Christchurch : L'auteur de l'attaque inculpé pour terrorisme    La réponse de Huawei à Google    Ramadan : Engouement par-ci, montée des prix par-là    Les Etats-Unis donnent un sursis de 3 mois à Huawei    Radioscopie des besoins prévisionnels d'emplois au Maroc    Marrakech: La ville que les stars adorent!    Sidi Moumen : Le Roi Mohammed VI inaugure un Centre médical de proximité    Baisse du résultat net du CIH    Banque Atlantique se propose d'accompagner l'Etat et les entreprises nigériens    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Donald Trump : Si Téhéran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    Stratégie e-gov. L'amer diagnostic de la Cour des comptes    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Madison Cox lauréat du prix de la Rosa d'Oro    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Policy Center for the New South. De nouveaux locaux et une nouvelle dynamique    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Egypte : Le Comité d'organisation lance une billetterie en ligne    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Vente illégale de boissons alcoolisées et immigration clandestine : Une ressortissante subsaharienne arrêtée à Rabat    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Divers    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un paquet de mesures en faveur des TPE
Publié dans L'Economiste le 15 - 02 - 2019

Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank et Salaheddine Mezouar, président de la CGEM, ont signé, hier mercredi 13 février, une convention visant à mutualiser leurs actions au profit des TPE (Ph.Jarfi)
«L'heure est à la mutualisation des initiatives et la cohérence dans les actions ciblant les très petites entreprises, auto-entrepreneurs, startups et porteurs de projets», soutient Salaheddine Mezouar, président de la confédération patronale, devant plus de 600 acteurs de l'écosystème, y compris les donneurs d'ordre, acteurs associatifs, la CCG, l'OFPPT, ainsi que les pouvoirs publics, lors du Forum de la TPE, tenu hier mercredi 13 février à Casablanca.
Le président du patronat a appelé les différentes parties prenantes (gouvernement, société civile, institutions financières…) à travailler ensemble afin d'accélérer la mise en place du Small Business Act, un élément fédérateur. Les différentes parties prenantes ont convenu d'être prêtes sur les grandes lignes avant les assises nationales sur la fiscalité, prévues pour les 3-4 mai prochains.
Pour l'heure, Attijariwafa bank a décidé de mutualiser et coordonner ses actions à destination de la TPE avec la CGEM. C'est à ce titre qu'une convention a été signée entre les deux parties.
L'objectif étant de travailler en bonne intelligence, mutualiser et se répartir les tâches pour toucher le maximum de TPE dans toutes les régions du Royaume, «qui souvent imaginent que l'organisation ne défend que les grands, alors que nous sommes à plus de 90% de TPE comme membres. Il y a un intérêt commun. Ce qui nous intéresse, c'est comment mieux servir ces entreprises, afin qu'elles puissent profiter de nos services, mais également profiter de tout ce qu'offre le système financier», explique Zakaria Fahim, président de la Commission TPE-PME, GE-PME et Auto-entrepreneur à la CGEM.
L'autre intérêt pour les deux parties est d'inciter une bonne partie des TPE à sortir de l'informel. Les deux parties vont mettre en place un ensemble de mesures concrètes à même de répondre aux problématiques des petites entreprises dans les domaines de la formation en entrepreneuriat, l'accès au financement, l'accès aux appels d'offre publics et privés, les délais de paiement, les démarches administratives, l'adaptation de la fiscalité, etc.
Cette initiative, qui répond à la fois à une logique entrepreneuriale et RSE, permettra à la cible de bénéficier de formations et services dispensés par la banque et/ou la CGEM. En effet, l'insertion des TPE dans le tissu économique représente un enjeu majeur.
De leur côté, les TPE expriment un besoin d'accompagnement pour la compréhension des mesures gouvernementales. Elles réclament du conseil fiscal en plus du lobbying pour réduire la pression fiscale, la couverture sociale pour les auto-entrepreneurs et des financements ou encore des accès privilégiés à des marchés, pas uniquement publics, mais de gros contrats dans le secteur privé, notamment sur des services de proximité.
Les TPE pourront bénéficier de services comme le conseil, la médiation bancaire dans un contexte où les délais de paiement se rallongent. Une panoplie de services et leviers méconnus qu'elles pourront faire valoir. «Souvent, beaucoup de litiges entre les entreprises et les banques peuvent être résolus par un médiateur bancaire, qui a la latitude de débloquer jusqu'à 300.000 DH. Ce qui est important», rappelle Zakaria Fahim.
M.Ko.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.