Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Couverture sociale : les guides touristiques, les huissiers y auront désormais droit    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sommet des BRICS La guerre commerciale fait encore parler d'elle
Publié dans L'Economiste le 15 - 11 - 2019

Le 11e sommet des BRICS est prévu les 13 et 14 novembre 2019 au Brésil (Brasilia) en pleine négociation sur la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. La rencontre réunit les dirigeants des cinq pays: l'Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l'Inde et la Russie. Le sommet sera le premier grand test diplomatique du président brésilien Jair Bolsonaro soucieux d'entretenir les relations commerciales avec la Chine sans froisser son allié américain.
Pour ce rendez-vous des grands pays émergents, le président d'extrême droite reçoit des poids lourds de la scène internationale, comme ses homologues chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine, ainsi que le Sud-Africain Cyril Ramaphosa et le Premier ministre indien Narendra Modi. C'est surtout sa rencontre bilatérale avec Xi Jinping, à qui il a rendu visite il y a trois semaines à Pékin, qui représente un exercice délicat.
Fervent admirateur du président américain Donald Trump, Bolsonaro doit cependant ménager le géant asiatique, premier partenaire commercial du Brésil. L'an dernier, alors qu'il n'était qu'un simple député en campagne pour la présidentielle, il s'était attiré les foudres de Pékin en accusant la Chine «d'acheter le Brésil».
Sa visite à Taïwan avait été vue comme une provocation. Depuis son arrivée au pouvoir en janvier, son équipe diplomatique a tout fait pour rectifier le tir. Le but est d'éviter de plomber les secteurs miniers et agricoles qui dépendent de la Chine pour acheter leur fer, leur viande et leur soja.
Lors de sa visite à Pékin en octobre, le président brésilien a montré à quel point les liens économiques avec la Chine étaient importants pour lui en la qualifiant de pays capitaliste (même si elle est sous régime communiste depuis 70 ans).
Les fortes disparités économiques entre les membres des BRICS et leurs différends sur des sujets comme le réchauffement de la planète ou la crise vénézuélienne ont remis en cause la pertinence et la cohérence du bloc. A tel point que l'agence S&P Global Ratings a affirmé récemment que les BRICS «pourraient ne plus avoir de sens».
La tradition aurait voulu que le Brésil organise le «BRICS Plus», une sorte de sommet parallèle avec des pays voisins. Mais l'idée a été abandonnée en raison de divergences au sujet du Venezuela.
Le sommet pourrait cependant être important pour le gouvernement brésilien, à un an de la présidentielle américaine. En cas de défaite de Donald Trump, Bolsonaro risquerait de se retrouver isolé sur la scène internationale.
Les pays du BRIC représentent une population de 3 milliards d'habitants, soit 41% de la population mondiale. En termes géopolitiques, ce chiffre peut être comparé à la population totale des pays membres de l'OTAN: 992 millions d'habitants, soit 14% de la population mondiale.
F. Z. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.