Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cafés hors la loi: La démolition commence!
Publié dans L'Economiste le 13 - 12 - 2019

La chasse aux cafés hors la loi a commencé à Casablanca. La semaine dernière, pas moins de 22 établissements ont été la cible des forces de la police administrative. Plusieurs terrasses ont même été rasées. Une démarche que nos lecteurs attendaient depuis longtemps… (cf. notre édition du 05 /12 /2019)
■ A quand Sidi Belyout?
Une belle initiative, quoique un peu tardive… quand cette mesure sera-t-elle appliquée aux autres arrondissements de la ville? Je parle entre autre de la commune de Sidi Belyout mais également des artères du quartier Gauthier, qui présentent des cas d'occupation du domaine public inadmissibles! Il suffit de se rendre sur place pour constater ce désordre pathétique.
O.S.
■ Pour avoir attendu aussi longtemps?
Pourquoi avoir attendu toutes ces années pour agir? Depuis belle lurette, de nombreux cafés et autre établissements de restauration occupent sans scrupule les trottoirs sans que les autorités ne bougent d'un iota.
H.S.
■ Quid des vendeurs ambulants?
Il faut mettre fin en premier à l'activité des vendeurs ambulants. Ceux-ci occupent en effet jours et nuits le domaine public, gênant le parcours des piétons et laissant des ordures sur le bord des routes!
S.M.
■ Les autres formes de l'anarchie
Quid des garagistes, des épiceries ou encore des coiffeurs? Autrement dit le problème concerne presque tous les commerces donnant sur une rue ou une avenue piétonne… Une véritable anarchie!
O.A.
Mendicité des enfants: Enfin un plan national sur les rails!
Un plan d'action national pour lutter contre l'exploitation des enfants à des fins de mendicité a récemment été lancé à Rabat en vue d'être généralisé dans toutes les régions. Objectif: combattre un phénomène qui se généralise dans des villes comme Casablanca et Rabat. Un programme qui a fait réagir bon nombre de nos lecteurs… (cf. notre édition du 05 /12 /2019)
■ Sanctionnons les mendiants professionnels
Très bonne idée ce programme! Néanmoins, avant toute chose, il faut sanctionner les loueurs d'enfants ainsi que les parents de ces derniers. Prenons des mesures sévères à l'encontre de ces mendiants professionnels qui vont souvent jusqu'à droguer ces jeunes. Je propose d'organiser des traques menées par les forces de l'ordre aux feux rouges, sur les avenues, à l'entrée des mosquées et dans les souks. C'est un phénomène honteux!
M.R.
■ Cesser avant tout de donner de l'argent
Pour dissuader ces mendiants, il faudrait que les gens cessent de donner de l'argent aux enfants et à toute personne accompagnée d'un enfant. C'est à mon sens l'unique moyen de les décourager!
S.R.
Festival de Marrakech: Halte au misérabilisme!
Je viens d'assister au festival de Marrakech. Aussi, si l'on constate que les films étrangers sont beaux et entraînants, l'on ne peut pas en dire autant des deux productions marocaines présentées qui baignent dans le misérabilisme le plus total en décrivant essentiellement la face sombre de notre société. L'un des films présentés notamment, réalisé par la femme de Nabil Ayouch Maryam Touzani, aborde de manière émouvante le sort des femmes qui accouchent dans l'illégalité sous nos cieux. Alors certes, sur un plan strictement cinématographique, les acteurs sont excellents et la réalisation épatante. Néanmoins, le scénario de l'œuvre est beaucoup trop noir et triste. Or, lorsqu'il se rend au cinéma, le spectateur veut pouvoir rêver et être transporté dans des paysages sublimes ou par des récits d'hommes et de femmes extraordinaires. Sans oublier que nous avons déjà les réseaux sociaux et les journaux qui nous servent régulièrement notre dose quotidienne de mauvaises nouvelles. Même si les étrangers adorent ce genre d'histoire, offrez-nous des films synonymes d'espoir qui puissent avant tout nous divertir et nous faire oublier nos tracas du quotidien. Autre film également au programme, «Le miracle du Saint inconnu» donne largement dans le charlatanisme. On se croirait dans le Maroc du début du siècle dernier et c'est juste insupportable! Un coup de chapeau néanmoins à l'organisation et à l'accueil du festival, mais aussi à ses nombreux hommages rendus à des icônes du septième art! Sans oublier la diversité des créations présentées, qui font de cet évènement une manifestation culturelle unique et sans pareil.
M.T.
Activation de l'alarme du tram: 2 mois de prison ferme!
■ Les travaux d'intérêt public plus utiles
Il fallait condamner ce jeune à des travaux d'utilité publique, comme balayer les rues ou encore vider les poubelles. C'est humiliant? Certes mais c'est efficace pour éviter toute récidive! De plus, il ne coûtera pas son couvert et son gîte fournis par la prison avec l'argent des contribuables. C'est ce type de sanction qu'il faut développer pour éduquer ces jeunes!
B.S.
■ Une sanction qui risque de détruire sa vie
La prison va juste détruire sa vie. Une dizaine de jours de travaux d'intérêt général et une amende de 500 DH auraient amplement suffi!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.