Jeux africains : La Marocaine Soukaina Sahib décroche la médaille d'or    L'article de The Wall Street Journal qui a affolé le polisario    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    La propriété intellectuelle, pilier de la croissance en Afrique    La détérioration de la qualité de l'eau entrave la croissance économique    Giuseppe Conte, "le Monsieur Nobody", passé de l'ombre à la lumière    Insolite : Trump ne construira pas de gratte-ciel au Groenland    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Tanger    Dans son discours à la nation à l'occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple    Consécration du beach-volley égyptien    Manchester United condamne des injures racistes reçues par Paul Pogba    Ligue des champions : L'Ajax accroché et Mezraoui expulsé    Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Le discret mais lucratif trafic de fossiles à Erfoud    Première édition du Festival international Cinéma & Littérature à Safi    L'écrivain Yann Moix provoque la polémique en se décrivant en enfant battu    Coups de feu sur le tournage du clip du rappeur Booba    Rabat : Alsa-City bus assure le transport à la capitale    Faux et usage de faux: Arrestation d'un récidiviste à Meknès    Paris: Coups de feu sur le tournage d'un clip de Booba    M'barek Boussoufa rejoint le club qatari d'Al-Sailiya    Voici les deux premiers matches des Lions après la CAN    Fête de la Jeunesse: Grâce royale au profit de 443 personnes    Fête du Trône: Bank Al-Maghrib émet un billet commémoratif de 20 dirhams    Météo: Le temps qu'il fera mercredi    Brexit : BoJo fait le forcing à Berlin et Paris    Discours royal : Un modèle de développement nouveau avec du sang frais    Vidéo. Jeux africains : une cérémonie d'ouverture digne de l'Afrique    Fête de la jeunesse : Grâce royale au profit de 443 personnes    La Grèce n'a pas reçu de demande d'ancrage du pétrolier iranien    Algérie: Après six mois, contestation et pouvoir dans l'impasse    BAM : le contrôle sur les transferts de l'étranger vers le Maroc renforcé    Habib El Malki salue la position de Freetown    Grande Canarie : La progression de l'incendie ralentit, selon les autorités    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Insécurité routière : 30 décès en l'espace d'une semaine !    SM le Roi adresse un discours à la Nation, ce soir    Les FAR accueillent les premiers appelés au service militaire    Les jeunes sont l'avenir du Maroc    Le Maroc et le Fonds vert pour le climat souhaitent renforcer leur coopération    « Voix de Femmes », une 11ème édition 100% marocaine    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    46 joueurs présélectionnés pour 2 matchs amicaux    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kiabi accélère son expansion
Publié dans L'Economiste le 23 - 04 - 2019

La marque française du prêt-à-porter Kiabi accélère son développement avec l'ouverture de son 15e magasin, le 6e à Casablanca. Le nouveau point de vente s'étend sur 1.154 m2. Il a mobilisé un investissement de 10 millions de DH, hors stock.
Kiabi, c'est plus de 6.000 références par saison, une centaine de nouveautés par semaine, dessinées en France par une équipe de 56 stylistes «maison», avec des collections pour femmes, hommes, enfants, bébés, sans oublier les grandes tailles et la maternité.
L'enseigne est présente dans 10 villes (Casablanca, Rabat, Mohammedia, Marrakech, Fès, Tanger, Tétouan, Oujda, Kénitra et Meknès), avec des surfaces de vente de 1.200 m2 en moyenne. Dans son plan d'expansion, l'enseigne table sur une autre ouverture en 2019, à Rabat, et 20 points de vente d'ici 2021. L'expansion se fait en partenariat avec Modes&Nuances, filiale du groupe Best Financière.
Augmentation des volumes made in Morocco
Le master franchisé développe les magasins de l'enseigne depuis 2012. Il s'appuie sur le savoir-faire et les opportunités foncières du groupe (Label'Vie S.A, Aradei Capital), et sa connaissance du client marocain cumulée en 35 ans d'activité. S'appuyant sur un réseau de 505 magasins dans le monde, Kiabi a réalisé un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros en 2018. Le Maroc représente environ 2% des ventes globales.
«Nous sommes convaincus d'augmenter cette proportion, d'où nos projets d'ouverture et de croissance», fait valoir Sylvain Dubuisson, en charge du développement international Franchise & Support chez Kiabi. Plus de 1,6 million de clients locaux ont été servis dans ses magasins en 2018.
En tant que franchisé exclusif d'une enseigne internationale, ses collections s'alignent sur l'offre internationale, avec une partie des articles de sourcing Maroc. La majorité vient principalement d'Asie (Bangladesh, Inde, Vietnam, Chine…). Ce qui permet d'avoir des produits à des prix accessibles. Pour des articles exigeant une réponse rapide à un besoin, voire plus de réactivité, les circuits de production courts sont privilégiés.
«Nous faisons un équilibre des deux. Toutefois, l'enseigne produit plus au Maroc qu'elle ne vend», explique Sylvain Dubuisson. Le management n'a pas souhaité communiquer sur la proportion et le taux d'intégration des articles produits au Maroc. Mais l'enseigne assure travailler sur un projet d'augmentation des volumes made in Morocco. Kiabi explore de manière poussée les opportunités qu'offre le Maroc.
Bien entendu dans la logique de pertinence économique. L'augmentation de la production locale combinera deux éléments: la rationalité économique et les opportunités que peuvent offrir la nouvelle stratégie de l'industrie textile et le virage du simple façonnage au co-développement, avec également les opportunités qu'offre le fast-fashion.
«Notre rôle est de faciliter les choses et d'encourager cette démarche au maximum», explique Safae Fikri, DG de Modes&Nuances. Au-delà de ses projets de développement, l'enseigne fait face à la concurrence très agressive de la part des enseignes turques.
M.Ko.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.