Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Covid-19: Le nombre des cas actifs s'élève à près de 11.000    Live. Coronavirus : la situation au Maroc, vendredi 14 août à 18h    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.306 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 39.241 cas cumulés, vendredi 14 août à 18 heures    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Covid-19 au Maroc: témoignages poignants de médecins réanimateurs    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ENCG, ENSA, médecine... encore plus de places à prendre!
Publié dans L'Economiste le 14 - 07 - 2020

Bonne nouvelle pour les bacheliers 2020. Cette rentrée encore, les établissements universitaires publics à accès sélectif augmenteront leur capacité d'accueil des nouveaux étudiants, avec une moyenne de 5% de sièges supplémentaires. Les facultés de médecine et de pharmacie et celles de dentaire sont celles qui consentiront le plus gros effort sur les places pédagogiques à prendre.
Ces cinq dernières années, les effectifs des établissements universitaires à accès régulé ont augmenté de plus d'un tiers. Les écoles spécialisées en sciences de l'éducation sont celles qui ont enregistré la plus forte hausse (87,8%), suivies des EST (58,8%) et des ENCG (48,7%). La construction de nouveaux établissements a largement contribué à cette progression de la capacité d'accueil
«La faculté de médecine et de pharmacie de Tanger passe de quelque 110 à 200, soit presque le double. A celle d'Agadir, le nombre de sièges progresse de pratiquement 50%. Les autres facultés, comme celle de Rabat, continuent aussi d'étendre leur potentiel. La nouvelle faculté de Fès qui ouvre à la rentrée viendra renforcer le réseau», confie une source au département de l'Enseignement supérieur.
Les écoles, comme les ENCG, les ENSA, EST, ENSAM..., procèderont à des hausses entre 4 et 7% pour les nouveaux bacheliers. Ces dernières années, l'accès régulé a sensiblement élargi son offre. Entre 2018-2019 et 2020-2021 uniquement, le nombre de places à prendre s'améliore de 57,8%, passant de 20.000 à 31.570. Les écoles d'ingénieurs post-prépas, aussi, continuent d'accroître légèrement leur offre pour les nouveaux bacheliers. Cela dit, vu leurs moyens limités, cela risque d'être impossible à l'avenir. Le ministère prévoit de construire de nouveaux établissements pour renforcer la capacité d'accueil. Environ 13 sont programmés, y compris à accès régulé.
La sélection passe par «Tawjihi»
Autre nouveauté cette année, l'abandon des concours de certains établissements, notamment ceux en accès post-bac. La sélection des ENCG, ENSA, ENSAM et de l'ENSAD passe désormais par la plateforme Tawjihi.ma, au même titre que pour les FST et les EST.
Les candidatures ont été ouvertes le 25 juin dernier. Les candidats seront classés par ordre de mérite. Ils seront choisis sur la base de leurs notes aux baccalauréats national (75%) et régional (25%), complétées par des coefficients de pondération spécifiques à chaque filière et en fonction du type d'établissement souhaité. Le processus est réparti en trois étapes.
Durant la première, s'étalant jusqu'au 4 septembre 2020, une première validation des inscriptions sera opérée. Les étudiants dont le choix d'affectation n'a pas été satisfait peuvent accéder à de nouvelles propositions de la plateforme durant les deux phases complémentaires, qui se dérouleront successivement du 7 au 16 septembre, puis du 18 au 30 septembre. Un guide avec tous les détails de l'opération a été publié sur Tawjihi.
Le projet initial de suppression des concours, dont la réflexion a commencé il y a quelques années, à l'époque de l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, prévoyait d'intégrer la sélection pour les facultés de médecine à Tawjihi. Le pas ne sera pas franchi à la rentrée 2020-2021.
Le concours national commun (CNC) d'admission aux écoles d'ingénieurs (post-prépas), pour sa part, est prévu du 16 au 18 juillet. Tandis que le concours national d'accès aux écoles de management (CNAEM) a été programmé du 11 au 14 juillet.
Un «petit bac» pour le concours de médecine
Pour la première fois cette année, il y aura un concours national unifié pour toutes les facultés de médecine, pharmacie et dentaire. Il sera probablement organisé durant la première semaine d'août. Des dizaines de centres d'examen seront mobilisés afin de permettre aux bacheliers de passer le concours à côté de chez eux, selon le ministre de l'Education nationale, Saaïd Amzazi. Il pourrait s'agir d'un établissement universitaire, un lycée, une salle de sport... «Ce sera comme un mini-baccalauréat», relève une source à l'Enseignement supérieur. Le procédé permettra d'augmenter la base des candidats. Ce n'est pas encore officiel, mais le nombre de bacheliers appelés aux épreuves pourrait bien doubler cette année.
Ahlam NAZIH


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.