«Positions et Propositions», nouveau recueil d'Abdeslam Seddiki    Le cri maghrébin!    Semaine dans le vert pour la bourse de Casablanca    Surveillance routière dans les zones à trafic intense : 139 agents assurent le contrôle routier à travers tout le Maroc    La sécurisation des voies ferrées est en marche    Contrôle et détection automatique : 552 nouveaux radars sur nos routes    Un levier important du nouveau modèle de développement escompté    Euromoney Awards 2019 : AWB « meilleure banque au Maroc » pour la 9è fois    L'heure de vérité pour l'Allemande von der Leyen au Parlement européen    Yemen : l'Arabie Saoudite isolée    Indonésie. Un fort séisme de magnitude 7,3 frappe les Moluques    Raid près de Tripoli : Rapatriement des dépouilles des victimes marocaines    Amende de 5 milliards de dollars pour Facebook    Avec des «si»    CAN 2019. Romain Saïss évoque un sentiment de "honte" après l'échec du Maroc    Les Fennecs prennent leur envol    Sport et politique : un mauvais mariage    Meeting de Monaco. Soufiane El Bakkali remporte l'épreuve du 3000 m steeple    Gares routières, ports, centres commerciaux : Le CNPAC prévoit une vaste opération de sensibilisation    Violence psychologique. Ce mal invivable des couples marocains    Baccalauréat 2019 : Plus de 253.000 candidats admis au total    Lancement de la plateforme nationale « Maroc Université Numérique » à Rabat    #CodeWahed : Plus de 10.000 automobilistes sensibilisés par Vivo Energy Maroc    David Elmoznino : une nostalgie joyeuse    Rapport du CESE: Défaut de Lecture au Maroc    Yahya Boudlal: le fils prodigue du théâtre national n'est plus    Firo 2019 : Hamid Bouchnak, Cheb Younes, Cheb Nasro et les autres    Procès Imlil : la défense demande une expertise psychologique    Livraison de missiles russes S-400 à la Turquie en dépit des mises en garde américaines    Importante participation marocaine au Sommet Pact for Impact    Création de l'Agence nationale d'évaluation et de garantie de la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique    Communication et modernisation de l'administration publique    Journée d'étude sur les terres soulaliyate et collectives    Du mental au physique, le tondeur de mouton se prépare comme de grands sportifs    Les stars qui vivent avec une maladie mentale : Kid Cudi    Appui financier de la Banque mondiale à l'éducation préscolaire au Maroc    La défense demande une expertise psychologique des accusés et la mère de l'une des victimes d'Imlil réclame la peine de mort    Sans l'Egypte, la fête est plus ouverte    La FIFA annonce des amendements majeurs à son code disciplinaire    Karim Adyel, premier juriste marocain nommé arbitre au TAS    Sylvie Pullès, l'accordéoniste qui règne sur le folklore et le musette    Bristol, tatouée Banksy    "Anna" Un thriller au féminin    Transfert d'un budget Santé pour un festival à Rabat. Balafrej questionne le chef de gouvernement    Bourita: nécessité d'un changement de paradigme fondé sur l'égalité    Les rythmes sénégalais et le jazz marocain enchantent le public    Le changement de croyance religieuse au cœur du nouvel ouvrage de Ayad Ablal    Enseignement: Les amendements de la loi-cadre bientôt votés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Administration vitale vs attaques informatiques
Publié dans L'Economiste le 22 - 03 - 2019

«Les efforts devraient être poursuivis via le renforcement du cadre juridique d'hébergement des données notamment. La sensibilisation et la communication au profit des citoyens. L'accompagnement des entreprises pour développer des dispositifs de détection d'attaques informatiques et de protection», selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Economie numérique (Ph. L'Economiste)
Le risque cybernétique est omniprésent. «Il est pour la Conservation foncière 2,4 fois supérieur à celui auquel est confronté le secteur bancaire», déclare la direction générale lors du premier Congrès du notariat au Maroc organisé du 18 au 20 mars à Marrakech (Cf. L'Economiste n°5477 du 20 mars 2019).
Cet indicateur a été établi par la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information (DGSSI). Rattachée à l'Administration de la défense nationale, cette entité dispose d'un centre à Rabat, maCert. «On ne parle plus de cybersécurité dans un monde hyper connecté.
La cyber-résilience implique, outre la réduction des risques, à développer la capacité d'une organisation à résister et à pouvoir reprendre et continuer une activité normale», précise la Défense nationale dans un rapport daté de fin octobre 2018 sur la 6e édition du «Séminaire de sensibilisation sur la sécurité des systèmes d'information». D'où notamment la raison d'être de la loi n°121-12 relative aux infrastructures vitales et qui précise «les responsabilités des opérateurs télécoms».
Il y a aussi la Directive nationale de 2014 sur la sécurité des systèmes d'information. Elle vise à «homogénéiser et à relever la maturité des SSI des organismes de l'Etat». Cette directive «intègre déjà certains aspects relatifs à la résilience», notent ses auteurs.
En tant qu'infrastructure d'importance vitale, l'activité de la Conservation foncière «implique la protection de l'intégrité des données». Ainsi, la sécurité de la transaction «est absolument primordiale». «Tous les investissements en termes de sécurisation (outils, formation, procédures…) ont été préalablement réalisés», insiste son représentant, Karim Tajmouati. L'administration foncière n'a pas souhaité communiquer sur l'investissement global injecté dans ce marché public.
Toujours est-il que la DGSSI «a initié le déploiement des Centres opérationnels de sécurité (appelés les SOC) au sein des entités publiques et infrastructures d'importance vitale (comme la Banque centrale, les barrages, les centrales électriques et les aéroports) afin de les doter de capacités propres de supervision».
F.F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.