Reprise de l'activité des cafés et restaurants    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Le tabagisme tue!    Maroc : allègement du déficit commercial à fin avril    Est-ce que la Bourse sur-anticipe la reprise?    Un exercice difficile dans des conditions difficiles    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Message de condoléances de SM le Roi à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du défunt    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    Le parcours original du grand combattant    Utilisation des Big Data et de l'Intelligence Artificielle dans le combat contre le Coronavirus [Analyse]    L'intervention remarquée de Benchaâboun devant les membres du conseil d'administration de la CGEM [Vidéo]    CGEM: Les pertes des industries culturelles et créatives estimées à 2 milliards de dirhams    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Coronavirus : 15 gymnases mobilisés à Rabat pour le Bac 2020    Coronavirus : 3 nouvelles contaminations, aucun nouveau décès et 5.412 guérisons au total dimanche 31 mai à 10h00    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    Marché pour l'acquisition de 2 millions de tests Covid-19 : Le Ministère de la Santé réagit    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    L'homme de l'alternance n'est plus    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Le chef du gouvernement entame ses concertations avec les partis politiques représentés au Parlement    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCP renforce ses capacités de production à Khouribga
Publié dans L'Economiste le 09 - 07 - 2012

LE Groupe OCP compte beaucoup sur la région de Khouribga connue par ses gisements importants en phosphates pour réussir son nouveau programme de développent industriel 2010-2020. Avec un investissement de plus de 120 milliards de DH, le programme a pour objectif d'augmenter la production du phosphate pour atteindre 55 millions de tonnes par an contre 28 millions de tonnes actuellement et celles des engrais à plus de 10 millions tonnes (4 actuellement).
Au niveau de la région de Khouribga, le groupe table sur une capacité d'extraction de 38 millions de tonnes par an contre 18 millions de tonnes actuellement. Pour ce faire, plusieurs projets miniers de développement sont programmés pour un investissement de près de 18 milliards de DH.
Parmi eux, figurent l'ouverture et l'équipement de trois nouvelles mines. La première est celle d'El Halassa dont la mise en exploitation a été démarrée récemment. La deuxième à Oulad Farès en 2015 et la troisième (prolongement extension zone centrale nord).
Après l'extraction du phosphate, il faut assurer son traitement par l'enrichissement. Ainsi, la construction de deux autres unités de lavage-flottation est prévue au niveau de la région en plus de celle réalisée en octobre 2010 (laverie de Merah Lahrach). D'une capacité de traitement de 7,2 millions de tonnes de minerai par an extensible à 12 millions de tonnes, cette dernière a nécessité un investissement de près de 2,5 milliards de DH.
Pour la promotion de l'emploi notamment au profit de la population de la région, 65% des travaux ont été confiés à des entreprises marocaines. Il faut noter que les laveries sont considérées en général comme de grandes consommatrices d'eau. Mais pour celle de Merah Lahrach, l'OCP a mis au point des solutions et procédés alternatifs pour préserver les ressources hydriques de la région. Ainsi, plus de 80% des eaux utilisées sont recyclées grâce aux décanteurs et digues.
A noter que 70% du besoin annuel en eau pour le fonctionnement de la laverie est couvert par la station d'épuration des eaux usées de la ville de Khouribga. Pour l'été 2013, il est prévu la mise en service de la laverie El Halassa considérée comme la première dans le monde avec une capacité de traitement de 12 millions de tonnes par an. Sa réalisation va nécessiter la mobilisation d'un investissement de 3,4 milliards de DH et 600.000 jours/hommes de travail. Parmi les projets innovants et phares du programme de l'OCP c'est incontestablement celui de la construction d'un pipeline d'une longueur de 235 Km qui va assurer le transport du phosphate sous forme de pulpe à partir de Khouribga vers le complexe chimique de Jorf Lasfar. La construction de cette infrastructure dont l'investissement total avoisine les 4,5 milliards de DH a été attribuée au Turc Tekfen. Près de 100 km de conduites ont déjà été posées pour une mise en service prévue courant 2013. D'une capacité de transport de 38 millions de tonnes par an, cet ouvrage présente de multiples avantages. Sur le volet exploitation, il va permettre de réaliser une réduction substantielle de la facture du transport assuré actuellement par le rail. En plus de cet avantage, le projet pipeline aura également un effet positif sur l'environnement. Selon les responsables de l'office, ce nouveau mode de transport va permettre une réduction des émissions de gaz à effet de serre estimées à 900.000 tonnes de CO2 par an.
Stratégie eau
COMMENT doubler la production minière sans augmenter significativement la consommation d'eau notamment celle provenant des ressources hydriques conventionnelles? C'est l'ambition affichée par la stratégie d'eau adoptée par le groupe de l'OCP. Parmi les objectifs fixés, la réalisation d'une économie de 15% de la consommation, et ce par une rationalisation de l'utilisation de l'eau dans les installations minières et industrielles du groupe.
Sur ce chapitre, il faut signaler la mise en service totale, en 2011, de la station de traitement des eaux usées à Khouribga. Une grande partie des eaux traitées sont utilisées dans le lavage et l'enrichissement du minerai du phosphate. Cette station permet de réaliser un gain en eau de près de 5 millions de m3, soit l'équivalent de la moitié des besoins en eau potable de la ville de Khouribga.
L'OCP a décidé également d'avoir recours à la technique du dessalement de l'eau de la mer pour qu'elle soit utilisée dans le fonctionnement des installations de l'office. Un projet de construction d'une station de dessalement est en cours à Jorf Lasfar pour une capacité totale de 75 millions de m3 par an. La livraison de la première tranche est prévue en 2013 avec une capacité de 25 millions de m3 par an. L'économie de la consommation en eau est estimée à 3 millions de m3.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.