Reportage de M6: les autorités algériennes contre-attaquent    Taqa Morocco: Le RNPG recule    Casablanca: la Fédération Marocaine du Commerce en Réseau voit le jour    Bureau d'ordre digital: Ça commence à prendre    SMI portée par la hausse du cours de l'argent    AIEA: Le Maroc préside la 64e conférence    Vidéo – Le Maroc fera entendre sa voix à la 1ère Assemblée générale des Nations Unies se tenant à distance    Botola: le Hassania d'Agadir tombe à Oued Zem (VIDEO)    Coronavirus: nouveau record de guérison au Maroc    Covid/Données personnelles: Fuites sans suite...    inwi money lance la réception du transfert international    Le déroulement de la rentrée scolaire au menu du Conseil de gouvernement    Mohammadia: des mesures restrictives pour affronter la prolifération du Covid-19    Fès : saisie de plus de 5 000 bouteilles de boissons alcoolisées    Casablanca: un individu interpellé pour trafic de psychotropes    Tanger: le lycée Regnault fermé pour 14 jours    Premier League: Liverpool mate Chelsea    Les professionnels du tourisme décidés à passer à l'offensive pour la reprise du secteur à Marrakech    L'hôpital des FAR prodigue des soins permanents aux brûlés de l'explosion de Beyrouth    Les poudres et liquides saisis lors de l'opération antiterroriste du 10 septembre servent à la fabrication des explosifs    Karima Benyaich : S.M le Roi a inscrit l'approche genre au centre des priorités de la consolidation de l'Etat de droit    Jawad Yamiq proche du Getafe    Le Real Madrid manque sa rentrée    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    La CGEM publie un guide sur la "Cybersécurité en entreprise"    Le Covid-19 a un impact "dévastateur " sur les populations les plus vulnérables    Michael Lonsdale, le comédien pèlerin, est décédé    Officiel: El Haddadi éligible pour représenter le Maroc    Une consécration de l'engagement du Royaume pour une pratique sportive saine    Italie: débuts flamboyants pour la Juve de Pirlo    Football : Nayef Aguerd débute bien la saison en France    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Suivez le LIVE de l'émission « Al Moukawil » de MFM Radio    Débat autour d'un viol. Au Maroc, on ne fouette pas, on ne coupe pas la main    L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire au cœur d'un scandale sexuel    « FinCEN Files » : de grandes banques soupçonnées de faciliter la circulation d'argent sale    Bolivie: La présidente par intérim se retire de la course à la présidence    Préfecture de Marrakech : généralisation de l'enseignement en alternance à partir de ce lundi    Un rapport accablant du ministère public    Le Maroc s'est distingué par son engagement en faveur d'une solution pacifique libyo-libyenne, affirme un institut d'études slovène    Secteur de l'automobile : la courbe des exportations se redresse progressivement    Distribution : les Marocains fidèles au marché et à l'épicier pour l'alimentaire    Des centaines de sans-papiers entament un périple de 700 Km    Le roman des énigmes    «M'ZORA CARAVANE»: plus de 30 artistes internationaux à l'honneur    «Le Fez Art Lab», un nouvel espace culturel à Fès    Quatre productions marocaines en lice au Festival du film arabe de Malmö    Allemagne : des milliers de manifestants réclament à de prendre en charge les réfugiés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Produits pétroliers
Les prix inchangés en octobre
Publié dans L'Economiste le 15 - 10 - 2013

Aucune hausse, ni baisse du prix des produits pétroliers n'interviendra durant ce mois d'octobre. Le seuil de 2,5% au-delà duquel l'indexation doit jouer n'a pas été atteint sachant que le mécanisme d'indexation partielle se base sur la moyenne des prix à l'international sur deux mois.
Les prix du gasoil, de l'essence super et du fuel industriel seront maintenus à leur niveau actuel fixé le 16 septembre dernier: 12,77 DH le litre pour l'essence super, 8,84 DH le litre de gasoil et 5.328,92 DH la tonne de fuel de type 2 destiné aux industriels.
En principe, l'indexation partielle telle qu'elle est instituée prévoit des variations des prix à la baisse comme à la hausse une fois le seuil de 2,5% dépassé.
Ce système qui a suscité les critiques et qui sera accompagné de mesures en faveur des transporteurs en particulier permettra de maintenir la charge de compensation dans les limites du budget fixé par la loi de Finances 2013. Une opération censée assurer des seuils «acceptables» de déficit budgétaire. Un indicateur suivi de près par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Ce dernier ayant conditionné le maintien de la Ligne de précaution et de financement par la réforme du système de compensation.
A fin septembre, les statistiques de la Caisse de compensation relèvent que les paiements au titre de la subvention des produits pétroliers, du gaz butane et du sucre ont atteint 36 milliards de dirhams. Les arriérés de paiement des opérateurs se sont ainsi établis à 7,9 milliards dont la part la plus importante (56%) concerne les produits pétroliers.
La décomposition de la charge de compensation relève sans surprise que l'enveloppe la plus importante est consacrée aux produits pétroliers avec 12,44 milliards de DH dont 80% est relative à la subvention du gasoil et de l'essence super. Le reste est partagé entre le fuel ONE et spécial (2,4 milliards de DH) ainsi que le gasoil destiné à la pêche côtière (74 millions de DH).
Viennent ensuite, le butane pour lequel la Caisse de compensation a décaissé près de 8 milliards de DH et le sucre avec 2,1 milliards de DH.
Pour le butane, 98% de la charge de compensation sont affectés aux frais de distribution des centres emplisseurs, soit près de 8,7 milliards de DH, 109 millions de DH vont aux frais de transport et 97 millions de DH sont affectés aux importations.
Et le sucre
Dans le cas du sucre, la compensation a atteint 182,7 millions de DH pour le sucre importé contre 1,9 milliard de DH pour le produit local à fin septembre 2013. Mais dans le cas de ce produit, un mécanisme de restitution est en place depuis quelques années. Ainsi, à fin juillet, la restitution des sociétés de boissons gazeuses et non gazeuses au titre de la compensation du sucre a atteint 48 millions de DH. Une enveloppe en hausse de 10% comparativement à la même période de l'année dernière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.