Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    70 nouveaux cas ce vendredi, 761 cas positifs au total et 56 guérisons    600.000 utilisateurs par jour de la plateforme TelmidTICE    Retirez vos aides sociales dès le 6 avril chez Cash Plus    Harit renonce à une partie de son salaire    Cadavres des Marocains décédés à l'étranger : Le ministère délégué prend en charge les frais d'inhumation    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Violences à l'égard des femmes en confinement : L'appel des associations féministes    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Total Maroc plutôt pessimiste pour 2020    Rapatriement des corps de défunts pour être inhumés au Maroc : L'Ambassade du Maroc en France apporte des précisions    Des cellules de communication à la disposition des personnes autistes    Surpression des examens du bac : Pas de décision prise, mais le ministère travaille sur plusieurs scénarios    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Patrick Lowie: Autoportrait onirique    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Coronavirus : L'administration publique accélère sa dématérialisation    Coronavirus : la banque mondiale débloque 160 milliards de dollars pour combattre la pandémie    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Edito : Bonne gestion    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Le dernier délai pour renouveler l'assurance automobile fixé au 30 avril    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    Mohamed El Youbi: On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie au Maroc    Trois inventions des étudiants de l'EMSI pour lutter contre le coronavirus    Omniprésence de l'Intérieur dans la gestion de la crise    L'économie marocaine à l'épreuve d'un choc inédit    Rummenigge : La crise va stopper l'inflation malsaine dans le foot    Une amende pour Boateng après avoir quitté Munich sans autorisation    Des communes d'El Jadida mettent la main à la pâte    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    Léa Seydoux : Pour moi, un héros ça pardonne    Un sosie d'Elvis donne un concert depuis sa fenêtre    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Coronavirus : Décès à Paris du musicien marocain Marcel Botbol    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Souss Massa: Nouvel élan pour l'aquaculture
Publié dans L'Economiste le 22 - 10 - 2018

Les 5 plans d'aménagement aquacole délimités sur tout le territoire marocain, promettent un potentiel de 380.000 tonnes à court terme doublant ainsi l'ambition initiale qui était de 200.000 T
L'aquaculture est sur de bons rails dans le Souss Massa. Actuellement, une vingtaine de projets sont retenus dans le cadre des deux appels à manifestation d'intérêt (AMI) lancés par l'ANDA. Le 1er en décembre 2017 et le 2e en mai 2018 pour une offre d'investissement s'étendant sur une superficie de 1.380 ha et représentant 92 unités de production dédiées à la culture d'algues marines et de coquillages.
Les 23 projets exploiteront 60 unités de production pour un investissement prévisionnel d'environ 400 millions de DH. 900 ha seront exploités pour produire quelque 62.000 tonnes/an de coquillages et d'algues marines. Ce qui représente 78% des prévisions du plan aquacole, qui elles, sont estimées à 80.000 t/an. Ces projets devraient permettre la création de 620 emplois directs.
«L'aquaculture mise sur le dynamisme des entreprises qui innovent pour favoriser leur croissance, diversifier l'économie halieutique de la région de Souss Massa et contribuer à son développement économique», indiquait Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, lorsque les résultats des AMI ont été dévoilés.
Dans le détail, sur les 23 projets sélectionnés, 3 sont portés par des jeunes entrepreneurs. En tout, 7 projets sont situés entre Imsouane et Tamri ; 5 entre Tiguert et Imiouaddar et 11 entre Tifnit et Sidi Rbat. D'autres opportunités sont, de même, réservées aux coopératives locales de pêche artisanale intéressées par l'aquaculture comme relais de croissance en faisant de ce programme un vrai levier d'intégration et de développement.
Une attention particulière est d'ailleurs accordée à cette catégorie qui fera l'objet d'un programme d'accompagnement technique pour la concrétisation de ses projets aquacoles dans les meilleures conditions.
«Depuis le démarrage de la mise en œuvre de la stratégie Halieutis, les actions prioritaires nécessaires ont été menées pour la création d'un environnement favorable pour l'amorçage du développement de l'aquaculture sur des bases scientifiques, techniques solides, inspirées des meilleures pratiques internationales en la matière», explique Majida Maâroufi, directrice de l'Anda.
Ces actions ont mis en exergue les potentialités considérables des différentes régions du Royaume pour en faire de véritables pôles de développement et d'intégration. Le processus de la planification aquacole, réalisée sur plus de 1700 km du littoral national, a permis d'identifier les espaces favorables à l'aquaculture marine dans toutes ses composantes.
Ainsi, le travail accompli ces dernières années pour délimiter 5 plans d'aménagement aquacole sur tout le territoire marocain, a démontré un potentiel de 380.000 tonnes à court terme doublant ainsi l'ambition initiale qui était de 200.000 T.
Des mesures incitatives
Afin d'encourager l'investissement dans le secteur aquacole, des mesures concrètes ont été prises. Entre autres, l'exonération du droit d'importation et de la TVA pour l'importation de matériel (pour les investissements supérieurs à 100 millions de DH); droits de douane revus à la baisse (2,5% pour les aliments aquacoles au lieu de 25%) ; exonération de la TVA sur les intrants aquacoles (aliment, alevin); exonération de l'impôt sur les sociétés pendant 5 ans pour les exportateurs…
De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.