Abdessamad Kayouh s'entretient à Paris avec le président du Sénat    New-York. Un ancien ambassadeur marocain poursuivi pour "fraude sur les visas"    Meknès. Arrestation d'un partisan de Daesh qui planifiait un attentat-suicide    Le roi Mohamed VI félicite Abdelmadjid Tebboune    Découvrez les vainqueurs de la 8ème Course de Tafilalet    Plus de 25 entreprises portugaises en mission d' affaires multisectorielle au Maroc    La torture est-elle toujours de rigueur ?    Volonté du Maroc de renforcer sa coopération avec les Parlements d'Amérique latine et des Caraïbes    L'ONU réaffirme son soutien au processus politique en cours au Sahara    Omar El-Béchir, l'autocrate déchu aux multiples visages    Pompeo promet une réponse ferme si l'Iran nuit aux intérêts américains en Irak    Les mesures restrictives prennent de l' ampleur au niveau du commerce mondial    Signature à Montréal d' un accord de partenariat entre Attijariwafa Bank et la Banque nationale du Canada    Klopp : Le projet d'expansion de la Ligue des champions à 32 clubs est du grand n 'importe quoi    Tokyo dévoile son stade olympique conçu pour affronter la chaleur    Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour    Oujda aura son Centre d' accueil des enfants et adolescents autistes    Divers    L'USFP démarre les "Forums Socialistes " par la question économique sous le thème    "Un autre ciel" de Mohammed Al Horr présentée Journées Théâtrales de Carthage    Le public rbati découvre l'Amazonie brésilienne à travers la musique et le cinéma    Mordu par un chat au Maroc, il succombe quelques jours après en Espagne    L'Assemblée générale du Royal Golf Anfa Mohammedia est reportée    Casablanca. Rencontre-débat sur la promotion du don d'organes    Communiqué du Cabinet Royal    Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre    Enseigner autrement!    Entretien avec le cinéaste et romancier Atiq Rahimi    Botola Pro D1: Les mises à jour se poursuivent    Un site structurant à dimension internationale    Météo : Fortes vagues attendues sur l'Atlantique    Skhirat: Deux médecins chercheuses marocaines en diabète primées par SANOFI    Oujda. Formation sur la gouvernance au profit des conseillères communales    Abdennabaoui insiste sur le rôle « central » du corps du Secrétariat-greffe    HCP : Les solutions à la réduction des inégalités, selon les Marocains    Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?    L'APSB s'associe à la naissance de l'Association des sociétés de bourse africaines    L'olive tient salon à Taourirt    Les Gnaoua au patrimoine de l'Unesco salués par André Azoulay    Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment les familles perçoivent l'école marocaine
Publié dans L'Economiste le 17 - 05 - 2019

A l'approche du terme de son premier mandat, le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) accélère le rythme de travail. «Nous devons achever les chantiers que nous nous étions engagés à réaliser durant cette période», a précisé Omar Azziman, président du CSEFRS, lors des travaux de la 16e session du Conseil, du 14 au 16 mai.
D'ailleurs, cette dernière session confirme la montée en puissance avec un ordre du jour chargé et riche en enseignements. Le Conseil divulgue en effet le thème d'une étude «réalisée pour la première fois sur le plan national», indique Rahma Bourqia, directrice de l'Instance nationale d'évaluation auprès du CSEFRS.
«Il s'agit d'une enquête de terrain sur les ménages et l'éducation, dont la valeur ajoutée consiste à proposer une étude scientifique qui identifie et analyse les perceptions de l'école marocaine, publique et privée, par les familles», explique Azziman.
«Cette étude va nous rapprocher de la perception des familles sur l'école marocaine et également nous fournir des éléments sur ce sujet comme par exemple le montant des dépenses supportées par les familles», ajoute Bourqia. A l'heure où nous mettions sous presse, les résultats de cette enquête devaient être présentés aux membres du Conseil, lors de cette session qui s'est tenue à huis clos pendant deux jours.
Au cours de ces deux journées, le projet de rapport concernant l'enseignement supérieur à l'horizon 2030: perspectives stratégiques a également été examiné. «C'est un travail élaboré par la Commission permanente de la recherche scientifique et technique et de l'innovation, en collaboration avec l'Instance nationale de l'évaluation», précise le président du conseil.
L'objectif de ce rapport est «d'apporter une contribution à la réforme de l'enseignement supérieur, à même de permettre à ce cycle d'enseignement de réaliser un saut qualitatif et quantitatif et de relever les défis qui s'imposent à lui, conformément à la vision stratégique de la réforme et à ses orientations fondamentales».
Un autre projet de rapport, tout aussi essentiel dans la réussite de l'école marocaine, a également fait l"objet de discussions. Il concerne principalement les associations des parents et tuteurs d'élèves, des acteurs très importants de la vie de l'école. «Ce rapport permettra de renforcer le statut et les missions de ces organisations en vue de leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans la promotion de l'école marocaine», explique Azziman.
Au menu également, un projet d'avis sur «L'éducation des personnes en situation de handicap: pour une éducation inclusive, équitable et efficiente». A partir d'un diagnostic de l'état des lieux, ce travail aura pour objectif de contribuer à l'amélioration de la scolarisation des personnes en situation de handicap, notamment à travers le développement des politiques en la matière.
Et également l'adaptation des espaces et des pratiques pédagogiques, dans le sens de la consécration d'une éducation inclusive, équitable, de bonne qualité et efficiente pour les concernés, ajoute le président du Conseil.
Evaluation de la vision stratégique
Un autre document d'une grande importance figurait à l'ordre du jour. Il s'agit d'un travail qui porte sur le thème: le cadre de performance du suivi de la vision stratégique durant la période 2015-2018. «C'est une première contribution qui met à la disposition du Conseil un important fonds de données relatives à l'avancement de la mise en œuvre des leviers de la réforme éducative, au degré de réalisation de ses objectifs et nous enseigne sur la dynamique de changement escompté», conclut Azziman.
N.E.A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.