Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%    Chelsea : L'algérien Saïd Benrahma pour épauler Hakim Ziyech ?    Coronavirus : 7 nouveaux cas, 7.584 au total, mercredi 27 mai à 10h    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    L'Egypte devance le Maroc dans l'indice mondial RECAI    Le Covid-19 fait chuter les exportations marocaines en Barytine    Marché de gros: Sécuriser l'approvisionnement    Banques, télétravail, prise de température…Les décisions anti-covid 19 de la CNDP    Consultations directes entre avocats et détenus dès le 1er juin    Les «opportunités» de la crise Covid, analysées par Hamid Chabar    Article 1062449    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7577 au total, mardi 26 mai à 18h    L'essentiel de la lutte contre les trafics illicites en 2019    Redémarrer ou pas le Calcio ? Le championnat des réticents    La Premier League va voter sur l'autorisation des entraînements avec contacts    "The Last Lance" Le documentaire qui révèle toute la vérité sur Armstrong    Hakimi buteur contre Wolfsburg    HPS affiche une hausse de 16,9% des produits d'exploitation au premier trimestre    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Collecte record des recettes douanières    ‘'Coronavirus et discours'', nouvel ouvrage de Ahmed Cherrak    Un bilan fidèle à sa courbe en dents de scie    Pour une meilleure place du monde rural dans le nouveau modèle de développement    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Un programme culturel intercatif avec une série d'activités à distance    Un masterpiece sublime!    Messaoud Bouhcine: le confinement sanitaire a mis à nu le secteur culturel et artistique    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Une «violation» du droit international    Les Marocaines ont pris part activement à l'élan mondial de lutte contre la pandémie    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Maroc, de quoi avons-nous peur?    Coronavirus: L'OMS suspend les essais cliniques de l'hydroxychloroquine    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre: Le président Barowski séduit
Publié dans L'Economiste le 16 - 03 - 2012

En 2009, aucune chaîne de télévision n'en a voulu. «Le sujet risque de froisser les hautes sphères», a-t-on répondu au metteur en scène Bernard Uzan, lorsqu'il a présenté son projet de téléfilm: «Le président, sa femme et moi». Il décide finalement de l'adapter au théâtre, en prenant toutes les précautions «pour que la pièce ne soit pas attaquable». Et la comédie a vraiment cartonné: 200.000 spectateurs pour 200 représentations, dont 50 en tournée. Mieux, la pièce a été diffusée sur Paris Première et là, les téléspectateurs se comptent quasiment en millions. De leur côté, les comédiens (Alexandra Vandernoot, Cedric David, Leslie Bevillard, Thibaut de Lussy, Aurélie Nollet) avouent s'être bien «amusés à jouer cette comédie» qui se situe totalement dans le théâtre de boulevard. Le sujet est surtout «très people» et concerne la vie de l'actuel président français. «A son arrivée à la tête de l'Etat, j'ai été impressionné -comme bon nombre de Français- par son omniprésence dans les médias. Il était partout. On parlait de ses déplacements, de ses affaires de cœur, de ses hobbies. En une journée, il pouvait aller de Lille à Marseille, en passant par Berlin. Une énergie presque surnaturelle pour un seul homme. Et là, je me suis dit qu'il avait certainement un sosie», explique Bernard Uzan. C'est comme ça qu'est née l'idée de cette pièce. «Il n'y a rien de plus inspirant pour un auteur que d'avoir un président qui soit le remix de Napoléon, d'Astérix et Louis de Funès», ajoute le metteur en scène. Avant de préciser que «le président n'est pas le sujet central de cette comédie mais son sosie». «Le seul but est d'offrir au public un spectacle de qualité, avec à la fois du rire et de l'émotion», renchérit le comédien et imitateur Cédric David, qui interprète le rôle du président Barowski. Sa ressemblance avec le chef d'Etat français est hallucinante. «J'ai été agressé une fois dans le métro. On m'a pris pour lui», déclare-t-il. Résultat, il forme avec Alexandra Vandernoot un duo très fun et 100% crédible dans son interprétation comique de la vie du couple présidentiel. Et Isabelle (la femme de Barowski) apprécie tellement le sosie qu'elle quitte finalement l'original!
Le public marocain devait lui aussi apprécier la pièce, présentée jeudi 15 mars, au Mégarama Casablanca à l'initiative de Top Event Production dans le cadre de la deuxième édition des «Théâtrales, le meilleur du théâtre parisien». A noter que c'est la deuxième représentation dans un pays du Maghreb, après Tunis en mai 2011. «C'était émouvant de jouer en Tunisie juste après le début du printemps arabe», affirme Alexandra Vandernoot à L'Economiste.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.