Casa-Settat: plus de 1100 cas de Covid en 24h    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Malgré le Covid, les exportations agricoles du Maroc devraient connaître une hausse    La CGEM dévoile un guide de bonnes pratiques sur la cybersécurité en entreprise    Etats-Unis: TikTok et WeChat interdites à partir de dimanche    Scandale de Radès: le TAS a rendu son verdict final    Vaccin anti-coronavirus: le Maroc signe un nouvel accord    Coronavirus : le Maroc signe un accord pour l'acquisition de vaccins    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Casablanca: prolongation des mesures mises en place    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Rehamna: « Act4Community » aux côtés des écoliers pour une rentrée scolaire sans risques face à la Covid-19    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Permis de conduire et certifications d'immatriculation : Prorogation de la validité jusqu'au 31 décembre 2020    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Le Maroc élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Repérez les personnes toxiques au bureau
Publié dans L'Economiste le 14 - 11 - 2019

Dans leur dernier livre, les auteurs Roland Robeveille et Michelle Veyssière délivrent au lecteur des tuyaux pour repérer les personnes toxiques au travail et leur faire barrage. Des profils tels que le patron consensuel ou encore le pervers narcissique dont il faut se méfier en évitant toute intrusion dans la vie personnelle (la-librairie-rh.com)
Pour gravir les échelons en entre­prise, certains collaborateurs emploient des moyens peu professionnels et parti­culièrement cyniques. Dans leur dernier ouvrage récemment paru et intitulé «Petit manuel des techniques tordues pour réus­sir en entreprise», Roland Robeveille et Michelle Veyssière livrent au lecteur les moyens d'identifier ces comportements déviants qui permettent à certains de réussir au détriment des gens honnêtes.
Ce livre, qui se présente comme un véritable guide de survie destiné aussi bien aux salariés qu'aux chefs d'entre­prise, donne des tuyaux pour «partir à la chasse» de ces personnes toxiques et s'en protéger autant que possible. Pour rendre l'enseignement plus amusant et prenant, l'ouvrage est rédigé sur un ton humoristique et ironique. Les auteurs ont également pensé à illus­trer leurs conseils par des exemples tirés de faits réels. Un moyen de prendre conscience de la présence de ces conduites dépravées dans le quotidien.
Dans sa première partie, les auteurs brossent ainsi plus d'une quinzaine de portraits de collaborateurs «tordus» à éviter. Ces derniers peuvent par exemple garder une information capitale pour eux-mêmes ou s'attribuer le travail des autres dans le seul but d'accéder à de hauts postes de responsabilité. Parmi les profils les plus récurrents, notam­ment l'étoile filante égocentrique qui pense uniquement à sa petite personne au détriment de toutes les autres, le pervers narcissique prêt à tout pour «écraser» son prochain, le patron consensuel beaucoup trop laxiste et irresponsable ou encore le chef obsessionnel et autoritaire à sou­hait.
Pour se protéger de ce type de com­portements, il est conseillé aux colla­borateurs de les repérer à travers des grilles d'observation spécifiques à rem­plir. Objectif : évaluer le niveau de toxi­cité de ses pairs. Plusieurs méthodes pra­tiques peuvent ensuite être appliquées en fonction de chaque attitude toxique. Par­mi les conseils les plus efficaces, conser­ver son estime de soi ou encore éviter d'immiscer trop rapidement un collègue dans notre vie personnelle.
Du côté de l'entreprise, dénoncer ne suffit pas. Il faut également prouver les agissements de ces individus par des faits appuyés par des témoignages. Mais c'est avant tout le rôle du service des ressources humaines de garantir la présence de relations saines au sein de l'entreprise.
Roland Robeveille est docteur en ges­tion et a été responsable des ressources humaines au niveau de plusieurs grands groupes français. Il est actuellement char­gé de cours dans le cadre de deux mas­ters RH et management de l'innovation à l'ENSTA ParisTech et à l'université de Versailles. Michelle Veyssière, quant à elle, est psychologue de formation et consultante indépendante en RH.
Karim AGOUMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.