Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Visites de feu SM Mohammed V à Tanger et à Tétouan    Courriers et colis destinés à l'international : Barid Al-Maghrib prévoit des changements    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Lévinas, le visage, l'humanité    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    Solidarité nationale : OLA Energy Maroc se mobilise    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Présidence du Ministère public : Appel à l'application stricte des dispositions sur le port de masque    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rabat/Budgets des arrondissements
Tentative de blocus du PAM
Publié dans L'Economiste le 30 - 05 - 2016

Rien ne va plus au conseil de la ville de Rabat. Les élus du PAM poursuivent leur bras de fer avec l'équipe dirigeante conduite par les conseillers du PJD. En cause, le dossier se rapportant à l'adoption des dépenses sur dotations (CDD) des arrondissements de la capitale. Une requête vient d'être adressée au Wali par Driss Razi, élu du PAM, pour ne pas accorder de visa aux budgets récemment votés lors de la session de mai. «L'opération a été effectuée hors délai réglementaire prévu par la loi régissant les communes», argumente le conseiller du PAM. La présentation de ces budgets devait avoir lieu avant le premier janvier, et ce conformément aux dispositions de l'article 189 de la loi 113-14 relative aux communes. Si le Wali ne donne pas suite à sa requête, Razi indique qu'il aura recours à la justice en attaquant la décision d'approbation des CDD au niveau du tribunal administratif. Rappelons qu'après avoir visé le budget de la commune le 5 janvier dernier, le Wali a néanmoins demandé aux arrondissements d'effectuer une 2e lecture de leurs dotations budgétaires. L'objectif est de faire participer les arrondissements à la prise en charge des frais d'éclairage public avec une contribution globale de près de 20 millions de DH. Après cet arrangement, les dotations ont été programmées au vote par le conseil de la ville lors de la session de février. Mais celui-ci s'est déroulé dans un climat très tendu avec insultes et autres échauffourées. Un climat qui ne permet pas de débat démocratique, souligne la wilaya, qui invite à la reconduction du vote des CDD. Une admonestation «payante» puisque, les CDD ont été envoyés, le 10 mai dernier au Wali pour visa, rappelle Lahcen Amrani, 1er Vice-président du maire de Rabat. «S'il y a une objection de la part de la wilaya, elle aurait dû être signalée dans un délai de 3 jours», indique-t-il. Pour lui, il s'agit de manœuvres des pamistes pour retarder le déblocage des budgets aux arrondissements, qui fonctionnent sans budget depuis le début de l'année. Pour alléger le problème, le maire de Rabat, Mohamed Sadiki, n'a eu d'autre choix que de recourir à l'article 195 de la loi sur les communes en demandant au Wali, en avril dernier, de débloquer 1/12 sur la base du budget de 2015.
Enjeux
Pourquoi une telle confrontation depuis décembre entre les élus du PAM et ceux du PJD sur le dossier des CDD? L'enjeu est de taille, car il s'agit d'une dotation de près de 20 millions de DH pour chaque arrondissement. Ce qui constitue une aubaine pour les élus du parti islamiste qui assurent la direction de la majorité des arrondissements, 4 sur 5, pour lancer des actions de proximité et l'octroi des aides aux habitants à la veille des élections d'octobre prochain. Les élus du PAM ont affiché leur vive objection au vote des CDD lors de la session de février qui s'était déroulée dans un climat électrique. En guise de protestation, ils ont décidé donc de boycotter les travaux du conseil en demandant l'ouverture d'une enquête sur l'affaire du départ du maire pjdiste à la retraite anticipée de Redal dans des «conditions contestées».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.