Météo : le temps prévu au Maroc vendredi 14 août 2020    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Le Maroc a rude épreuve!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La machine Facebook sur la sellette
Publié dans L'Economiste le 22 - 03 - 2018

Les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) sont accusés de ne pas assez protéger les données personnelles de leurs utilisateurs, qui sont la base de leur modèle économique (Ph. Gafa)
Décidément, les scandales sur le réseau social Facebook ne cessent de se multiplier. Le dernier en date concerne l'utilisation frauduleuse des données personnelles de ses utilisateurs par une entreprise spécialisée dans la communication stratégique, liée à la candidature de Trump.
Selon plusieurs médias, dont The New York Times et le journal britannique The Observer, Cambridge Analytica a récupéré, sans leur consentement, les données de 50 millions d'utilisateurs pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs américains. Les données auraient été récupérées via une application de tests psychologiques téléchargée par 270.000 utilisateurs du réseau social et développée notamment par le psychologue russe Aleksandr Kogan qui, selon Facebook, les a ensuite fournies indûment à Cambridge Analytica.
Conséquence: l'action en Bourse de Facebook s'est retrouvée en chute libre, perdant plus de 6,8% de sa valeur à Wall Street.
Au sujet des accusations portées à l'encontre de Cambridge Analytica dans cette affaire, l'entreprise a rejeté en bloc tout lien avec la campagne de Donald Trump. «Ces données Facebook n'ont pas été utilisées dans le cadre des services fournis à la campagne présidentielle de Donald Trump et aucune publicité ciblée n'a été réalisée pour ce client», affirme la société britannique. Quant au géant de la Silicon Valley, il précise que cette fuite de données personnelles a pu se produire via une application de tests psychologiques téléchargée par plus de 270.000 utilisateurs.
Pour parer à cette situation, Facebook a pris des mesures fermes. L'entreprise américaine a supprimé le compte et a recruté un cabinet d'audit pour mener une enquête. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Le régulateur anglais des données personnelles a demandé à la firme californienne de suspendre son enquête et ce, afin de ne pas entraver celle qu'il a entreprise.
De nombreuses personnalités politiques ont réagi à la lumière de cette affaire. Parmi elles, la sénatrice américaine Amy Klobuchar qui considère que «ces plateformes (technologiques) ne peuvent se réguler elles-mêmes». De nombreux scientifiques interrogés sur cette affaire mettent en avant de nombreuses causes. Pour la spécialiste en réseaux sociaux Jennifer Grygiel, «le scandale témoigne de la légèreté des réglementations en vigueur». Quant à l'analyste Brian Wieser, il relève «des problèmes systémiques chez Facebook».
Dans ce contexte précis, les géants du numérique devront renforcer leur sécurité et faire participer activement les utilisateurs dans leur démarche préventive.
Ces événements démontrent combien les réseaux sociaux sont vulnérables. Les Gafa vont bientôt devoir composer avec les nouvelles lois sur les données privées, comme le règlement européen général sur la protection des données. Les groupes technologiques vont devoir demander beaucoup plus d'autorisations à leurs utilisateurs pour l'exploitation de données. Ce qui pourrait avoir un énorme impact sur le modèle économique des Gafa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.