Coronavirus : Benchaaboun exhorte les établissements et entreprises publics à plus de souplesse dans la gestion    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    Coronavirus : le PPS salue les mesures d'accompagnement    Covid-19 en France: une dotation de 4 milliards pour financer du matériel médical    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Santé mentale du personnel médical : Une cellule psychologique mise en place pour les équipes soignantes    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    OCP : plus de 54 milliards de DH de chiffre d'affaires à fin 2019    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    La culture à portée de clic!    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    BAM émet de nouvelles directives monétaires et prudentielles    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Coronavirus : plus de 3.000 morts aux Etats-Unis et des grèves de protestations sociales    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Covid-19. Décès d'un bébé à Oujda: la Wilaya brise le silence    Le Parlement bravera le coronavirus sous précautions    574 cas de Covid-19 au Maroc: le bilan actuel par ville    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Données médicales: Comment la CNDP s'organise face à l'état d'urgence    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    Chelsea intéressé par les services d'Achraf Hakimi    Activités physiques intenses et épidémie virale ne font pas bon ménage    Le Royaume-Uni pourrait ne pas retrouver une vie normale avant six mois    Les grossistes tablent sur une stabilité des effectifs employés au premier trimestre    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Le Code du travail appelé à la rescousse pour gérer la crise du Covid-19    Neymar respecte les règles du confinement    Report des JO : Le CNOM informera les fédérations et les sportifs de toutes les mises à jour    L'IMA lance une programmation culturelle en ligne    Les ventes de "La Peste" d'Albert Camus en hausse en raison du coronavirus    La Chine referme ses cinémas    On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fibre optique: Faut aller plus vite!
Publié dans L'Economiste le 19 - 05 - 2016

Le passage du haut débit à la fibre optique vient répondre à des besoins plus importants en débits avec la démocratisation de l'IPTV. S'y ajoutent le téléchargement et le streaming (Source: Orange)
Après le déploiement du haut débit (ADSL), le Maroc a entamé un vaste chantier d'installation des réseaux à très haut débit en fibre optique. Une implémentation qui rentre dans le cadre de la poursuite du développement de la numérisation des infrastructures et devrait profiter, dans un premier temps, aux secteurs public et privé pour se généraliser par la suite au grand public. «Le 1er facteur déterminant est le coût, la fibre est également un substitut au cuivre», précise Rachid Naanani, directeur général d'Orobrique et promoteur immobilier. C'est justement pour encourager et sensibiliser les opérateurs immobiliers à généraliser le recours à la fibre optique que se tient la 2e édition du symposium fibre optique & bâtiments intelligents (le 24 mai à Casablanca). Placé sous le thème: «Généraliser le très haut débit partout et pour tous», l'évènement compte sur le soutien de fabricants de fibre optique, notamment Fukurawa Electric Maroc (filiale de l'américain OFS), TFK (Pays-Bas), l'intégrateur espagnol Teleco, le FNPI ou encore Orange France.
La fibre optique est, rappelons-le, déployée au Maroc depuis 10 ans pour les besoins d'extension des réseaux 3G et 4G. «Nous comptons à ce jour près de 5.000 km de fibre installée. Au début, l'usage était essentiellement B to B, notamment pour les banques et les data-centers. Depuis 2 ans, l'usage FTTH (fiber to home) gagne du terrain. Il ne s'agit pas de changer les habitudes de consommation vu que le mobile et le fixe sont complémentaires», explique Fayssal Soulaymani, senior management business development chez Méditel. La fibre optique est également appelée à soutenir la consommation grandissante de volumes au niveau du fixe, notamment concernant l'IPTV (Dreambox et autre dispositif), le téléchargement (Torrent) ou encore le streaming. Sur un tout autre registre, cette technologie a un attribut valorisant pour l'immobilier. En clair, la connexion est devenue un atout majeur dans le segment du balnéaire. «L'argument de la connectivité et surtout la fibre peut décider l'acte d'achat», affirme Naanani.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.