La crise du Covid-19 incite les opérateurs de produits d'hygiène à investir davantage    Une nouvelle ferme aquacole dans la région d'El Jadida    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.740 au total, samedi 30 mai à 10h    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    L'homme de l'alternance n'est plus    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Bientôt un café. Expresso SVP !    OCP profite de l'export au premier trimestre    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech du Rire: Les shows de Debbouze de retour
Publié dans L'Economiste le 26 - 02 - 2014

LES dates du 4e Marrakech du Rire sont fixées. Le festival initié et porté par Jamel Debbouze donne rendez-vous aux spectateurs du 10 au 15 juin. Il accueillera comme d'habitude plusieurs stars du monde de l'humour ainsi que de nouveaux visages qui ne déméritent pas. Dany Boon, Kad Merad, Jeff Panacloc -qui s'est produit récemment à Casablanca-, Malik Bentalha, Baptiste Lecaplain et bien d'autres encore seront de la partie.
La 4e du Marrakech du Rire promet une vingtaine de spectacles pour 5 jours de rire. Et surprise cette année, les organisateurs ont décidé de programmer deux soirées de gala, le vendredi 13 et le samedi 14 juin, permettant ainsi à un plus grand nombre de spectateurs d'en profiter. Cette soirée très plébiscitée est orchestrée chaque année au palais Badii par Jamel Debbouze avec un show d'exception, des sketchs inédits et des extraits de spectacles.
L'an dernier, la soirée à guichet fermé avait accueilli 3.000 spectateurs. Il faut dire que les organisateurs s'étaient surpassés avec un plateau qui avait rassemblé une brochette d'artistes comme Anthony Kavanagh, Michaël Youn, Franc Dubosc, Kev Adam's ou encore Jeff PanaCloc et sa marionnette Jean-Marc, un singe incorrect, grossier et dévergondé.
Si depuis son démarrage, le festival a mis en place une plateforme de vente en ligne, cette année, celle-ci sera ouverte également aux spectateurs locaux. Ainsi, les Marocains et Marrakchis peuvent acheter leurs billets en dirhams, en même temps que les autres des pays du monde. Et avis aux spectateurs, les ventes en ligne ont démarré le 19 février dernier.
Le festival revient cette année aussi avec ses master class animées par le comédien, metteur en scène et compositeur Oscar Sisto. Ces formations débuteront bien avant le lever de rideau du Marrakech du Rire. Le premier casting aura lieu le 7 mars 2014 à Casablanca au Studio des Arts vivants. Les candidats retenus pourront entamer le lendemain leur formation avec les premiers ateliers les 8 et 9 mars. Un second casting est prévu à Marrakech en mai prochain à Dar Attakafa. Les participants aux master class offriront un spectacle exposant le fruit de leur semaine de travail durant le festival. A travers cette initiative, le Marrakech du Rire souhaite donner un coup de pouce aux talents marocains. Les premières formations avaient permis de révéler aux publics Elmehdi et Ayoub qui, après leur passage par les ateliers de l'année dernière, ont créé leur premier one man show. La formation a profité aussi à de jeunes humoristes femmes comme Keltoum qui a enchaîné les rôles pour la télévision et le cinéma ou encore Khadija qui a multiplié les expériences de théâtre vivant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.