Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Groupe OCP : une solide résilience qui se confirme    Tanger-Tétouan-Al Hoceïma : Parachèvement en matériel informatique de 34 établissements scolaires    Sécurité alimentaire : OCP Africa et SFI s'allient    Bank of Africa : bonne dynamique malgré la crise    Covid. La censure frappe sec au Quebec et en France    L'art et la culture en détresse!    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Terrorisme : Une cellule armée entraînée en Iran et démantelée en Arabie saoudite    Création d'entreprises : Casablanca-Settat a capté plus de 35% des créations d'entreprises personnes morales en 2018 [Rapport]    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Omra : Lancement d'une application pour l'inscription    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    ONU : Le Maroc et plus de 69 autres pays s'engagent en faveur de la biodiversité (vidéos)    Chama Zaz, icône de la musique amazighe, est morte    France. Les généraux se révoltent    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    Real Madrid: Kroos indisponible deux semaines    Brèves    Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Le Liban, nouveau protectorat français ?    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relance: Gouvernement, CGEM et GPBM s'engagent
Publié dans L'Economiste le 07 - 08 - 2020

Othmane Benjelloun, président du GPBM, Mohamed Benchaâboun, ministre des Finances, et Chakib Alj, président de la CGEM ont signé jeudi 6 août le pacte pour la relance de l'économie et de l'emploi
Après une «pause» durant laquelle la loi de finances rectificative a été votée, le Comité de veille économique a tenu, jeudi 6 août, une nouvelle réunion. L'objectif est de mettre en œuvre les orientations royales à travers le pacte de relance économique et de l'emploi signé entre le gouvernement, le patronat et le GPBM. «Ce pacte vient définir nos engagements respectifs pour réussir ce tournant historique. L'Etat doit œuvrer pour accélérer la cadence des réformes dans le but de lever tous les verrous qui bloquent les entreprises surtout les TPE-PME», a souligné Chakib Alj, président de la CGEM. Pour le patronat, la priorité doit être accordée à l'entrepreneuriat à travers la simplification et l'assouplissement du code du travail, l'intégration de l'informel ou encore la mise en place d'un e-gov efficient.
Comme annoncé par Mohamed Benchaâboun, ministre des Finances, le pacte comprend des mesures transverses et tient également compte des spécificités sectorielles. L'idée étant d'accompagner le redémarrage progressif de l'activité des différents secteurs de l'économie et de créer les conditions pour la relance. La préservation de l'emploi et de la santé des travailleurs y tient une place importante. Surtout que pendant la période du confinement, 49,8% des entreprises organisées ont réduit temporairement leurs effectifs employés et 9,6% d'entre elles l'ont fait de manière définitive. Suivant la taille, 53% des grandes entreprises ont réduit leurs effectifs tandis que 6 TPME sur 10 ont dû se séparer d'une partie de leur personnel. Selon le Haut-commissariat au Plan, seules 44% des entreprises ont déclaré avoir pu réintégrer la totalité des effectifs depuis la levée du confinement.
_____________________
Pendant la période du confinement, 49,8% des entreprises organisées ont réduit temporairement leurs effectifs
_____________________
Au total 120 milliards de DH seront injectés, ce qui représente 11% du PIB. Sur ce montant, 45 milliards de DH seront consacrés à l'investissement à travers le Fonds d'investissement stratégique (voir aussi article pages 2 & 3). Ce fonds interviendra directement dans des projets d'investissement en faisant appel au partenariat public-privé (PPP).
Le reste, 75 milliards, doit être distribué par les banques sous forme de crédits garantis par l'Etat à toutes les entreprises affectées par la crise. C'est la Caisse centrale de garantie qui deviendra la «Société nationale de garantie et du financement de l'entreprise» qui gère le système de garantie. Elle sera dotée de 5 milliards de DH pour couvrir les risques de défaut des entreprises bénéficiaires. Deux produits de garantie ont été mis en place. Le premier, dénommé «Relance TPE», cible les entreprises de moins de 10 millions de DH de chiffre d'affaires. Toutes les autres entreprises peuvent bénéficier des financements à travers le dispositif «Damane Relance». Pour ce dernier, la garantie de l'Etat varie entre 80% et 90% des crédits en fonction de la taille de l'entreprise.
Khadija MASMOUDI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.