décidait un jour de revenir, il devrait se soumettre à la procédure d'adhésion habituelle.
– Les institutions –
A Bruxelles, le retrait de l'Union Jack devant le Parlement européen symbolisera un changement bien réel: le Royaume-Uni sort de l'UE et devient un « pays tiers ».
Plus aucun des 73 eurodéputés britanniques élus en mai ne siègera. 46 des sièges seront réservés pour de futurs Etats membres et 27 seront redistribués.
Londres n'aura plus le droit de présenter un candidat à un poste de commissaire européen. Il n'y avait déjà plus de représentant britannique dans l'exécutif européen, Boris Johnson ayant refusé d'en proposer un dans la nouvelle Commission.
Le Premier ministre britannique ne sera plus invité aux sommets européens, pas plus que les membres du gouvernement n'assisteront aux réunions ministérielles.
En tant que citoyens d'un pays étranger, les Britanniques ne pourront plus prétendre à des postes de fonctionnaires à Bruxelles. Nombre d'entre eux ont toutefois acquis une double nationalité afin de pouvoir rester.
En revanche, le Royaume-Uni, deuxième contributeur net au budget de l'UE derrière l'Allemagne, continuera à payer jusqu'à la fin de la transition.
– Droits des citoyens –
Selon les Nations unies, environ 1,2 million de citoyens britanniques vivent dans un pays de l'UE, principalement en Espagne, Irlande, France, Allemagne et Italie.
Selon l'office britannique des statistiques, 2,9 millions de ressortissants des 27 pays de l'UE vivent au Royaume-Uni, soit quelque 4,6% de la population.
En vertu de l'accord de retrait, les expatriés installés de part et d'autre de la Manche avant la fin de la période de transition conserveront leurs droits de résider et de travailler dans leur pays d'accueil.
Les citoyens européens résidant au Royaume-Uni doivent s'enregistrer pour bénéficier de ces droits. Pour les Britanniques vivant dans l'UE, les procédures diffèrent d'un pays à l'autre.
La liberté de circulation s'appliquera jusqu'à fin décembre 2020. Les détails des droits réciproques seront négociés après le Brexit.
– Les négociations –
Le Royaume-Uni a déjà passé plusieurs années à négocier les termes de son départ avec la task force de la Commission européenne dirigée par Michel Barnier.
Mais les négociations vont entrer dans une nouvelle phase après vendredi.
Le Royaume-Uni restera toutefois soumis au droit de l'UE et à la Cour de justice de l'UE jusqu'à la fin de la transition.
Michel Barnier est en discussions avec les Etats membres pour définir un mandat de négociation pour la relation future, en particulier au niveau commercial.
A la différence de l'accord entre le Royaume-Uni et la Commission, ratifié par les Etats membres et le Parlement européen, l'accord commercial pourrait devoir être avalisé par plus de 30 parlements nationaux et régionaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.