Coronavirus : 1.283 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 28.500 cas cumulés au mercredi 5 août, 18 heures    L'hôtel Avanti Mohammedia mis en vente dans le cadre de la liquidation de la Samir    Explosion à Beyrouth : Une Marocaine blessée    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Covid-19: le Maroc toujours à la deuxième étape de propagation    Concours de médecine: plus de 80 centres d'examen mis à disposition    «Le sexisme n'est pas une fatalité»    Salé: la Brigade anti-gangs est intervenue à temps    Ligue de diamant : le meeting de Doha avancé au 25 septembre    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    US Round Up du mercredi 5 août – Virgin Atlantic, Couple & Covid19, Neil Young, Beyrouth, Taiwan    Covid-19: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    120 MMDH seront injectés dans l'économie    Le ministère met les dernières touches au plan de relance économique    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Liban : des tonnes de nitrate d'ammonium à l'origine des explosions    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des journées pour sensibiliser aux risques de la mucoviscidose
Publié dans L'Economiste le 20 - 09 - 2019

Les spécialistes de la mucoviscidose – une maladie génétique grave et potentiellement mortelle – seront réunis les 27 et 28 septembre à Rabat. Une rencontre visant à sensibiliser corps médical et grand public sur ses dangers et sur l'importance de son dépistage (Ph. vaincrelamuco.org)
Sensibiliser sur les dangers et les risques de la mucoviscidose. C'est dans cette optique que l'association marocaine de la mucoviscidose organise les 27 et 28 septembre prochains la deuxième rencontre franco-marocaine consacrée à cette maladie génétique grave et potentiellement mortelle, dont les personnes atteintes sont directement exposées à des infections chroniques pulmonaires.
La manifestation, s'étalant sur deux jours, comprendra de multiples ateliers et séminaires animés par plusieurs spécialistes de la question originaires du Maroc mais aussi de France et de Tunisie. Objectif: vulgariser cette maladie touchant en premier lieu les enfants auprès du grand public et des professionnels de la santé.
«La mucoviscidose demeure encore trop méconnue du corps médical sous nos cieux. Dans le secteur privé, seuls trois laboratoires à Casablanca et à Rabat réalisent le test du diagnostic à un prix par ailleurs très élevé», confie la présidente de l'organisme Fenna Builler. Autre but également visé, informer parents et patients sur l'importance du dépistage précoce permettant d'améliorer significativement l'espérance de vie des patients.
«En effet, dans les années 1960, l'espérance de vie des enfants atteints ne dépassait pas 5 ans. De nos jours, l'âge médian de survie peut atteindre la soixantaine dans les pays médicalisés. Ce qui est encore loin d'être le cas au Maroc…», ajoute la responsable. Côté solutions, guérir d'une telle maladie nécessite tout d'abord de pouvoir l'identifier à temps.
Cela passe notamment par la réalisation du test de la sueur, qui consiste plus exactement à mesurer la concentration de l'ion chlorure particulièrement élevée chez les patients atteints. Mais le dépistage doit immédiatement être suivi d'une prise en charge dite pluridisciplinaire, impliquant bon nombre d'experts dont notamment le pneumopédiatre, le gastro-pédiatre, le kinésithérapeute ou encore le psychologue.
«Ensemble, ces spécialistes contribueront à ralentir l'inflammation des bronches pour préserver la fonction pulmonaire du patient tout en protégeant les organes de dommages potentiels et en maintenant pour ce dernier une nutrition optimale», explique la présidente.
Un évènement organisé par l'association marocaine de la mucoviscidose. Une organisation composée en majeure partie de médecins actifs dans la prise en charge de cette maladie, mais également de parents et de patients atteints.
Le groupement organise régulièrement des tables rondes et participe activement à différents congrès nationaux de pédiatrie. L'association distribue également des médicaments et apporte des aides financières afin de réaliser des analyses biologiques au profit de malades démunis.
Karim AGOUMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.