Le secteur bancaire applique son taux d'intérêt le plus bas    Trump enterre les espoirs de paix    Catalogne: Elections anticipées après le divorce entre séparatistes    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coronavirus : Tanger-Med durcit ses mesures de contrôle et de prévention    Tenue de la première réunion de la Commission militaire mixte maroco-mauritanienne    Académie du Royaume : La Croatie à l'honneur    Rencontre littéraire avec Mahi Binebine à l'IF d'Essaouira    L'armée syrienne annonce la reconquête de Maaret al-Noomane    Ligue des Champions : Le WAC se prépare pour affronter Mamelodi    Achraf Hakimi, personnalité de l'année 2019 pour la MAP    PAM : le congrès du renouveau pourrait être différé encore une fois    Procès en destitution: Les avocats de Trump demandent un acquittement rapide    5G: Londres accorde un feu vert partiel à Huawei, au grand dam de Washington    «30 Melyoun» de Rabii Shajid dans les salles obscures à partir du 5 février    Bolivie: La course à la présidence est lancée…    Trois questions à Driss Guerraoui, Président du Conseil de la Concurrence    El Ghazoui: l'Etat doit garantir à tous les Marocains l'accès à l'eau    Ronaldo recrute Ben Arfa    Chine: l'épidémie dépasse l'ampleur du Sras, premières évacuations    Cour des Comptes : les principaux points du grand oral de Driss Jettou    Le logo de la NBA portera-t-il la silhouette de Kobe Bryant    Nouvelle attaque meurtrière dans le nord du Burkina Faso    Coronavirus : aucun cas n'a été signalé en Afrique    L'ADII célèbre la journée internationale de la Douane : Inauguration du nouvel Institut de formation douanière à Benslimane    Coronavirus : Le Souverain ordonne le rapatriement d'une centaine de Marocains bloqués à Wuhan    Régime de retraite : Urgence d'une intervention décisive, selon la Cour des Comptes    Banques et Parlement veulent faire la paix    Le ministre français de l'économie en visite au Maroc ce vendredi    Un quadragénaire, assassiné dans la région de Midelt    Service 2.0 : de plus en plus d'applications scrutent le marché du covoiturage courte et longue distance    Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Insolite : Facturer la question idiote    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    La Mauritanie à l'honneur    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fibre optique: Faut aller plus vite!
Publié dans L'Economiste le 19 - 05 - 2016

Le passage du haut débit à la fibre optique vient répondre à des besoins plus importants en débits avec la démocratisation de l'IPTV. S'y ajoutent le téléchargement et le streaming (Source: Orange)
Après le déploiement du haut débit (ADSL), le Maroc a entamé un vaste chantier d'installation des réseaux à très haut débit en fibre optique. Une implémentation qui rentre dans le cadre de la poursuite du développement de la numérisation des infrastructures et devrait profiter, dans un premier temps, aux secteurs public et privé pour se généraliser par la suite au grand public. «Le 1er facteur déterminant est le coût, la fibre est également un substitut au cuivre», précise Rachid Naanani, directeur général d'Orobrique et promoteur immobilier. C'est justement pour encourager et sensibiliser les opérateurs immobiliers à généraliser le recours à la fibre optique que se tient la 2e édition du symposium fibre optique & bâtiments intelligents (le 24 mai à Casablanca). Placé sous le thème: «Généraliser le très haut débit partout et pour tous», l'évènement compte sur le soutien de fabricants de fibre optique, notamment Fukurawa Electric Maroc (filiale de l'américain OFS), TFK (Pays-Bas), l'intégrateur espagnol Teleco, le FNPI ou encore Orange France.
La fibre optique est, rappelons-le, déployée au Maroc depuis 10 ans pour les besoins d'extension des réseaux 3G et 4G. «Nous comptons à ce jour près de 5.000 km de fibre installée. Au début, l'usage était essentiellement B to B, notamment pour les banques et les data-centers. Depuis 2 ans, l'usage FTTH (fiber to home) gagne du terrain. Il ne s'agit pas de changer les habitudes de consommation vu que le mobile et le fixe sont complémentaires», explique Fayssal Soulaymani, senior management business development chez Méditel. La fibre optique est également appelée à soutenir la consommation grandissante de volumes au niveau du fixe, notamment concernant l'IPTV (Dreambox et autre dispositif), le téléchargement (Torrent) ou encore le streaming. Sur un tout autre registre, cette technologie a un attribut valorisant pour l'immobilier. En clair, la connexion est devenue un atout majeur dans le segment du balnéaire. «L'argument de la connectivité et surtout la fibre peut décider l'acte d'achat», affirme Naanani.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.