Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    El Othmani chez les députés jeudi prochain    Samir: La capacité de stockage louée à l'Onhym    L'APD se penche sur la résilience des entreprises post-Covid    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    Evolution de la pandémie: Les modèles prédictifs risqués    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Les principaux secteurs de l'économie nationale accusent le coup de la pandémie    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    Casablanca-Settat: Ce qu'il faut retenir de la 1ère réunion du comité régional de vigilance économique    Coronavirus: 56 nouveaux cas mercredi à 18 heures, 6866 guérisons    Retour au bercail des étudiants    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    Le roman de Saeida Rouass adapté à l'écran par un producteur hollywoodien    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Réflexions sur quel Maroc de l'après covid-19?    ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    Naples pense à Oussama Idrissi    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Medersat.com renforce l'apprentissage du français
Publié dans L'Economiste le 24 - 03 - 2016

Leila Meziane Benjelloun, présidente de la Fondation BMCE Bank, et Jean-Marc Berthon, directeur général de l'Institut français du Maroc, lors de la signature de la convention de partenariat en présence de Othman Benjelloun, PDG de BMCE Bank of Africa, et Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc (Ph. Bziouat)
Après avoir innové en concluant une convention avec l'Institut Confucius de formation et d'enseignement de la langue chinoise de l'Université Hassan II de Casablanca, la Fondation BMCE Bank (dont fait partie le réseau Medersat.com) poursuit son engagement en faveur de l'éducation en renforçant l'apprentissage du français dans ses écoles. Accueillis à la résidence de l'ambassadeur de France, Jean-François Girault, Leila Meziane Benjelloun accompagnée de Othman Benjelloun, PDG de BMCE Bank of Africa, et Jean-Marc Berthon, directeur général de l'Institut français du Maroc (IFM), ont signé une convention de partenariat. «Avec cette initiative nouvelle, nous confortons davantage l'environnement des enfants scolarisés dans les écoles de la Fondation BMCE Bank, cet environnement d'ouverture, de modernité et de tolérance», a souligné la présidente de la Fondation BMCE Bank lors de son allocution.
Jean-Marc Berthon a ensuite présenté les sept axes définis par cette convention. Il s'agit tout d'abord d'évaluer le niveau de langue française; 230 enseignants seront ainsi testés dans les 12 instituts du Maroc. Autre action, la formation continue des instituteurs du réseau Medersat.com par des formateurs. Il en est de même de l'assistance pédagogique pour les cours de français. Des conseils seront apportés notamment pour les choix des manuels. Le soutien méthodologique du préscolaire est aussi au programme. Les formateurs seront également formés. Un système d'information interne au réseau sera développé en 6e axe. Enfin, l'ensemble du réseau des instituts français sera ouvert aux enseignants afin qu'il puisse participer aux manifestations culturelles.
Avant de procéder à cette signature, les invités ont eu droit à une présentation du programme Medersat.com ainsi que la diffusion d'un documentaire réalisé autour de la restauration de la Kasbah Aït Hammou Ou Saïd réhabilitée en école.
La Fondation BMCE Bank pour l'éducation et l'environnement a été créée en 1995 à l'initiative de Othman Benjelloun et de son épouse Leila Meziane Benjelloun. En 2000, naît le projet Medersat.com, un programme qui vise à construire 1.000 écoles. Aujourd'hui la Fondation compte 62 écoles implantées dans le milieu rural défavorisé de Nador à Dakhla. Trois écoles ont été construites dans le même style au Sénégal, au Mali, à Brazzaville. En chiffre, la Fondation scolarise 10.000 élèves dont 4.813 filles (soit presque 50%). Le taux de réussite du CEP est de 97%, quant au taux de déperdition, il ne représente que 1%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.