Comment les ménages de l'informel peuvent bénéficier de l'aide du gouvernement    Covid-19 au Maroc: le bilan grimpe à 345 cas, 23 décès    Global Engines fait don de 25 ambulances Hyundai    La médecine militaire à la rescousse    La valeur ajoutée de la médecine militaire    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    La DGI présente les mesures de report des échéances fiscales    2 MMDH pour le renforcement du dispositif médical    Une palette de mesures pour alléger l'impact du déficit pluviométrique    Intelaka : BCP a déjà financé 373 dossiers pour 65 MDH    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Coronavirus : Fine Hygienic Holding et Dislog Group offrent des produits d'hygiène    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Etat d'urgence sanitaire: Maroc Telecom pleinement mobilisé    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Botswana: un Marocain de 23 ans attaqué par un éléphant    Coronavirus : Tour d'horizon des mesures prises dans le monde    Le premier ministre britannique testé positif au Covid-19    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Services marchands non financiers et commerce de gros : Les chefs d'entreprises moins confiants    Abdelhak Nouri se réveille après 2 ans et 9 mois passés dans le coma    A Berrechid : 88 flacons de faux désinfectants saisis    Coronavirus au Maroc: “Damane Oxygene” pour appuyer les entreprises impactées    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Enseignement: vers une année blanche au Maroc ?    Coronavirus - USA: Ce que prévoit le vaste plan de relance    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Réunion virtuelle du G7    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    Notes virales… en attendant qu'elles deviennent vitales    Mali : le chef de l'opposition, Soumaïla Cissé a bel et bien été enlevé    Nouvelle-Zélande : le tueur des mosquées plaide coupable    Marrakech : La Fondation Jardin Majorelle adhère aux efforts visant la lutte contre le Coronavirus    Le coronavirus arrive au Mali, Boubacar Keïta annonce l'état d'urgence sanitaire    La croissance annuelle des coûts de la main d'œuvre ressort à 2,4% dans la zone euro    Driss Lachguar salue la vision proactive de S.M le Roi, la responsabilité des citoyens et la mobilisation des institutions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme: Comment exister sur le plus grand marché au monde
Publié dans L'Economiste le 10 - 09 - 2019

Bonne pioche pour l'Office national marocain du tourisme (ONMT). Moins d'un an après un premier partenariat, l'office a pu décrocher un deuxième contrat de co-marketing d'une durée de trois ans avec le leader chinois de tourisme en ligne, C Trip.
Ce nouvel accord a été signé, vendredi 6 septembre à Rabat, en présence du fondateur et président du tour-opérateur chinois, Liang Jianzhang. Objectif: attirer à terme 500.000 touristes chinois par an sachant que les arrivées se situent actuellement à 132.000.
«C'est important pour nous de nous positionner sur ce marché qui est le plus grand émetteur de touristes au monde et qui ouvre des perspectives de développement hors du commun», a souligné Adel El Fakir, directeur général de l'ONMT.
Le renforcement des flux passera par des campagnes publicitaires digitales, à travers l'écosystème C Trip. Cette grande agence de voyage en ligne compte 300 millions d'utilisateurs actifs et plus de 30.000 employés. Il réalise un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards de dollars. Ce TO fournit des offres de billets d'avion, de visas, de logements, de vacances, de croisières ou de voyages d'affaires.
C Trip dispose d'un réseau composé de plus de 1,2 million d'hôtels dans 200 pays et régions et de plus de 2 millions d'itinéraires aériens reliant plus de 5.000 villes à travers le monde. L'ONMT mise également sur le lancement d'une ligne aérienne directe.
Pour l'heure, le Royaume est desservi par des connexions indirectes via l'Europe ou le Moyen-Orient. «Nous nous préparons à franchir de nouvelles étapes sur ce marché. Il est fort probable d'établir une connexion directe. Les discussions avec une compagnie chinoise sont toujours en cours», révèle Adel El Fakir.
Dans sa stratégie, l'Office a associé également les professionnels pour mieux accueillir les voyageurs chinois qui sont particulièrement intéressés par la diversité du patrimoine naturel, culturel et historique.
Selon l'ONMT, 82% des visiteurs chinois ont opté pour des 4 et 5 étoiles, montrant ainsi leur préférence pour des prestations et des expériences de qualité. Ces touristes apprécient le Maroc car c'est une destination sûre, et exotique alliant luxe et prestige. Le Royaume s'est vu décerner le prix, en janvier 2019, de «The Best Popular Culture Tourism Destination».
Par ailleurs, la ville la plus prisée par les voyageurs issus de l'Empire du Milieu est Chefchaouen «The Blue City». Ces visiteurs préfèrent également découvrir Casablanca, Marrakech, Fès et Tanger.
200.000 voyageurs attendus en 2019
Certes, le marché chinois reste encore petit comparé aux autres pays émetteurs dont la France, l'Espagne, l'Italie où l'Allemagne. Toutefois, il présente une forte croissance ces dernières années, passant de 10.000 visiteurs en 2015 à près de 132.000 en 2018. Pour 2019, il est prévu d'accueillir quelque 200.000 voyageurs. Cette montée en puissance est également due à la levée du visa en 2016. De plus, l'ONMT a mis en place une stratégie de promotion spécifique afin d'attirer un grand nombre de voyageurs. Plusieurs actions ont été menées auprès des professionnels (voyages de presse, éductours, participation aux plus grands salons du tourisme en Chine) et du public. Et pour cause, la Chine reste un marché à très haut potentiel pour le tourisme marocain. Sur une population de 1,4 milliard d'habitants, 150 millions sillonnent chaque année le monde.
Nadia DREF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.