Le secteur bancaire applique son taux d'intérêt le plus bas    Trump enterre les espoirs de paix    Catalogne: Elections anticipées après le divorce entre séparatistes    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coronavirus : Durcissement des contrôles à l'aéroport Mohammed V    Tenue de la première réunion de la Commission militaire mixte maroco-mauritanienne    Académie du Royaume : La Croatie à l'honneur    Rencontre littéraire avec Mahi Binebine à l'IF d'Essaouira    L'armée syrienne annonce la reconquête de Maaret al-Noomane    Ligue des Champions : Le WAC se prépare pour affronter Mamelodi    Achraf Hakimi, personnalité de l'année 2019 pour la MAP    PAM : le congrès du renouveau pourrait être différé encore une fois    Procès en destitution: Les avocats de Trump demandent un acquittement rapide    5G: Londres accorde un feu vert partiel à Huawei, au grand dam de Washington    «30 Melyoun» de Rabii Shajid dans les salles obscures à partir du 5 février    Bolivie: La course à la présidence est lancée…    Trois questions à Driss Guerraoui, Président du Conseil de la Concurrence    El Ghazoui: l'Etat doit garantir à tous les Marocains l'accès à l'eau    Ronaldo recrute Ben Arfa    Chine: l'épidémie dépasse l'ampleur du Sras, premières évacuations    Cour des Comptes : les principaux points du grand oral de Driss Jettou    Le logo de la NBA portera-t-il la silhouette de Kobe Bryant    Nouvelle attaque meurtrière dans le nord du Burkina Faso    Coronavirus : aucun cas n'a été signalé en Afrique    L'ADII célèbre la journée internationale de la Douane : Inauguration du nouvel Institut de formation douanière à Benslimane    Coronavirus : Le Souverain ordonne le rapatriement d'une centaine de Marocains bloqués à Wuhan    Régime de retraite : Urgence d'une intervention décisive, selon la Cour des Comptes    Banques et Parlement veulent faire la paix    Le ministre français de l'économie en visite au Maroc ce vendredi    Un quadragénaire, assassiné dans la région de Midelt    Service 2.0 : de plus en plus d'applications scrutent le marché du covoiturage courte et longue distance    Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Insolite : Facturer la question idiote    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    La Mauritanie à l'honneur    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au Sinaï, la guerre totale contre Daech
Publié dans L'Economiste le 02 - 07 - 2015

Les efforts du régime d'Abdelfattah Al-Sissi pour contenir la situation au Sinaï ne donnent toujours pas leurs fruits. Au moins 20 soldats égyptiens ont été tués hier mercredi dans une série d'attaques simultanées contre des positions de l'armée dans le nord de la région désertique qui devient petit à petit un bastion du groupe «Ansar Beït al-Maqdess», lié à l'organisation de l'«Etat islamique».
Il s'agit de l'un des plus lourds bilans infligés à l'armée dans cette région, où elle est régulièrement la cible d'attaques terroristes depuis que le président islamiste Mohamed Morsi avait été destitué en juillet 2013. La situation s'est encore aggravée depuis la condamnation à mort de Morsi. Les membres et les sympathisants du mouvement des Frères musulmans se radicalisent chaque jour un peu plus. Ceux d'entre eux qui appellent au calme et à l'investissement de la rue par la protestation pacifique deviennent de moins en moins nombreux après qu'une grande partie de leurs camarades ont été jetés en prison ou exécutés. La main de fer qu'utilise le régime de Al Sissi n'est toujours pas au goût des Etats-Unis dont les aides, surtout militaires, sont nécessaires pour l'armée.
Sur le terrain, les moyens des groupes terroristes actifs au Sinaï ne sont pas si différents de leurs «confrères» en Libye ou en Irak. L'une des attaques a été menée avec une voiture piégée et a ciblé un check-point de l'armée au sud de Cheikh Zouweid, près d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï. Quatre autres attaques ont été lancées simultanément contre des postes de contrôle routier de l'armée. Les terroristes ont attaqué les postes de contrôle à l'aide d'obus de mortier, de roquettes RPG ainsi que de fusilles d'assaut lors des affrontements directs.
Ce qui signifie que malgré que l'armée ait procédé à la fermeture des tunnels qui liait le Sinaï et Gaza et doublé la profondeur de sa zone tampon à la frontière, pour couper les sources d'approvisionnement des terroristes, ces derniers n'ont pas été affaiblis sur le plan opérationnel.
Les offensives du groupe terroriste ont fait jusqu'à maintenant des centaines de morts du côté de l'armée et de la police égyptiennes au Sinaï. Elles se sont intensifiées après la destitution de Morsi en 2013 qui a coïncidé d'ailleurs avec l'annonce d'allégeance du groupe à Daech et s'est rebaptisé «Province du Sinaï»...
En somme, la situation en Egypte annonce un bain de sang puisque ces attaques surviennent quelques jours après l'assassinat du procureur général d'Egypte dans un attentat à la bombe contre son convoi au Caire. Il s'agit du plus haut représentant de l'Etat tué depuis le début de la vague d'attentats jihadistes en 2013. Si ce meurtre n'a pas été revendiqué, Ansar Beït al-Maqdess avait appelé il y a un mois ses partisans à s'attaquer aux juges en riposte à la pendaison de six hommes reconnus coupables d'avoir mené des attaques au nom du groupe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.