Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    Auto Hall-DFSK. Un partenariat de fond    Trump avertit la Chine et critique l'Allemagne avant le G20    Inauguration à Kénitra de la première usine de Nexteer Automotive en Afrique    RAM digitalise son fret aérien avec Portnet    La MDJS certifiée par la World Lottery Association    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Ell fait l'actu : Imane Ouaadil, nouvelle ambassadeur de SM le Roi auprès du Ghana    Elissa : «J'aimerais bien chanter en dialecte marocain»    Baccalauréat 2019 : La moisson exceptionnelle de Casablanca-Settat    Casablanca en quête d'un air plus frais    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    S'énerver plus pour vivre plus    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Dakhla ne se réduit pas à un spot de sports de glisse»
Publié dans L'Economiste le 15 - 03 - 2018

«La région Dakhla-Oued Eddahab recèle d'un potentiel énorme, que ce soit du point de vue nautique ou balnéaire mais aussi d'un point de vue tourisme d'intérêt culturel», soutient Omar El Alaoui Belghiti, vice-président du Conseil régional du tourisme de Dakhla (Ph. OA)
La ville de Dakhla veut se libérer de l'étiquette qui lui colle depuis des années. Celle de représenter le spot idéal pour les amateurs et professionnels des sports de glisse du monde entier. La région entend aujourd'hui diversifier son offre touristique pour englober d'autres niches comme le tourisme écologique.
L'arrière-pays recèle encore des trésors méconnus du grand public: sites archéologiques, météorites, oiseaux migrateurs... Sans oublier l'héritage culturel hassani. Entretien avec Omar El Alaoui Belghiti, vice-président du Conseil régional du tourisme de Dakhla
- L'Economiste: Quels sont les principaux atouts de la destination Dakhla?
- Omar El Alaoui Belghiti: Le positionnement du produit touristique de la région s'appuie sur des piliers essentiels, dont les sports nautiques qui ont fait de Dakhla une destination privilégiée à l'échelle internationale. Les potentialités dont regorge la région constitue un point de rencontre entre mer et désert, outre les atouts dans les domaines du tourisme culturel, environnemental et sportif, au regard des conditions climatiques exceptionnelles qui caractérisent la baie de Dakhla et contribuent au développement d'un produit touristique à haute valeur ajoutée dans la région, sans oublier l'héritage culturel hassani qui est de nature à enrichir l'offre touristique dans la région.
- Y a-t-il des actions prévues afin de réduire le prix du billet d'avion Casa-Dakhla via des subventions supplémentaires de la région?
- D'abord, le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab contribue d'une grande subvention financière, dans le cadre d'une convention avec la RAM, afin d'avoir un tarif stable qui est de 1.970,00 DH (aller/retour Casa-Dakhla). Nous entamerons bientôt des négociations avec d'autres compagnies pour assurer la liaison Fès-Dakhla avec escale à Marrakech.
- Qu'en est-il du tourisme interne? Y a-t-il des offres étudiées pour les Marocains?
- Les opérateurs touristiques de la région ne ménagent aucun effort pour trouver des combinaisons engageantes à proposer aux voyageurs. Aujourd'hui, des agences de voyages locales proposent des packages (vol, hébergement, restauration et excursion à moins de 4.000 DH pour 4 jours), je crois que c'est une offre alléchante, sachant que les 50% de ce tarif partent à la RAM.
- Que prévoit la convention signée récemment entre le CRT de Dakhla et la Radio Turismo espagnol pour la promotion de la destination en Espagne?
- La Radio Turismo est une chaîne à grande audience en Espagne et au sud de la France. Elle est dédiée aux informations et aux programmes du secteur du tourisme. Aux termes de cette convention, nous lançons une coopération en matière de promotion touristique, commerciale et événementielle notamment pour l'essor de la destination Dakhla. Cette convention porte aussi sur la préparation de la participation du Maroc, représenté par la région de Dakhla-Oued Eddahab, en tant qu'invité d'honneur à la prochaine édition du Salon international du tourisme gastronomique d'Ourense, organisé par la Radio Turismo et la Fondation Expourense. C'est la première fois qu'un pays africain sera invité d'honneur de ce salon international.
- La région Dakhla-Oued Eddahab ambitionne d'attirer une partie du trafic touristique vers les îles Canaries, avec des offres complémentaires. Peut-on avoir une idée sur ces offres?
- Les îles Canaries représentent un marché très prometteur pour nous. Et la région, à travers son conseil régional du tourisme, ambitionne d'intégrer Dakhla en tant que destination complémentaire à cet archipel espagnol. La région Dakhla-Oued Eddahab, bien qu'elle soit une destination émergente, dispose d'atouts indéniables faisant d'elle une des références touristiques du Royaume, notamment en termes de sports de glisse. Néanmoins nous souhaitons diversifier notre offre et positionner Dakhla non seulement sur le segment balnéaire mais également écologique.
La région recèle d'un potentiel énorme, que ce soit du point de vue nautique ou balnéaire mais aussi d'un point de vue tourisme d'intérêt culturel, car l'arrière-pays possède des sites archéologiques importants (gravures rupestres, fossiles...), des zones de chutes de météorites et c'est aussi pour les amoureux de la faune, un lieu d'étude intéressant d'oiseaux migrateurs.
Propos recueillis par Aziza EL AFFAS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.