BAM prévoit une croissance orientée à la baisse    ONU : Antonio Guterres déplore « un monde de plus en plus chaotique »    Aquarius : Les 58 migrants débarqueront à Malte    Casablanca accueille la 6ème édition du Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire    Laenser en embuscade    Transavia relance Paris-Dakhla avec l'ONMT en marge du salon IFTM Top Resa    FIFA - The Best 2018: Voici pour qui Mehdi Benatia et Hervé Renard ont voté    Casablanca : «Maintenant ou Jamel» en octobre    Interview : Madd, Shobee et ElGrande Toto à L'Boulevard 2018    Fondation Montresso : Les événements les plus marquants de la nouvelle saison    A partir de décembre, le ballon d'or se conjuguera au féminin    Dialogue social: Le CESE recommande une approche de consensus au-delà de la négociation    Les fondateurs d'Instagram démissionnent    Adhésion à la CEDEAO: Le Maroc est-il allé trop vite?    IRAN: La journée nationale des forces armées endeuillée…    Tanger : Première opération chirurgicale de valvulopathie mitrale et aortique    Les femmes meurent-elles plus d'infarctus ?    Taroudant : Une enquête sur l'incendie du poste ONEE    Sommet de la paix Nelson Mandela: Mohammed VI rappelle l'esprit anti-séparatiste de Madiba    Coupes d'Afrique: Le Raja seul représentant du Maroc    Tanjazz 2018. Clap de fin ensoleillé !    Qui dit mieux… , Reports, encore et toujours    Couverture sanitaire. Plus de 200.000 dossiers déposés pas les imams    Justice constitutionnelle. La haute Cour et l'Académie du Maroc déclinent leur vision    L'ANRT ouvre la 3ème session de formation sur le protocole DNSSEC    Darija : Grand oral pour Amzazi    Maroc-OMS : La santé mentale au menu des entretiens de M. Doukkali à New York    La lutte contre la toxicomanie s'organise à Tétouan    Dialogue social : La recette du CESE    Engrais. OCP rachète 20% de Fertinagro Bieotech    ONU : Le Maroc défend ses positions et intensifie ses actions diplomatiques    Edito : Censure partisane    Casablanca : Des conducteurs de taxis transportent gracieusement des malades    Les industriels confiants au 3e trimestre    Journée culturelle pour célébrer l'histoire en partage France-Maroc    Driss Lachguar préside la session du Conseil de l'Union arabe de la jeunesse socialiste    L'armée birmane hausse le ton contre l'ONU    News    Lancement d'une nouvelle plateforme éducative arabophone    Operation Smile Morocco et l'OCP signent une mission humanitaire dentaire à El Jadida    Divers    L'OCK assure l'essentiel face au CRA    Concours officiel de saut d'obstacles    Prêts chinois : Opium de l'Afrique    Le blogueur Mahmoud Zeidane jeté dans les geôles du Polisario    C'est parti pour la 12ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Participation marocaine au Festival international "Samae" d'inchad et de musique sacrée du Caire    Clôture à Rabat du premier atelier d'initiation au dessin de mode    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coaching territorial: L'expertise de l'Oriental dupliquée au Sénégal
Publié dans L'Economiste le 22 - 02 - 2018

L'Oriental est en phase de devenir un cas d'école en matière de coaching territorial. Il l'a confirmé au Sénégal, dans la région de Kaolack, en contribuant au lancement d'un centre dédié à ce type de formation. L'entité qui est opérationnelle depuis le début de semaine a été inaugurée par les présidents des deux régions: l'Oriental et Kaolack.
Présent également, lors de cette inauguration, le président de la région Kayes au Mali a sollicité la mise en place d'un dispositif similaire pour sa région. Ce centre de formation, inspiré du centre d'excellence du coaching territorial d'Oujda, a vu le jour grâce au soutien du Conseil régional de l'Oriental (CRO), des Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLU) et l'appui financier de la coopération belge mobilisée par l'ONG Echos communication.
«Le but est de dispenser des activités de formation et de sensibilisation sur plusieurs thématiques de réappropriation des territoires par les citoyens», précise Abdenbi Bioui, président du CRO. Parmi ces axes, figurent l'économie sociale, solidaire et le digital au service des citoyens dans une perspective de développement économique local.
Pour appuyer les régions partenaires à développer les outils du coaching territorial, Oujda accueillera du 23 avril au 2 mai 2018 la première session de formation internationale au métier de coach territorial qui sera organisée par l'Académie africaine des collectivités locales. Tous les renseignements sur cette formation sont disponibles à l'adresse www.territorialcoachfederation.com.
Les résultats de ces formations, issus des coopérations régionales africaines, ainsi que la certification de la première promotion africaine des coachs territoriaux seront présentés lors du 8e sommet des collectivités locales et régionales, Africités 8, qui aura lieu à Marrakech du 4 au 8 décembre 2018.
Le coaching territorial est une démarche de mise en dialogue des acteurs d'un territoire en vue de leur appropriation et de leur responsabilisation vis-à-vis des processus de changement qu'ils souhaitent impulser pour assurer la pleine mobilisation de leurs ressources.
Le coach territorial travaille pour l'amélioration des relations humaines et l'adoption d'attitudes et de comportements favorables à la concertation, à la construction de visions et d'objectifs convergents. De fait, il accompagne les acteurs du territoire pour mobiliser leurs potentiels respectifs, résoudre leurs problèmes et promouvoir le développement durable et l'attractivité du territoire.
«Les premières expériences menées dans l'Oriental témoignent de l'importance du coaching dans la consolidation de la gouvernance décentralisée», rappelle Gautier Brygo, directeur de ce programme.
De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.