Arrestation d'un ressortissant bulgare à Marrakech, soupçonné de piratage de comptes bancaires    Le PDG d'Attijariwafa Bank reçu par le président ivoirien    Bruxelles attend Boris Johnson de pied ferme    Crise des tankers : l'Iran prévient Londres qu'il « protégera » le Golfe    Comment s'est porté le secteur bancaire en 2018?    Le groupe ODM se renforce    Invité en Israël, un blogueur saoudien lynché par des Palestiniens    Vidéo. Lekjaâ menace les clubs marocains!    Lancement officiel du cadre national de la certification    La Banque Populaire accompagne le secteur de la chimie et de la parachimie    Agadir/tourisme. Aïd Al Adha pénalise la destination    Mercato : Mohcine Yajour au club saoudien Damak    Festival du cinéma de Taza : Abdelwahab Doukkali enchante le public    Le festival «Florilège culturel» couronné par la célébration de la Fête du Trône    Najat Aatabou star du 3ème festival Ajdir Izouran    Régions : la FCS déploie des formations certifiantes au profit des entreprises    Taounate: Benabdallah appelle une répartition spatiale équitable de la richesse    Le bachelor allégera-t-il la capacité d'accueil des facultés de droit ?    73e anniversaire de la présentation par le PCM du Manifeste de l'Indépendance    IAM: un bon premier semestre porté par le marché marocain    La Corée du Sud annonce des tirs de semonce contre un appareil russe    Le président sénégalais a offert des passeports diplomatiques aux joueurs    Tanger : 20 personnes blessées lors d'un incident de manège    Le Bureau politique du PPS félicite Fatima Chaabi et Mahtat Rekkas    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement : Les perspectives d'élaboration de la loi de Finances 2020 au menu    Championnat du Malawi : Une «poule» pour le meilleur joueur!    Moscou: 20.000 manifestants réclament des élections «libres»    Averses orageuses et canicule dans plusieurs provinces du Royaume    Des propositions pratiques pour les droits de tous les enfants : L'ONDE coordonne ses efforts avec un réseau national    Presse. Des assises nationales en vue    Education : La Chambre des représentants adopte le projet de loi-cadre    Développement régional : Un coût total de 411 MMDH, selon El Othmani    Dora Maar: Une beauté qui en avait dans l'œil    Production cinématographique et audiovisuelle. Un "vrai" cadre juridique en gestation    Edito : La voie de la dignité    Lekjaa confirme la démission de Renard et promet du changement    Abdeslam Ahizoune réélu président de la FRMA    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Oxfam monte au créneau    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCP renforce ses capacités de production à Khouribga
Publié dans L'Economiste le 09 - 07 - 2012

LE Groupe OCP compte beaucoup sur la région de Khouribga connue par ses gisements importants en phosphates pour réussir son nouveau programme de développent industriel 2010-2020. Avec un investissement de plus de 120 milliards de DH, le programme a pour objectif d'augmenter la production du phosphate pour atteindre 55 millions de tonnes par an contre 28 millions de tonnes actuellement et celles des engrais à plus de 10 millions tonnes (4 actuellement).
Au niveau de la région de Khouribga, le groupe table sur une capacité d'extraction de 38 millions de tonnes par an contre 18 millions de tonnes actuellement. Pour ce faire, plusieurs projets miniers de développement sont programmés pour un investissement de près de 18 milliards de DH.
Parmi eux, figurent l'ouverture et l'équipement de trois nouvelles mines. La première est celle d'El Halassa dont la mise en exploitation a été démarrée récemment. La deuxième à Oulad Farès en 2015 et la troisième (prolongement extension zone centrale nord).
Après l'extraction du phosphate, il faut assurer son traitement par l'enrichissement. Ainsi, la construction de deux autres unités de lavage-flottation est prévue au niveau de la région en plus de celle réalisée en octobre 2010 (laverie de Merah Lahrach). D'une capacité de traitement de 7,2 millions de tonnes de minerai par an extensible à 12 millions de tonnes, cette dernière a nécessité un investissement de près de 2,5 milliards de DH.
Pour la promotion de l'emploi notamment au profit de la population de la région, 65% des travaux ont été confiés à des entreprises marocaines. Il faut noter que les laveries sont considérées en général comme de grandes consommatrices d'eau. Mais pour celle de Merah Lahrach, l'OCP a mis au point des solutions et procédés alternatifs pour préserver les ressources hydriques de la région. Ainsi, plus de 80% des eaux utilisées sont recyclées grâce aux décanteurs et digues.
A noter que 70% du besoin annuel en eau pour le fonctionnement de la laverie est couvert par la station d'épuration des eaux usées de la ville de Khouribga. Pour l'été 2013, il est prévu la mise en service de la laverie El Halassa considérée comme la première dans le monde avec une capacité de traitement de 12 millions de tonnes par an. Sa réalisation va nécessiter la mobilisation d'un investissement de 3,4 milliards de DH et 600.000 jours/hommes de travail. Parmi les projets innovants et phares du programme de l'OCP c'est incontestablement celui de la construction d'un pipeline d'une longueur de 235 Km qui va assurer le transport du phosphate sous forme de pulpe à partir de Khouribga vers le complexe chimique de Jorf Lasfar. La construction de cette infrastructure dont l'investissement total avoisine les 4,5 milliards de DH a été attribuée au Turc Tekfen. Près de 100 km de conduites ont déjà été posées pour une mise en service prévue courant 2013. D'une capacité de transport de 38 millions de tonnes par an, cet ouvrage présente de multiples avantages. Sur le volet exploitation, il va permettre de réaliser une réduction substantielle de la facture du transport assuré actuellement par le rail. En plus de cet avantage, le projet pipeline aura également un effet positif sur l'environnement. Selon les responsables de l'office, ce nouveau mode de transport va permettre une réduction des émissions de gaz à effet de serre estimées à 900.000 tonnes de CO2 par an.
Stratégie eau
COMMENT doubler la production minière sans augmenter significativement la consommation d'eau notamment celle provenant des ressources hydriques conventionnelles? C'est l'ambition affichée par la stratégie d'eau adoptée par le groupe de l'OCP. Parmi les objectifs fixés, la réalisation d'une économie de 15% de la consommation, et ce par une rationalisation de l'utilisation de l'eau dans les installations minières et industrielles du groupe.
Sur ce chapitre, il faut signaler la mise en service totale, en 2011, de la station de traitement des eaux usées à Khouribga. Une grande partie des eaux traitées sont utilisées dans le lavage et l'enrichissement du minerai du phosphate. Cette station permet de réaliser un gain en eau de près de 5 millions de m3, soit l'équivalent de la moitié des besoins en eau potable de la ville de Khouribga.
L'OCP a décidé également d'avoir recours à la technique du dessalement de l'eau de la mer pour qu'elle soit utilisée dans le fonctionnement des installations de l'office. Un projet de construction d'une station de dessalement est en cours à Jorf Lasfar pour une capacité totale de 75 millions de m3 par an. La livraison de la première tranche est prévue en 2013 avec une capacité de 25 millions de m3 par an. L'économie de la consommation en eau est estimée à 3 millions de m3.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.