Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    Brexit: les tractations reprennent    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    La Covid, la grève, les problèmes de connexion et le reste    Une situation invivable mais l'espoir demeure    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    2.574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la CNSS    La France est-elle en train de brader ses mosquées ?    Vaccin anti Covid. Ça va être le massacre pour les requins    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    «Transform Tomorrow Together», nouveau plan de transformation 2021-2023    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Maroc : croissance économique prévue à 4,8% en 2021    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : Une cellule armée entraînée en Iran et démantelée en Arabie saoudite    Création d'entreprises : Casablanca-Settat a capté plus de 35% des créations d'entreprises personnes morales en 2018 [Rapport]    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    ONU : Le Maroc et plus de 69 autres pays s'engagent en faveur de la biodiversité (vidéos)    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Chama Zaz, icône de la musique amazighe, est morte    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    France. Les généraux se révoltent    Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Royal Air Maroc: Forte demande sur les vols domestiques
Publié dans L'Economiste le 02 - 07 - 2020

Le déconfinement du ciel ral­lie de nouvelles villes et régions. En effet, une semaine après la reprise de ses vols domestiques (le 25 juin dernier), Royal Air Maroc vient d'an­noncer le renfort de son programme de vols nationaux avec le rétablisse­ment de cinq nouvelles liaisons avec Casablanca, Tétouan, Al Hoceima, Errachidia et Ouarzazate.
A partir du 6 juillet, le nombre de fréquences et villes desservies augmentera avec neuf liaisons supplémentaires. Le programme prévoit quatre nouvelles lignes au départ et vers Casablanca, à raison de 2 fréquences par semaine pour Tétouan, Al Hoceima, Ouarza­zate et trois fréquences par semaine pour Errachidia.
S'y ajoute une liai­son reliant Tétouan à Al Hoceima, à raison de deux fréquences par semaine. Par ailleurs, la compagnie compte augmenter la voilure sur 3 des 4 lignes relancées depuis le 25 juin dernier. Ce qui permettra aux liaisons Casablanca-Laâyoune et Ca­sa-Dakhla de passer à 5 fréquences au lieu de 3 actuellement.
Autre changement important, Casablanca-Agadir passera à quatre fréquences par semaine. Ce qui permettra d'ar­roser régulièrement la capitale du Souss et desservir cette destination touristique ainsi que sa station bal­néaire (Taghazout) de touristes natio­naux. Selon Royal Air Maroc, le pro­gramme actuel des vols sera appelé à évoluer progressivement. La com­pagnie prévoit de l'adapter en temps réel et ajuster l'offre en fonction de la demande des passagers.
Pour le plan de sauvetage de la compagnie et les aides financières prévues par l'Etat, une annonce im­minente sera faite dans les prochains jours. Un gros paquet RAM sera dévoilé dans la loi de Finances rec­tificative.
Pour l'heure, la compagnie enre­gistre un engouement sans précédent des réservations pour Dakhla. «C'est phénoménal, les vols sont pleins pour cette destination des provinces du Sud. Cela s'explique par la qualité de vie dans cette ville balnéaire qui n'a pas été touchée par le Covid, la qualité de ses hôtels qui ne sont pas construits en hauteur, le climat tem­péré, le bien-être, la densité démo­graphique...», explique un cadre chez RAM.
Plus encore, pour la vente de billets, les réservations en ligne, au­près des centres d'appels et agences commerciales ouvertes de la compa­gnie remontent une forte demande de passagers. «Les avions sont pleins surtout pour les villes à vocation tou­ristique», confirme le même cadre.
Suppressions d'escales
La compagnie RAM vient de suspendre plusieurs escales et lignes un peu partout dans le monde. Plusieurs salariés et représentants commerciaux de la compagnie devront rejoindre le siège à Casablanca. Cette décision est motivée par des considérations liées au plan d'austérité adopté par le management. Parmi les lignes concernées par cette vague de suppressions, figurent Boston, Miami, Sao Paolo, Rio de Janeiro, Athènes, Vienne, Stoc­kholm, Copenhague, Beyrouth, Amman ou encore Tchad et Angola.
Amin RBOUB


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.