Blocage de la circulation civile et commerciale régulière dans la zone tampon de Guergarat : António Guterres hausse le ton    Le Maroc réaffirme son engagement en faveur d' une solution définitive au Sahara    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    Vente de boissons alcoolisées : Une dizaine de contraventions à Tanger    Lycée André Malraux : après les enseignants, des élèves contaminés    Tibu Maroc ouvre de nouvelles perspectives pour les jeunes    Casablanca : Un usage d'arme forcé pour interpeller un repris de justice    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2444 nouveaux cas, 117.685 au total, dimanche 27 septembre à 18 heures    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    L'événementiel en quête de perspectives meilleures    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    Comité central : l'Istiqlal déplore la gestion hasardeuse de la crise à l'approche de l'année électorale    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Le derby Wydad/Raja sans vainqueur ni vaincu    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Algérie : en dix jours, 10 clandestins morts et 1 200 autres repêchés    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    Subvention fédérale covidienne : 20 millions à chaque club pour se payer un prétendu « isolement » !    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Compensation: La charge décroche de 12%
Publié dans L'Economiste le 12 - 08 - 2020

La Compensation continue de baisser. Sur le premier semestre, le montant pour le soutien du gaz butane s'est élevé à près 4,7 milliards de DH au lieu de 5,3 milliards à la même période de 2019. Et le paiement des encours des dossiers de subvention du gaz butane et du sucre (arrêté à fin juillet 2020), a porté sur 4,4 milliards de DH.
Excepté le mois de mars qui a enregistré une forte consommation du sucre, les autres périodes ont été marquées par une stagnation à un niveau en dessous de 280.000 tonnes
Le montant se décline en 3,4 milliards de DH pour le gaz butane et 1 milliard pour le sucre. A la même période de 2019, la Caisse a dû débourser plus de 5,4 milliards de DH, soit 1 milliard de plus value sur les six premiers mois. Ce montant se répartissait entre 3,6 milliards de DH pour le gaz butane et 1,8 milliard pour la consommation du sucre.
A fin juin dernier, la subvention a décroché de 12% pour le gaz butane à près de 4,7 milliards de DH. Ceci, bien que le volume de la consommation ait augmenté de 7% à 1,381 million de tonnes.
Selon la Caisse de compensation, «le recul s'explique essentiellement par la baisse des cours du butane à l'international».Plus précisément durant le 2e trimestre par rapport à la même période de 2019. Ces cours ayant en effet plongé de plus de moitié en moyenne.
La plus forte baisse, 68% a été enregistrée en mai dernier, alors que les mois d'avril et de juin s'étaient soldés par une chute des cours de 45%.
Depuis le creux du mois de mai, les cours du gaz butane avaient amorcé une tendance haussière
De son côté, la charge de compensation du sucre, aussi bien en volume qu'en valeur s'est inscrite en repli de 6% sur les six premiers mois de l'année. Elle s'est établie à 1,64 milliard de DH contre 1,73 milliard à la même période de 2019.
Le soutien des prix du sucre a profité uniquement à la production locale. Avec la tendance baissière des cours qui se poursuit depuis quelques années, la Caisse de compensation réalise plutôt une plus value au titre des équivalents tarifaires. C'est la différence entre le prix de référence fixé 5.500 DH/tonne et la moyenne des cours mondiaux.
Or ces derniers se situent à moins de 3.000 DH/tonne. Ce niveau des cours a même incité l'opérateur national à développer ses importations du sucre brut qu'il raffine et réexporte. D'autant plus que la conjoncture du marché pétrolier reste toujours favorable.
Mais la tendance devrait s'inverser sur les mois à venir, anticipe la Caisse.
Rebond des cours
Le mois de juillet dernier a été marqué par un rebond des prix du gaz butane. (Voir infographie ci-contre). Ces prix ont repris leur tendance haussière après un rebond spectaculaire depuis le creux du printemps dernier. Ceci, dans un contexte toujours marqué par la recrudescence de la pandémie. A fin juillet, le produit énergétique était coté à 378 dollars la tonne, enregistrant ainsi une hausse de 9% par rapport au mois de juin 2020, et un bond de 42% en comparaison avec le même mois de l'année 2019. Néanmoins, la moyenne des cours du gaz butane sur les sept premiers mois s'inscrit en baisse de 14% par rapport à la même période de l'année 2019.
En parallèle, le cours mondial du sucre brut semble, lui aussi, avoir trouvé un nouvel équilibre. A fin juillet, la moyenne mensuelle s'établissait à 285 dollars/tonne soit la même cotation que celle relevée un mois auparavant. Elle marque toutefois une légère hausse de 3% par rapport au même mois de 2019. Néanmoins, la moyenne des cours du sucre brut sur les sept premiers mois de 2020 s'inscrit en baisse de 1% comparée à la même période de l'année 2019.
A.G


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.