Glovo s'associe à Marjane    Coronavirus : voici les nouvelles mesures prises par l'ONEE    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Le Maroc de tous les espoirs!    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Covid-19: L'Exécutif réduit ses dépenses    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    «Quelle lecture des résultats annuels de 2019?»    Covid-19 : Tanger Med au chevet de la population locale    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Amnistie Royale : un acte hautement humanitaire    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Fonds spécial : procédure de retrait des aides financières pour le secteur informel    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme: Agadir performe
Publié dans L'Economiste le 28 - 08 - 2018

Grand engouement pour la destination Agadir qui a enregistré, durant les sept premiers mois de l'année en cours, une hausse de 14,35% en termes d'arrivées. La barre des 2,8 millions de nuitées a également été franchie durant cette même période. A noter que ces statistiques sont relatives seulement aux hôtels classés de la ville. Les auberges, structures hôtelières en périphérie ou autres écoles de surf ne sont pas concernées
Le secteur touristique se porte bien dans la destination Agadir qui a reçu, durant les sept premiers mois de l'année en cours, 613.891 visiteurs. Soit +14,35% par rapport à 2017. Les nuitées explosent aussi avec 2.872.356 enregistrées dans les hôtels classés de la ville contre +2,5% l'année écoulée.
C'est ce qui ressort des données statistiques fournies par le Conseil régional du tourisme (CRT) d'Agadir-Souss Massa. «Ces scores s'expliquent par la croissance enregistrée par les principaux marchés, avec à leur tête le marché national avec 165.540 arrivées, soit 6.991 visiteurs de plus qu'en 2017», explique Asmaa Oubou, directrice du CRT.
La France, l'Angleterre et la Pologne sont les autres marchés en progression. Ils ont respectivement enregistré 101.876, 58.507 et 31.912 arrivées. Et ils sont talonnés par l'Arabie Saoudite avec +de 17.800 touristes reçus, soit 2.385 de plus qu'en 2017. D'autres marchés sont toutefois en baisse. Cas de l'Allemagne avec 71.540 arrivées, soit moins 1.335 en comparaison avec 2017, de la Belgique (17.303 arrivées en 2018 contre 17.976 en 2017).
Et enfin, la Russie avec un recul assez spectaculaire avec 2.485 touristes en moins cette année (ils étaient 9.724 en 2017!). La durée moyenne de séjour durant les sept premiers mois de l'année en cours a également enregistré une baisse, 4,70 contre 4,68. Quant au taux d'occupation moyen dans les hôtels classés de la ville d'Agadir durant la même période a enregistré une augmentation de 6,82.
Par ailleurs, la part des principaux marchés émetteurs en termes des arrivées et nuitées fait respectivement ressortir, durant les sept premiers mois et en comparaison avec la même période en 2017, les pourcentages suivants: 31,85% et 17,63% pour le marché national, 16,60% et 21,21% pour le marché français, 11,65% et 18,28% pour l'Allemagne.
Avec la France, l'Angleterre, la Pologne et l'Arabie Saoudite, le Maroc continue d'assurer en se plaçant dans le top 5 des marchés en augmentation durant les sept premiers mois de l'année en cours. Pour le seul mois de juillet, la destination Agadir a reçu 56.671 marocains, soit 8.054 de plus qu'en 2017. De belles performances
Il faut préciser que toutes ces statistiques sont relatives aux seuls hôtels classés de la ville. Les auberges, structures hôtelières en périphérie ou autres écoles de surf ne sont pas concernées. Autrement, les performances seraient beaucoup plus percutantes en termes de chiffres.
Etant donné le rush que connaît la destination Agadir, la commune urbaine a opté pour la gratuité de deux grands parkings, à la place Bijaouane (600 places) et Al Amal (un millier de places) durant la période estivale. Ceux qui sont payants affichent un tarif de 2 DH pendant la journée et 3 DH le soir.
«Nos agents veillent au respect du règlement, au cas où une infraction est enregistrée, nous prenons les mesures nécessaires», explique Mohamed Bakiri, vice-président de la Commune urbaine d'Agadir. Ainsi, trois gardiens récalcitrants ont récemment été sanctionnés. Un numéro spécial (0661321040) est aussi affiché dans les parkings par les soins de la municipalité, afin de permettre aux usagers victimes de sur-tarification d'enregistrer leurs réclamations.
Par ailleurs, des efforts ont aussi été faits au niveau de l'éclairage et de la signalisation horizontale. Les équipes de techniciens de surface ont été renforcées par une cinquantaine d'agents de nettoyage, et quelque 500 poubelles ont été placées en front de mer. La CU est ainsi à pied d'œuvre pour entretenir la propreté des espaces publics et des plages.
Un challenge qui peut être remporté beaucoup plus facilement si tous les citoyens s'impliquent dans cette opération, notamment en évitant de jeter les détritus n'importe où.
Animation
QUI dit période estivale, dit animation. Et la destination Agadir n'est pas en reste. En effet, salons et autres événement festifs se succèdent depuis le début de la saison. Le dernier en date, le festival «Juste pour rire Agadir» qui, pour sa 2e édition, a attiré une foule immense. La soirée de gala animée par Eko s'est jouée à guichet fermé dans le théâtre de verdure. Pari réussi donc pour l'Association organisatrice qui, à travers cet événement, a fait rayonner la destination à l'international.
Pour pérenniser cette manifestation, les promoteurs souhaitent s'assurer du soutien des structures étatiques et privées. Pour l'heure, seule la Commune urbaine a contribué à l'événement avec un montant de 300.000 DH. Les organisateurs ont également reçu une promesse de subvention de la part du Conseil régional Souss Massa. Ainsi, malgré la vente des billets, «dont une bonne partie est offerte», nous indique-t-on, l'Association «Juste pour rire» est encore loin du compte. L'enveloppe budgétaire globale de l'événement, qui s'étale sur 4 jours et accueille une trentaine d'humoristes, étant de 1,3 million de DH.
De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.