La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Décès de Hosni Moubarak: ce que l'on sait    Officiel: le Wydad présente son nouvel entraîneur (PHOTO)    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    Coronavirus: grosse panique chez les Marocains d'Italie    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Pétitions, le Parlement fait le point    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cosmétique: Yan&One ouvre son mégastore au Morocco Mall
Publié dans L'Economiste le 30 - 10 - 2017

Les produits proposés sont fabriqués par des laboratoires européens et asiatiques reconnus à l'échelle mondiale (Ph. Aksal Group)
Pari réussi pour Salwa Idrissi Akhannouch, présidente du groupe Aksal. La businesswoman vient de lancer sa propre marque de cosmétique. Annoncée en février dernier, l'ouverture du premier magasin au Maroc de «Yan&One» a eu lieu le 28 octobre. «Unique et 100% marocain, Yan&One est un concept qui a nécessité trois ans de travail et la collaboration d'experts et de designers du monde entier», a fait valoir Salwa Idrissi Akhannouch qui a elle-même choisi cette appellation.
En mixant l'amazigh (Yan, qui veut dire un) et l'anglais (One), la créatrice voulait donner une dimension internationale à la marque tout en gardant le cachet marocain. L'ouverture de ce premier magasin, au Morocco Mall sur une superficie de 3.500 m2, a permis la création de 200 emplois. Ces jeunes ont été formés pendant plus de 6 mois au sein d'Aksal Academy.
L'enseigne voulait démarrer avec une nouvelle génération de professionnels reconnus dans le monde de la beauté, souligne le management. La marque propose 14 univers différents: maquillage, soins, rituels de beauté marocains, parfums/fragrances, accessoires, services, etc.
Côté prix, les tarifs ont été bien étudiés pour offrir des produits accessibles à toutes les bourses et tous les âges. «Yan&One n'est pas une marque de niche, mais au contraire une marque généreuse pour tous», insiste Salwa Akhannouch. A titre d'exemple: les prix démarrent à partir de 35 DH pour la gamme de maquillage et de 5 DH pour les accessoires. Les soins sont proposés à partir de 19 DH (masque coréen).
Les parfums sont commercialisés entre 79 et 139 DH. Pour les adolescentes, une gamme spéciale de maquillage leur est dédiée. Baptisée Syn&Zyn, cette offre propose des prix compris entre 25 et 79 DH. Les hommes n'ont pas été exclus. Des espaces, lignes de produits et services exclusifs leur sont proposés.
«Si je n'avais pas pu garantir des prix abordables pour un haut niveau de qualité, je n'aurais tout simplement pas lancé ce projet. L'accessibilité est et restera ma première priorité», fait valoir la présidente d'Aksal Group. La fondatrice de la marque affirme qu'elle a pu convaincre des laboratoires européens (France, Suisse) et asiatiques (Corée du Sud) de renommée mondiale, collaborant avec les plus grandes marques de cosmétique, d'accepter de réduire leur prix en pariant sur l'effet volume. Pour ce qui est du montant d'investissement, le groupe n'a pas voulu le dévoiler.
Yan&One se veut une marque professionnelle qui a fait appel aux experts internationaux pour fabriquer ses produits. Les maquillages sont produits en France. La ligne soins professionnels est élaborée en Suisse et en France, sans Paraben et sans Phenoxyethanol. Quant aux masques pour le visage, ils viennent de Corée du Sud, pays référence en la matière.
Pour ce qui est de la gamme Moroccan Rituals, elle utilise l'huile d'argan et l'huile de figue de barbarie bio et certifiées, apprend-on auprès du management. La marque revendique aussi l'argument de bien-être et propose aussi toute une gamme de thés (beauté, détox...).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.