Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!
Publié dans L'Economiste le 06 - 12 - 2019


■ Tant que les élites sauveront leur progéniture…
Comment en est-on arrivé là ? C'est très simple! Les élites d'aujourd'hui sauvent leurs propres enfants et se moquent des enfants des autres… Et ce sont ces mêmes individus qui s'étonnent de la montée de la violence chez les jeunes issus des quartiers défavorisés!
S.A.
■ Un drame avant tout culturel
Le Maroc ne vit pas un drame «quantitatif» mais culturel! Nous construisons à la pelle des ponts et des autoroutes en un temps record, mais jamais personne ne s'intéresse à la qualité… Champions des projets réalisés à la dernière minute, nos comportements révèlent nos tares! Et ces tares sont les mêmes, tous secteurs confondus. Ce qu'il faut pour changer la donne, c'est une révolution cultuelle et culturelle. En analysant bien la situation, le cadre est déjà propice à l'évolution. Il n'y a qu'à citer notre religion synonyme de droiture et de rigueur! Ainsi, le problème ne réside pas dans les moyens financiers ou le fatalisme, mais dans la volonté politique et populaire. Il faut intégralement revoir le mode de pensée, de fonctionnement et d'action des chefs d'état, des membres du gouvernement, des décideurs ainsi que des citoyens!
J.M.
Les automobilistes marocains toujours aussi mauvais élèves!
Vinci Autoroutes vient d'intégrer le Maroc dans son baromètre de conduite responsable. Et la première étude, réalisée par Ipsos, dresse un état des lieux des comportements des Marocains au volant. Le premier constat est que les Marocains au volant ont un excès de confiance en soi. 97% des sondés pensent qu'ils sont de très bons conducteurs. Une observation que ne partagent absolument pas nos lecteurs… (cf. notre édition du 27 /11 /2019)
■ Un problème d'incivisme avant tout
Les infractions relèvent directement de l'irresponsabilité et de l'incivisme des conducteurs. Ce dernier se constate quotidiennement par le non respect des priorités et des passages piétons, par les dépassements par la droite ou encore l'emprunt de la mauvaise voie de circulation. Sans oublier l'usage abusif du klaxon, au vu et au su des autorités passives. Des comportements qui devraient faire partie des infractions à ne pas commettre et donner lieu à des amendes salées…
P.M.
■ Inconscience
J'ai voyagé dans de nombreux pays et je peux vous affirmer que le marocain est le pire de tous les conducteurs! Il ne respecte ni le code de la route, ni la conduite! Pire encore, ce dernier est totalement inconscient des risques pris! Quant aux pourcentages officiels, l'on peut largement y ajouter une marge de 25% représentant tous ceux qui n'osent pas reconnaître leurs erreurs!
H.H.
■ Revenir à la source du problème!
Le citoyen marocain est un piètre conducteur! Un constat évident… Le problème revient à savoir comment sortir d'une telle impasse? Qu'est-ce qu'il y a de différent chez nos automobilistes?
A.M.
Fès: Des solutions pour booster le tourisme
■ Faire disparaître les détritus
Pour booster et relancer le tourisme dans la ville de Fès, il faut faire disparaître ses nombreux déchets, faire fonctionner comme il se doit les transports en commun et créer davantage de zones piétonnes! Autres solutions préconisées et non des moindres, valoriser ses monuments et mettre sur pied un site internet moderne. Ce n'est qu'en agissant de la sorte que les touristes reviendront! Et non en restant assis les bras croisés en attendant qu'une solution voie le jour à partir de la capitale marocaine!
O.H.
■ Quid de la sécurité?
A l'étranger, mes connaissances n'attendent qu'une chose à changer pour visiter le pays: la question de l'insécurité. En effet, si nos responsables assurent la sécurité des citoyens marocains et si ces derniers revoient entièrement leur comportement vis-à-vis de leurs pairs, le tourisme sera positivement impacté. C'est donc l'affaire de tous. Le comportement de chaque citoyen est ainsi garant du développement du secteur touristique!
Z.M.
Et d'autres réactions
■ Derby: Que font les militaires?
Nos responsables n'ont pas assuré. En effet, une rencontre de cette ampleur aurait dû être appréhendée une semaine avant son déroulement, et certainement pas la veille! Nous avons plusieurs milliers de soldats qui chôment dans les casernes. Il serait grand temps de les mettre à contribution pour éviter le calvaire devenu habituel du Derby.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.