Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Brèves    Conflits d'intérêts: L'Istiqlal plaide pour un texte dédié    Article 1067742    Auto Hall clôture le premier semestre dans le rouge    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    Travailleuses et travailleurs domestiques: plus de 2.500 contrats de travail conclus (Amekraz)    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Le Liban, nouveau protectorat français ?    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Chelsea: Hakim Ziyech toujours absent    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    La CGEM explique ses propositions pour la loi de finances 2021    Casablanca: trois escrocs dans les filets de la DGSN    Le gouvernement refuse de créer un fonds pour le cancer    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    France: les prévisions du ministre de l'Economie    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    A 90 ans, Haja El Hamdaouia met fin à sa carrière    Fusion Atlanta-Sanad: la nouvelle entité voit le jour    France: trois morts dans le crash d'un aéronef    Biélorussie: Une investiture à huis-clos pour Alexandre Loukachenko    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Prévisions météorologiques pour la journée du lundi 28 septembre 2020    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les bourses d'études...surtout aux méritants
Ministère, fondations… là où il faut s'adresser En bénéficient ceux qui ont un faible revenu et ceux qui ont un excellent dossier scolaire Dons ou prêts… les montants varient selon les catégories

LES études supérieures coûtent cher. Et pour y remédier, plusieurs étudiants cherchent à obtenir des bourses. Deux grandes catégories d'étudiants peuvent en bénéficier: ceux qui ont un faible revenu, mais aussi ceux qui ont un excellent dossier scolaire. Ces bourses ont plusieurs appellations: bourses étudiantes, aides financières ou encore bourses d'études… Elles consistent en une aide financière sous forme de don et ne sont pas remboursables lorsque l'étudiant a fini ses études contrairement à un prêt. Généralement, les bourses d'études sont attribuées par des ministères, des organismes sans but lucratif ou scientifiques, des fondations, des gouvernements ou des entreprises.
. Voici un tour d'horizon des organismes qui octroient des bourses que ce soit dans le public ou le privé (1).
• Enseignement supérieur: Des bourses par catégories
Le ministère de tutelle accorde des bourses nationales pour les étudiants du 1er, 2e et 3e cycles ayant des ressources limitées afin de les aider à financer leurs études. Le montant va de 650 DH par trimestre pour les étudiants poursuivant leur formation dans les établissements relevant de leur lieu de résidence originel à 1.300 DH attribués aux personnes venant de villes externes à leur lieu d'études. Les candidats doivent se procurer un dossier de bourse dans une librairie. Le dépôt se fait auprès des lycées pour les élèves de la deuxième année du cycle du baccalauréat. Les candidats libres et ceux préparant un baccalauréat étranger devront le faire auprès des délégations du ministère de tutelle. L'octroi de la bourse est décidé au cours d'une commission. Les bourses de 3e cycle (master et doctorat) ne sont pas pour tout le monde. Elles ne sont octroyées que sur la base de l'excellence académique. Il faut aussi que le candidat ne dispose pas de source de revenus. Le montant varie de 1.300 DH par trimestre pour le master indépendamment du lieu d'origine du candidat, et ce pendant un an renouvelable une seule fois, à 2.300 DH par mois pour le cycle doctoral pour une durée maximum ne dépassant pas 36 mois. Le candidat doit se procurer le dossier auprès du service des bourses de son établissement. Les décisions d'allocation de ces bourses reviennent aux présidents d'universités. Le ministère accorde également des bourses de mérite aux élèves issus des classes préparatoires ayant réussi aux concours d'entrée à une grande école française d'ingénieurs ou de commerce. Pour l'année universitaire 2011-2012, pas moins de 181.000 bourses universitaires devaient être allouées aux étudiants des établissements supérieurs publics. Et ce, contre 147.021 pour l'année dernière. Site: http://www.enssup.gov.ma/
• Fondation marocaine de l'étudiant: 100 bourses d'excellence pour 2012/2013
La Fondation marocaine de l'étudiant donne plusieurs bourses par an à des jeunes démunis issus des orphelinats, bacheliers et de niveaux bac, afin qu'ils puissent poursuivre leurs études dans des établissements privés de formation professionnelle ou d'enseignement supérieur.
En 2011, la fondation a permis à 346 bacheliers méritants issus des établissements de protection sociale de bénéficier d'une bourse d'excellence. La fondation marocaine souhaite mettre en place, pour la rentrée universitaire 2012/2013, 100 bourses d'excellence, tout en continuant à œuvrer pour l'amélioration de son offre et de la qualité de son accompagnement. A l'horizon 2018, elle ambitionne de porter le nombre de boursiers bénéficiaires à 1.200, ce qui représente à terme la prise en charge de 150 nouveaux boursiers par an. Site: http://www.fme.ma/
• Fondation Mohammed VI: Bourses Istihqaq
La bourse Istihqaq est remise par la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l'éducation-formation. Celle-ci est décernée annuellement aux 500 meilleurs bacheliers, enfants d'adhérents ayant réussi leur baccalauréat avec excellence et ce, afin de leur permettre de poursuivre leurs études supérieures dans des établissements publics au Maroc. Elle est attribuée au niveau national et régional. La bourse nationale propose 1.200 DH pour les 3 ans du 1er cycle, un montant payable 2 fois/an semestriellement. Et 1.800 DH pour les 2 ans du second cycle (montant mensuel sur 10 mois/an). Quant à la bourse régionale, elle ne dépasse pas les 1.000 DH. Un dossier de candidature (téléchargeable sur le site www.fm6education.ma) doit être déposé, dans les délais, directement à l'Académie régionale de l'éducation formation.
• Fondation Académia: Des prêts allant jusqu'à 60.000 DH/an
La Fondation Académia pour le mérite et l'excellence prend en compte les résultats de l'étudiant, l'école dans laquelle il est admis, ainsi que le revenu des parents. Les prêts sont octroyés pour une durée de un, deux ou trois ans, à raison de 60.000 DH par an (soit 10 mensualités de 6.000 DH). D'après le contrat établi entre la Fondation et l'étudiant, celui-ci s'engage à rembourser le prêt octroyé sur la base d'un taux et d'un échéancier prédéfinis.
Conçu pour alléger les charges de l'étudiant, le prêt d'honneur ne commence à être remboursé qu'un an après la fin des études, à un taux de 3,5%, donnant ainsi des mensualités constantes avoisinant les 1.500 DH. Les fonds sont assurés grâce à la contribution des membres qui sont au nombre de 27 dont L'Economiste. Plus de 300 étudiants ont profité du soutien de la fondation sous une forme ou une autre depuis sa création en 1997. Elle a accordé, à fin 2010, un total de 178 prêts d'honneur (66% de garçons et 34% de filles) parmi lesquels une majorité (55%) ont opté pour des études d'ingénieurs, 40% pour des études de commerce et de gestion et 5% pour d'autres filières. L'ensemble des fonds octroyés s'élève à 18 millions de DH. Site: www.fondationacademia.com.

F. Z. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.