Sahara: soutien chilien au Maroc depuis Rabat    Météo: le temps qu'il fera ce mardi au Maroc    Enfant brûlé vif dans un incendie à Salé: les précisions des autorités    Sahara : le numéro 2 de la diplomatie japonaise réaffirme que son pays ne reconnaît pas la rasd    L'OSFI organise un atelier de formation sur les NTIC à Oujda    La Côte d'Ivoire à l'honneur du "Marocuir" 2020    RAM et British Airways signent un accord de code-share    Mutandis enregistre une hausse de son chiffre d'affaires    Désaccord au sein de l'UE sur les moyens pour contrôler l'embargo en Libye    Divers    Sortie manquée du Raja à Ismaïlia    L'ASFAR confirme, la RCAZ se ressaisit    Participation politique des jeunes au Maroc    L'image du Maroc au-delà des frontières    Le bilan du coronavirus continue de grimper    85.000 vieilles condamnations liées au cannabis vont être effacées en Californie    Insolite : Robot-serveuse à Kaboul    Près d'un demi-million de visiteurs au SIEL    La SNRT révèle la nouvelle vision de la chaîne "Attaqafia" au SIEL    Hommage posthume à Abderrahmane Achour, ex-directeur de la radio nationale    CIFP : Les administrations publiques face au défi de la culture digitale    «Agadir Souss-Massa Aménagement» tient son conseil d'administration    Affaire Hamza mon bb : Saïda Charaf nie avoir été convoquée par la police    L'OPM et le Yacobson Ballet s'accordent pour «Le Lac des Cygnes»    Festival du film d'animation de Meknès : Bruno Coulais présidera le jury    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'OCS quitte la compétition la tête haute    Le prétendu «intergroupe» du PE et les balivernes de l'APS    «Le contexte réglementaire a de nouveau frappé avec la Lydec»    16ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche, la RSB refuse le cadeau gadiri et le MCO continue de presser    Sport équestre : Le concours national de saut d'obstacles s'invite à Béni Mellal    Clôture en beauté du raid solidaire «Sahraouiya»    Coronavirus : le bilan s'élève à 1.770 morts en Chine et l'évolution reste «impossible à prévoir»    Maroc Telecom signe une bonne année 2019    Tramway de Rabat: le nombre de passagers depuis sa mise en service    Huawei représente une menace pour l'Otan, selon Washington    Intelligence artificielle : l'UE va actualiser son logiciel    «Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement»    Le coronavirus pourrait avoir un impact négatif sur la croissance en 2020, selon le FMI    Voici le nouveau directeur artistique du FIFM    Le livre d'art n'a pas le vent en poupe!    SIEL 2020 : Près de 500 000 visiteurs, selon Abyaba    Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Le WAC défait, la RSB accrochée et le MCO en profite    Coupe Mohammed VI des clubs : le Raja s'incline face au club égyptien d'Ismaily en demi-finale aller    Cameroun : 22 civils tués dans une nouvelle attaque    Aéroport Mohammed V : 4,75 kg de drogues extraits des intestins de six ressortissants ivoiriens    La terre a tremblé dans plusieurs villes du Maroc, des répliques attendues    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'université de Casablanca accélère son projet numérique
Publié dans L'Economiste le 26 - 06 - 2019

CELA fait quelques années que l'université Hassan II de Casablanca a entamé son passage au numérique, mais petit à petit. Elle a d'abord commencé par dématérialiser les inscriptions, les candidatures aux masters, la publication des résultats… aujourd'hui, elle appréhende une étape supérieure.
Un studio professionnel d'enregistrement de MOOC (Massive Open Online Courses) a été ouvert à la faculté de médecine et de pharmacie. «Deux autres devraient bientôt voir le jour, dont un à Mohammedia», annonce le président par intérim de l'université, Abderrahim Khalidi. Néanmoins, il faudra convaincre plus d'enseignants d'y adhérer. Les capsules sont disponibles sur la plateforme pédagogique en ligne de l'université.
Un département des systèmes d'information, ainsi qu'une commission SI, ont été créés. «Nous travaillons sur notre SI depuis cinq ans. C'est l'un de nos projets phares. Nous ne pouvons avancer dans le digital learning sans mettre en place les infrastructures adéquates», explique Noureddine Damil, vice-président, en charge du SI. Gérer quelque 118.000 étudiants, 3.500 enseignants chercheurs et administratifs et 18 établissements nécessite, également, un coup de pouce technologique.
L'université envisage, en outre, de passer à la fibre optique. Pour leur part, les enseignants nouvellement recrutés sont formés à l'enseignement numérique, selon l'ancien président de l'université, également initiateur de sa stratégie numérique, Driss Mansouri.
(Ph. ANa)
De la réalité virtuelle pour découvrir des chefs-d'œuvre artistiques
LA faculté des lettres de Benmsik, aussi, s'est mise au numérique. Des casques de réalité virtuelle sont utilisés pour faire rentrer étudiants et visiteurs de l'établissement dans l'univers magique, en 360°, de cinq des plus célèbres toiles au monde: La naissance de Venus (Sandro Botticelli), La création d'Adam (Michel-Ange), Starry Night (Van Gogh), La liseuse à la fenêtre (Jan Van Der Meer) et le non moins célèbre Portrait de Mona Lisa (Léonard de Vinci). Un projet, baptisé Art Plunge, conçu par des développeurs suédois, Martin Eklund et Martin Christensen, et partagé avec la faculté. Les participants à la journée du numérique de l'université Hassan II, organisée le13 juin dernier, ont pu voyager dans le temps et dans l'imaginaire des célèbres peintres grâce à la réalité virtuelle.
Côté wifi, l'accès reste très faible, voire inexistant pour les étudiants. La problématique est, en fait, générale. La majorité des universités publiques a pris du retard dans le domaine. Un projet national d'équipement des établissements universitaires en Wifi, Net-U, avait été annoncé en 2016, mais il n'a jamais abouti. Une enveloppe de 120 millions de DH devait lui être consacrée.
A la rentrée 2019-2020 un projet d'universités numériques sera lancé. L'annonce en a été faite par le secrétaire d'Etat en charge de l'Enseignement supérieur, Khalid Samadi. Les universités de Kénitra et de Agadir en seront les pilotes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.