Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»    Les distributeurs : le mauvais cheval de l'Etat    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    Le transport en relooke dans le Souss!     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    Coronavirus : que les roquets se taisent !    L'ennemi n° 1    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    HCP: Le Maroc se retrouve très proche de la zone de succès    «Nous vous aideront à affiner le protocole si cela est nécessaire»    Qu'en est-il pour le jour d'après?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    Coronavirus/masques : une unité industrielle à Chichaoua réoriente son activité    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Vent de précampagne électorale dans les barreaux    Justice: Un premier agenda pour l'après-confinement    La loi sur les travailleurs sociaux au Conseil du gouvernement    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    La conjonction de tous les risques    Liaisons maritimes pour rapatrier les touristes français bloqués au Maroc    CGEM : un plan de relance de 100 milliards DH sur 12 mois    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Violence contre les femmes à Marrakech : 30 appels téléphoniques enregistrés en deux semaines    Contribution de l'INDH à la lutte contre le Covid-19 à Taounate    Programme intégré pour lutter contre le coronavirus à Asilah    Ligue des champions, Coupe de la Confédération et CHAN s'acheminent vers l'annulation    L'examen du calendrier de la saison 2020 au centre d'une réunion en ligne de l'Union arabe de karaté    Reprendre, oui mais comment ?    Disny accusée d'avoir fermé les yeux sur 14 ans de harcèlement sexuel    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Du sang neuf au Tourisme
L'enjeu est de réussir le pilotage et l'exécution des chantiers de la Vision 2020 Au casting: des profils jeunes et bardés de diplômes
Publié dans L'Economiste le 20 - 01 - 2011

Une année après sa nomination à la tête du département du Tourisme et moins de deux mois après le lancement de la Vision 2020, Yassir Zenagui prend déjà ses marques. Le ministre vient d'opérer d'importants changements dans son staff dirigeant. L'ingénieur en chef de la Vision 2020 vient de nommer 5 nouveaux cadres dirigeants. Dénominateur commun de ce casting: ils sont tous jeunes (âgés entre 34 et 40 ans), des cadres bardés de diplômes (Polytechnique-Paris, Ensae, Supelec, ENA…) et à la compétence éprouvée.
L'objectif de ces nouvelles recrues est de poursuivre le pilotage, le déploiement, l'accompagnement et l'exécution des nouveaux chantiers stratégiques formalisés par la Vision 2020. Une décision stratégique qui intervient quelques mois seulement avant l'élaboration de feuilles de route régionales, lesquelles feront l'objet de signature de contrats-programmes régionaux dès juin 2011.
Principal changement opéré: le départ de Omar Bennani et Amine Bensouda, respectivement président du directoire et DG de la Société marocaine d'ingénierie touristique (Smit). Autre départ important, celui de Aboubakr Himeur, directeur de la formation et de la coopération.
. Tarik Senhaji (39 ans):
C'est le successeur de Omar Bennani à la présidence du directoire de la Smit. Senhaji a été directeur général à la banque Natixis de Londres. Il avait en charge les marchés financiers, la structuration de dette et produits dérivés hybrides. Auparavant, Tarik Senhaji avait occupé plusieurs postes de responsabilité dans de prestigieuses institutions financières internationales.
Il s'agit notamment de la Banque mondiale (SFI) à Washington, la Société Générale, Calyon ou encore Dresdner Bank à Londres. Le nouveau président du directoire de la Smit est diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole de la statistique et de l'administration économique (Ensae-Paris).
. Jamal Eddine Mohamed Idrissi (39 ans)
C'est le tout nouveau directeur des ressources et de la formation au département de Zenagui. Idrissi a à son actif une expérience en tant que DRH à Sogatour, du groupe CDG.
Il est titulaire d'un diplôme de cycle supérieur de l'ENA, d'un diplôme de l'Iscae ainsi que d'un DESA en communication et ingénierie.
. Imad Berrakad (40 ans)
Le poste de DG de la Smit revient à Berrakad en remplacement de Amine Bensouda. Le nouveau DG a été directeur régional à l'ONE de Rabat/région du Nord avant d'être nommé directeur central commercial et marketing du même Office.
Avant l'Office national de l'électricité, il a exercé plusieurs années en tant qu'ingénieur civil au ministère de l'Intérieur. Berrakad est titulaire d'un diplôme d'ingénieur industriel option énergie de l'Institut supérieur industriel Gramme ainsi que d'un diplôme d'études supérieures en gestion de projets de l'Institut d'administration des entreprises de l'Université de Lille I.
. Mounssif Aberkaoui (34 ans)
Ancien consultant de Xansa (France), Aberkaoui a occupé par la suite plusieurs postes de responsabilité à Attijariwafa bank et à la CDG, avant d'être nommé directeur de la stratégie et de la coopération au Tourisme. Il vient d'être nommé membre du directoire de la Smit. Mounssif Aberkaoui est titulaire de diplômes de Polytechnique et de télécoms de Paris.
. Rachid Jdidi (39 ans)
Nommé directeur de la stratégie et de la coopération, Jdidi a occupé les postes de Senior Banker au sein d'institutions financières internationales telles que Barclays Bank, Crédit Lyonnais et Groupe Crédit Agricole à Paris avant de monter un cabinet de consulting financier. Jdidi est également diplômé de Polytechnique (Paris), de Supelec (Paris) ainsi que d'un master en finances de l'Université Paris VI.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.