Idiotorial : L'ovalie a son virus    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Météo : le temps et les températures prévus ce lundi au Maroc    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech: Le festival d'astronomie met les femmes à l'honneur
Publié dans L'Economiste le 04 - 09 - 2019

L'observation du ciel est proposée aux amateurs tout au long de cette 20e édition du Festival d'astronomie de Marrakech. D'éminentes scientifiques, du Maroc, de France, d'Algérie… y sont attendues (Ph. 3AM)
Ouvrir les portes des sciences de l'univers au grand public. C'est ce que cherche à faire les membres de l'Association d'astronomie amateur de Marrakech (3AM), qui célèbre ses 20 ans d'existence. Une date anniversaire dédiée cette année aux femmes impliquées dans cette science qui remonte au-delà de l'Antiquité dans les pratiques religieuses préhistoriques.
«Il faut montrer l'impact de leurs actions trop souvent imputées aux hommes», rappelle Tarik Khalla, membre fondateur et vice-président de l'association. Une manière également d'encourager leur implication et inclusion en sciences.
Du 7 au 13 octobre 2019, le Festival d'astronomie de Marrakech propose un programme riche en ateliers, conférences et observations du ciel. Rappelons que la ville, et plus largement la région, a été choisie pour abriter une réserve internationale de ciel étoilé, la première en Afrique du Nord et la plus grande au monde en termes de superficie. L'engouement pour la discipline gagne du terrain.
«Lycéens, étudiants, amateurs, ils sont toujours plus nombreux, d'année en année, à participer aux soirées d'observation du ciel organisées pour ce festival. Les gens sont attirés par le mot astronomie, ils entendent parler du ciel et veulent voir les astres de leurs propres yeux. Ils deviennent des chercheurs d'informations pleinement impliqués», constate Khalla, également chargé de la communication au sein de la faculté des sciences Semlalia.
Pour ce 20e anniversaire, Sylvie Vauclair, astrophysicienne française à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie et professeur émérite à l'université Paul Sabatier de Toulouse, ouvre le bal avec une conférence dédiée à l'humanité face au cosmos.
Celle qui a notamment participé en 2004 à la découverte de la plus petite planète connue jusqu'alors, autour de l'étoile mu Arae 6, partira à la rencontre de collégiens et lycéens marrakchis. Maryame El Mouatamid du Cornell Center for Astrophysics and Planetary Science à New York, Sihem Kalli de l'université de Constantine en Algérie, Hasnaa Chennaoui Aoudjehane de la faculté des sciences Ben Msik à Casablanca sont également attendues.
Tout comme Aziza Bounhir, enseignante chercheuse à la Faculté des sciences et techniques de Marrakech, et membre du Laboratoire de physique des hautes énergies astrophysiques et astronomie et membre de l'Observatoire d'astronomie de l'Oukaïmeden. Cette véritable passionnée d'astronomie avait dévoilé un impressionnant travail de recherche pour réhabiliter la place des femmes dans ce domaine (voir L'Economiste N° 5469 du 08 mars 2019).
En 20 ans d'activité, 3AM a acquis une belle notoriété, soutenue par un parterre de partenaires engagés comme la Faculté des sciences Semlalia, l'Observatoire universitaire Cadi Ayyad de l'Oukaimeden, le Laboratoire de physique des hautes énergies et astrophysique, l'Institut Français de Marrakech et le Centre culturel Atlas Golf Marrakech ainsi que le centre culturel Dar Saida.
J.A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.