Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»    Les distributeurs : le mauvais cheval de l'Etat    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    Le transport en relooke dans le Souss!     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    Coronavirus : que les roquets se taisent !    L'ennemi n° 1    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    HCP: Le Maroc se retrouve très proche de la zone de succès    «Nous vous aideront à affiner le protocole si cela est nécessaire»    Qu'en est-il pour le jour d'après?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    Coronavirus/masques : une unité industrielle à Chichaoua réoriente son activité    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Vent de précampagne électorale dans les barreaux    Justice: Un premier agenda pour l'après-confinement    La loi sur les travailleurs sociaux au Conseil du gouvernement    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    La conjonction de tous les risques    Liaisons maritimes pour rapatrier les touristes français bloqués au Maroc    CGEM : un plan de relance de 100 milliards DH sur 12 mois    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Violence contre les femmes à Marrakech : 30 appels téléphoniques enregistrés en deux semaines    Contribution de l'INDH à la lutte contre le Covid-19 à Taounate    Programme intégré pour lutter contre le coronavirus à Asilah    Ligue des champions, Coupe de la Confédération et CHAN s'acheminent vers l'annulation    L'examen du calendrier de la saison 2020 au centre d'une réunion en ligne de l'Union arabe de karaté    Reprendre, oui mais comment ?    Disny accusée d'avoir fermé les yeux sur 14 ans de harcèlement sexuel    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comme promis, Maghreb Oxygène en bourse le 17 juin
Publié dans L'Economiste le 26 - 05 - 1999

· Le groupe Akwa Holding introduit ainsi une nouvelle filiale
· Le prix de l'action est fixé à 176 DH, soit une décote moyenne de 30%
· Les souscriptions seront ouvertes le 31 mai
Et de deux... après le succès de sa première opération, le groupe Akwa Holding réitère en inscrivant à la cote une autre de ses filiales: Maghreb Oxygène. L'opération, qui se fera intégralement par augmentation de capital, portera sur 325.000 actions. Le prix d'introduction est fixé à 176 DH, soit une décote moyenne d'environ 30%. La période de souscription s'étale du 31 mai au 4 juin.
Comme à l'accoutumée, les 20% du capital cédés en bourse seront répartis en deux tranches égales, une pour les institutionnels et l'autre pour les personnes physiques. Le syndicat de placement est constitué de Casablanca Finance Intermédiation, filiale de CFG, pour les institutionnels et de la BCM, BMCE Bank et la BMCI pour les personnes physiques. La première cotation est programmée pour le 17 juin. Cette opération portera le capital social à 81,25 millions de DH contre 65 millions avant l'augmentation. Il sera réparti à raison de 67,33% pour Akwa Holding, 9,10% pour la famille Akhannouch, 1,96% pour la famille Wakrim, 1,61% pour les petits porteurs et 20% pour le flottant en bourse.
10% de croissance annuelle moyenne
Les 57,2 millions de DH, que cette OPV permettra de lever, seront destinés à rembourser par anticipation une partie de dettes de la société (30 millions de DH). Le reste servira à financer les investissements prévus en 1999 pour un montant de 22,6 millions de DH. Les dirigeants du groupe sont confiants: "Le chiffre d'affaires prévisionnel pour 1999 devrait être de 144 millions de DH en croissance de 10,1% et le résultat net de 19 millions en augmentation de 30%", déclare M. Aziz Akhannouch, président du groupe Akwa Holding. Les performances boursières attendues sont honorables. Sur la base du prix d'introduction, le Per prévisionnel pour 1999 est de 13,8 contre 17,5 pour le marché.
A l'instar de la première expérience, les actionnaires de référence de Maghreb Oxygène envisagent de céder 10% de plus du capital à des investisseurs institutionnels dans le cadre d'un placement privé. Il y a de fortes chances pour que Air Products and Chemicals Inc, partenaire principal de Maghreb Oxygène et numéro deux mondial du gaz, en soit l'acquéreur.
Cette ouverture sur le marché financier vient couronner 20 ans d'expertise sur le marché des gaz. Véritable "challenger", Maghreb Oxygène est venu bousculer Air Liquide SMOA dans son monopole et lui a arraché 35% de parts de marché. "Cette position nous est d'ailleurs confortable dans la mesure où elle nous permet d'explorer de nouvelles niches", insiste M. Akhannouch.
Outre les applications traditionnelles, dans les gaz industriels, les fluides médicaux, les gaz alimentaires, pour l'aviation et spéciaux, Maghreb Oxygène entend s'investir dans de nouvelles activités "innovantes".
Hanaâ FOULANI & Fatima MOSSADEQ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.