Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attention au tatouage au henné noir!
Publié dans L'Economiste le 23 - 05 - 2017

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation #AvoidBlackHenna, la chanteuse britannique Natasha Hamilton a tenu à alerter contre le tatouage au henné noir en montrant la réaction allergique qu'a subie son fils de 6 ans après un tatouage temporaire lors d'un séjour au Maroc (Ph. Getsurrey)
A l'approche de l'été, la British Skin Foundation lance sa campagne de sensibilisation et de mise en alerte contre le tatouage temporaire au henné noir (Black Henna Temporary Tatoo dit BHTT) qu'elle a appellée #AvoidBlackHenna. Une campagne qui intervient après l'augmentation alarmante de cas de réaction allergique suite à ce type de tatouage pendant les fêtes et les voyages à l'étranger.
En effet, ce type de tatouage ne reposent pas sur le henné lui même, mais sur la présence d'une substance appelée para-phénylènediamine (PPD) qui se trouve dans les colorants capillaires. Le PPD est autorisé à être utilisé dans les colorants capillaires, mais son utilisation pour les produits de contact avec la peau, tels que les tatouages temporaires, est illégale dans l'Union européenne. Lorsque le PPD est utilisé sur la peau de cette façon, il peut causer des brûlures cutanées douloureuses et peut même conduire à des cicatrices.
Il peut également engendrer une sensibilité permanente à la PPD, ce qui augmente le risque d'une réaction allergique sévère lors de l'utilisation de teinture capillaire dans le futur. La campagne de la British Skin Foundation est soutenue cette année par la chanteuse et actrice britannique Natasha Hamilton du groupe Atomic Kitten qui se joint à l'opération de mise en garde après que son fils de 6 ans ait subi une réaction allergique sévère après un BHTT en rentrant d'un séjour au Maroc. «Il faut une plus grande prise de conscience des dangers permanents potentiels des tatouages au henné noir.
Le partage de la photo de la jambe cicatrisée de mon fils Alfie permettra d'attirer l'attention sur ces dangers et servira d'avertissement aux parents», a déclaré Natasha Hamilton. La décision de réémission de cet avertissement en 2017 est soutenue par l'association Cosmétic, Toiletry & Parfumery (CTPA). «Le message est clair: avoir un tatouage temporaire au henné noir présente un risque important d'une réaction indésirable, voire plus douloureuse que le tatouage réel. Cela augmente également le risque de ne plus pouvoir utiliser la plupart des colorants capillaires à l'avenir ou d'avoir une réaction encore plus grave si les avertissements sont ignorés.
Plus important encore, les parents doivent protéger leurs enfants cet été en évitant les BHTT», explique Dr Christopher Flower, directeur général CTPA. D'après la British Skin Foundation, la recherche parmi les dermatologues en Angleterre en 2015 a révélé qu'il y a une augmentation des réactions suite au BHTT à travers le Royaume-Uni.
Les dermatologues interrogés ont confirmé que près de la moitié des patients avaient un BHTT en dehors de l'UE, où le statut juridique du PPD n'est pas toujours clair. Cependant, l'autre moitié a eu un BHTT dans l'UE, avec 27% d'entre eux au Royaume-Uni. Un sur 20 dermatologues approchés a déclaré que plus de 80% des cas de réactions au BHTT étaient parmi les enfants âgés de moins de 16 ans.
Mauvaise image pour le Maroc
Rien que la semaine dernière, une touriste britannique de 22 ans, Sophie Akis, a subi une grave allergie cutanée en se faisant tatouer au henné noir après avoir été approchée sur la plage lors de son séjour à Agadir par une tatoueuse. L'information a été relayée dans plusieurs médias britanniques. Les tatoueurs ambulants au Maroc mélangent des substances chimiques au henné qu'ils utilisent qui peuvent causer des irritations cutanées plus ou moins graves. Plusieurs cas de brûlure sont causés pendant la saison des vacances, en particulier chez les touristes étrangers. Aucun contrôle ou encadrement n'est effectué vis-à-vis de ces personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.