Coupure d'électricité à Casablanca: 80% des clients rétablis selon Lydec    Produits finis: Le droit d'importation passerait à 40%    Transformation digitale documentaire: CaptureDoc s'implante au Maroc    Terrorisme: Une cellule liée à un combattant marocain démantelée à Barcelone    France: Nadia Hai, d'origine marocaine, nommée ministre délégué à la Ville    Covid19: 123 nouveaux cas au Maroc, ce mercredi à 10h00    Les plages où il fait bon se baigner cet été    Confinement et enseignement à distance L'Université Mohammed V de Rabat évalue l'impact    Driss Lachguar lors d'une réunion avec les membres du Conseil national de l'USFP issus de la région de Rabat-Salé-Kénitra    Driss Lachguar se réunit avec les membres du Front national pour la sauvegarde de la Samir    Côte d'Ivoire : mort du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly    Réunion du Bureau politique    Le stress test de BAM confirme la résilience des banques au choc induit par la crise liée à la pandémie    BAD : l'Algérie, 3ème économie la plus touchée par la récession en Afrique    Sahara marocain: un expert péruvien n'a pas été tendre avec l'Algérie    Les grossistes anticipent une baisse des effectifs employés    La contamination bat son plein : A qui la faute ?    Pour Tom Hanks, son nouveau film de guerre peut servir de leçon face au coronavirus    "Des peurs et des hommes, sous l'influence du covid-19", nouvel essai qui identifie les réponses psychologiques face à la pandémie    Une série d'activité culturelle et artistique à Assilah    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    45.309 MRE rejoignent leurs pays de résidence    Zouhair Feddal tout proche du Sporting Lisbonne    Chelsea chasse Leicester du podium    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    Avocat : voici le nouveau projet de loi encadrant la profession [Document]    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    Météo : temps généralement stable avec ciel peu nuageux à clair, ce 8 juillet    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Renault renouvelle ses modèles fabriqués à Tanger
Publié dans L'Economiste le 01 - 08 - 2019

Le Dokker se prépare à changer de robe en affichant une nouvelle calandre et des lignes proches du Duster (Ph. Adam)
Du nouveau pour l'usine Renault à Tanger. Le site industriel implanté à Melloussa (à 20 km de Tanger) renouvellera la gamme de modèles fabriqués, à en croire la presse francophone. En fait, il s'agit des premières révisions de la Lodgy et du Dokker, les deux modèles phares de Renault à Tanger.
Le Dokker, l'utilitaire lancé en 2012 sera l'un des premiers à ouvrir le bal dès le printemps prochain. Des paparazzi l'ont "snipé" il y a quelques semaines dans sa nouvelle livrée, lors d'essais en Andalousie, est-il indiqué sur le site l'Argus.com.
Habillé en tenue de camouflage, les images du Dokker 2 ne donnent pas une idée claire de ses nouvelles formes, mais, selon les médias français, tout porte à croire qu'il sera calqué sur le Duster 2 avec une partie avant modernisée.
Les spécialistes automobiles assurent aussi qu'à l'occasion il pourrait changer de nom, du moins en France et être commercialisé sous la marque Renault dans certains marchés. Certains avancent l'hypothèse d'un rebranding avec le nom Kangoo Express, une hypothèse qui n'est pas à écarter, le modèle actuel étant commercialisé en Argentine sous ce nom.
Outre le Dokker et la Lodgy, de nouveaux modèles sont prévus pour remplacer les actuelles versions de la Sandero et de la Logan, elles aussi fabriquées à Tanger.
La saga du Dokker démarre dès 2007 avec l'annonce en grande pompe du choix de Tanger pour l'implantation sur 314 hectares d'une usine Renault exemplaire, totalement ‘verte' sans rejets ni pollution.
Sa construction démarre en 2008 avec un investissement total de 1,1 milliard d'euros, un peu plus de 12 milliards de DH. Elle est inaugurée en février 2012. Au premier modèle fabriqué, la Lodgy, se sont rajoutés d'autres comme l'utilitaire Dokker ou la nouvelle Sandero et tout dernièrement, la Logan.
En 2018, l'usine a produit quelque 318.600 unités et il est prévu que cette année, elle batte ce record avec une production frôlant sa capacité nominale de 340.000 unités. L'usine surfe sur la vague de l'embellie économique dont profite son principal marché, l'Europe et certains pays d'Amérique et d'Afrique vers lesquels l'usine exporte, même si le marché européen passe actuellement par une phase de turbulences.
L'usine de Tanger fournit aussi d'autres unités de production du groupe avec des éléments préfabriqués de Lodgy et de Sandero qui sont montés dans des pays comme l'Inde ou la Russie.
Une voiture sur dix vendue par Renault sort de Tanger
Renault Tanger constitue le deuxième site le plus important pour la fabrication des modèles sous la marque Dacia, après Pitesti en Roumanie. En termes de volume, elle assure, selon Renault, plus de 10% de la production totale de ce constructeur dans le monde.
Elle travaille en trois shifts qui se relaient afin de pouvoir satisfaire les carnets de commande des modèles fabriqués, surtout en Europe où le Sandero continue de damer le pion aux autres constructeurs. Son niveau d'équipement et son prix serré font de ce modèle le premier choix dans des pays comme l'Espagne où les effets de la dernière crise économique ont permis de découvrir les véhicules «Low cost». C'est le cas aussi des autres modèles vendus sous la marque Dacia et qui font partie de la gamme «Entry» pour Renault.
De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.