Présidentielles Polonaises: Réélection d'Andrzej Duda    Nouvelle rencontre réussie du président de l'ANME avec le ministre Othmane El Ferdaous    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Orientation pédagogique : L'Université Mohammed V de Rabat conseille ses étudiants potentiels    Remaniement ministériel en Tunisie    Le projet de loi de finances rectificative adopté par la Chambre des représentants    Air Arabia Maroc lance son programme de vols spéciaux    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Le roi Mohammed VI a écrit à Emmanuel Macron    Coronavirus : 111 nouveaux cas, 16.047 cas au total, mardi 14 juillet à 10h    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Impact Covid-19 – Tourisme : Le plan de relance en Conseil de gouvernement    Foot. Le Real se rapproche du titre    Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes    Aïd Al-Adha : Plus de 7,2 millions de têtes d'ovins et de caprins identifiées à ce jour    Covid-19: El Othmani adresse un message aux Marocains    Classes préparatoires : Les candidatures d'accès aux centres publics prolongées jusqu'à ce mardi    France. Un 14 juillet pas comme les autres    Présidentielle en Pologne: Le conservateur Andrzej Duda rempile    Mauvaise gestion du patrimoine architectural de Casablanca: Le gouverneur limogé    Mahi Binebine n'ira pas à Perpignan    Un centre de ressources collaboratif pour la culture    L'approvisionnement en eau potable pose problème à Meknès et Fquih Ben Saleh    Premières élections régionales en Espagne depuis la pandémie    Une première médicale à Dakhla    La province de Jerada se dote d'un marché moderne de bestiaux    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Spike Lee appelle à déboulonner les statues à l'effigie des "héros" des Etats esclavagistes    La reprise de la demande intérieure pourrait faire rebondir l'économie marocaine en 20214    Le Laboratoire de l'info : Spécial paix au Proche-Orient (Vidéo)    Feddal débarque au Sporting Lisbonne    Pour Mendy, le pic de forme arrive à point nommé    Devant du public, la rentrée tonitruante des "Quatre fantastiques" du PSG    Pourquoi Christopher Nolan ne veut pas de chaise sur ses tournages ?    Le CCM dévoile les projets de films admis à l'avance sur recettes    Victime de ses clusters : Tanger en portes closes    Le Bureau politique regrette que la majorité n'ait pas été associée à la préparation de la loi de Finances rectificative    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdeladim Chennaoui    Mauvaises langues    Liga: Lionel Messi égale Thierry Henry !    Le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf se poursuit    Elections 2021: Quelle approche faut-il adopter?    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Monténégro    Essaouira reprend son souffle    Manchester City: le TAS annule la sanction de l'UEFA    Les Frères Naciri réalisent et produisent «Malheur Malheur» de Maître Gims    Lekjaâ veut un contrat programme entre la FRMF et la DTN    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Affaire Assange: C'est l'histoire… d'un lanceur d'alerte
Publié dans L'Economiste le 16 - 04 - 2019

Avec son site WikiLeaks, Julian Assange était à l'origine de nombreuses affaires et scandales ayant défrayé la chronique ces dernières années. Les faits ont eu des répercussions mondiales. L'histoire a commencé par des montagnes de données qui se sont transformées en vagues de révélations. Secrets, vérités et mensonges… l'affaire gagne en popularité et même le cinéma s'y est intéressé.
Hollywood s'est emparé du phénomène WikiLeaks avec le film de Bill Condon «Le cinquième pouvoir» (2013).
Un documentaire présenté à Cannes en 2016, «Risk» de Laura Poitras, revient aussi sur l'histoire du site. Julian Assange a, par ailleurs, joué son propre rôle dans un épisode des Simpsons et inspiré un personnage du 36e album d'Astérix, «Le Papyrus de César», Doublepolemix.
L'histoire est moins d'être drôle et une grosse bataille politico-judiciaire est en vue. Reporters sans frontières a d'ailleurs demandé au Royaume-Uni de ne pas extrader Assange vers les Etats-Unis pour des demandes qui «viseraient à sanctionner ses activités liées au journalisme». Dénonçant aussi cette arrestation, Edward Snowden (un autre lanceur d'alerte), l'a qualifiée «d'atteinte à la liberté de la presse à l'échelle internationale, en violation des droits de l'homme».
Cette affaire a transformé, ces dernières années, le travail des journalistes avec les lanceurs d'alerte et de nombreuses plateformes qui les protègent ont vu le jour à travers le monde. Le scandale des Panama Papers a pu être révélé en avril 2016 grâce au travail d'une centaine de journaux rassemblés dans le Consortium international des journalistes d'investigation.
De récents scandales (Lux Leaks, Panama Papers, Cambridge Analytica…) ont démontré aussi l'importance des révélations faites par les lanceurs d'alerte. Et ce, afin de détecter et de prévenir les violations de la législation de l'UE préjudiciables à l'intérêt public et au bien-être de la société.
Pour cela, les nouvelles règles, qui ont fait l'objet d'un accord entre les négociateurs du Parlement européen et du Conseil (voir aussi, «Comment l'UE protège les lanceurs d'alerte», cf. notre édition N° 5471 du 12/03/2019), seront débattues lundi 15 avril et votées mardi 16 avril.
Elles établissent de nouvelles normes à l'échelle de l'UE pour la protection des lanceurs d'alerte. Ces règles incluraient la création de canaux de signalement sûrs des violations de la législation de l'Union, tant au sein des entreprises qu'à destination des autorités publiques, des protections contre les représailles (intimidation, harcèlement...) et des mesures de soutien (aide juridique, accès à l'information sur les procédures et voies de recours...).
F. Z. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.