Privatisation : Les dessous de l'opération Maroc Telecom    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Diabète : Novo Nordisk et le ministère lancent 2 unités de soins    Eaux de baignade: Ces plages à éviter    Construction prochaine d'une nouvelle cimenterie dans la région d'El Jadida    Le dirham s'apprécie de 1,4% par rapport à l'euro et de 0,3% vis-à-vis du dollar    Les opportunités d'investissement au Maroc présentées à Barcelone    Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se proclame vainqueur et l'opposition rejette les résultats de la présidentielle en Mauritanie    Prisme tactique : Une victoire en trompe-l'œil    "Comment est-ce possible ?" Maroc-Namibie disputé sans pause fraîcheur    Le strict minimum Mais c'est déja ça !    Mohamed Benabdelkader : Le Maroc place la restructuration de la haute fonction publique au cœur de la réforme de son administration    Insolite : Mis en examen    Le nombre de bacheliers a augmenté de 8,19%    Divers    Au Liban, des posters vintage exposent les clichés du cinéma occidental    Découverte en Asie centrale des plus vieilles traces d'usage de cannabis    Deux jeunes Marocaines participent à Paris au "LabCitoyen" de l'Institut français    Criminalité à Casablanca. Recul des affaires de vol    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement : Bencahaaboun mise sur la transparence    Afrique du Sud-Côte d'Ivoire : choc entre deux équipes en quête de gloire perdue    « MOULTAKA AL YOUSR »/LE COLLOQUE SCIENTIFIQUE DE BANK AL YOUSR: UNE 2EME EDITION POUR CONSOLIDER LES AVANCEES DE LA FINANCE PARTICIPATIVE AU MAROC    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Hausse de 1,9% des ventes de ciment à fin mai    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    La cheffe de l'ONU pour les droits humains réclame le rapatriement des familles de Daech    Groupe D Côte d'Ivoire – Afrique du Sud : Prendre une option sur le 2e tour    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Abdellah Bekkali, reconduit pour un nouveau mandat    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'UIC lance son premier DBA en association avec ESC Clermont    Gouvernance spatiale et développement    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elections européennes: Et c'est parti…
Publié dans L'Economiste le 24 - 05 - 2019

Espagne, Portugal ou encore Irlande.... La vague eurosceptique attendue aux élections européennes ne touchera pas tout le continent. Extrême droite europhobe, conservateurs eurosceptiques et populistes ambitionnent une percée lors de ce scrutin organisé du 23 au 26 mai dans les 28 pays de l'UE pour renouveler le Parlement européen.
Selon une enquête réalisée par l'institut Real ElCano en France, en Italie, en Allemagne et en Espagne, le sentiment d'appartenance à l'Union est plus marqué chez les Espagnols. Même le programme de Vox, le parti d'extrême droite qui a fait une percée aux législatives fin avril, commence par «nous croyons en l'Europe car nous sommes l'Europe».
L'adhésion à l'UE a propulsé l'Espagne dans la modernité. Elle s'est notamment dotée du réseau de trains à grande vitesse le plus étendu d'Europe, co-financé par des fonds européens. Comme l'Espagne, le Portugal figure aussi en bonne place (69%) parmi les pays pro-UE dans l'Eurobaromètre. Le pays a bénéficié aussi du projet européen en matière sociale, de transport ou d'éducation.
Les sondages y donnent, comme en Espagne, les socialistes gagnants dimanche prochain tandis que le score de la droite populiste devrait y être négligeable.
Parmi les pays les plus europhiles, l'Irlande (83% d'opinions positives selon l'Eurobaromètre) a elle aussi largement bénéficié de son adhésion à l'UE en 1973.
Selon des chiffres officiels irlandais, 42 milliards d'euros de fonds européens y ont été injectés, 700.000 emplois y ont été créés depuis son entrée dans l'UE et le commerce extérieur a été multiplié par 90. L'Irlande sera en première ligne des conséquences économiques du Brexit et bénéficie d'un soutien de ses partenaires.
Dans les Etats baltes, l'UE a aussi été synonyme de prospérité via l'accès au marché unique et les fonds européens, mais aussi de sécurité face au voisin russe. Même en Estonie, où un parti d'extrême droite eurosceptique fait partie de la coalition au pouvoir, le taux d'opinions positives à l'égard de l'Union est de 74% selon l'Eurobaromètre, plus qu'en Lituanie (71%) ou en Lettonie (54%). Dans ces deux derniers pays, aucune force eurosceptique notable n'est en lice pour les européennes.
Malgré les nombreux défis internes et externes ces dernières années, le sentiment d'appartenance à l'UE ne semble pas s'être affaibli, selon l'Eurobaromètre de printemps du Parlement européen (http://www.europarl.europa.eu), qui a mesuré l'attitude des citoyens à trois mois des élections européennes. Cette perception s'accompagne d'une forte conviction (68%) que l'ensemble des pays européens ont bénéficié de cette adhésion, soit le niveau le plus élevé enregistré depuis 1983.
Pour 61% des personnes, elle demeure une bonne chose. Le sentiment de doute des citoyens, en partie dû aux défis, a évolué. 27% des Européens considèrent que l'UE n'est «ni une bonne ni une mauvaise chose», avec une hausse enregistrée dans 19 pays. La moitié des répondants (50%) en moyenne estiment que les choses ne vont pas dans la bonne direction que ce soit dans l'UE ou dans leur pays. Ils sont autant à penser que leur voix est écoutée.
Les priorités
Les priorités de campagne pour les citoyens ont à nouveau évolué ces six derniers mois. L'économie et la croissance (50%) ainsi que le chômage des jeunes (49%) sont désormais en tête. Suivent ensuite l'immigration (44%) et le changement climatique (43%). La lutte contre le terrorisme chute à la cinquième position avec 41%. Plusieurs personnes (54%) aimeraient aussi que le rôle du Parlement européen soit renforcé à l'avenir, afin de traiter ces problématiques transfrontalières.
F. Z. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.