Vidéo -Macron annonce une hausse de 100 euros en faveur des « smicards »    Société Générale, s'adapter aux nouveaux comportements des clients    Digitalisation bancaire : Sommaire de notre spécial    Vidéo-Bourita: « Le Pacte mondial sur les migrations est un acte de souveraineté »    Blocage à Paris-Nanterre contre la hausse des frais pour les non-Européens    Botola Maroc Telecom : Une reprise difficile pour le Raja    CR7 défie Messi !    Finances publiques. Comment en finir avec les inégalités sociales ?    Clôture du 17ème Festival international du film de Marrakech : L'Afrique aux alentours du palmarès    Décès à Marrakech du chanteur Hamid Zahir    Conférence de Marrakech sur la migration.. Que dit la lettre royale lue par El Othmani?    Dédié à la sécurité et à la sûreté : Le Maroc abrite la première édition de l'Asec Expo 2019    Doing Business : Le Maroc vise le top 50    Sahara : Une deuxième table ronde à Genève au 1er trimestre 2019    Lutte contre le diabète : La Fondation Mohammed VI lance une campagne de dépistage    Environnement – Pays à risque climatique dans le monde : Le Maroc 124ème    Société civile, secteur privé… de vrais engagements pour l'action?    Cycle des grands interprètes : Célimène Daudet en tournée dans plusieurs villes    "Gilets jaunes": Vers une baisse des taxes pour apaiser le mouvement?    Fès : Arrestation de deux individus en possession de 5.330 comprimés d'ecstasy    Les bonbonnes de gaz turques arrivent au Maroc    Les pays du Golfe tiennent toujours à leur partenariat avec le Maroc    La communauté juive célèbre la hiloula à Taroudant    FIFM. Coup de maître !    «Regarde-moi», l'autisme autrement    Botola Maroc Télécom: Victoire du Wydad de Casablanca face à l'AS FAR    Africa Forum 2018 : Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel    Le Pacte mondial sur les migrations, un document fondamental pour une meilleure gestion de la question migratoire    Raja: Les conditions de Garrido pour renouveler son contrat    «Le cinéma est une forme d'art très démocratique»    La Marine royale porte assistance à 72 candidats à la migration clandestine    Trafic international de cocaïne : Un nouveau coup de filet du BCIJ    Trafic international de drogue et de psychotropes : Arrestation à Casablanca d'une Brésilienne en possession de 610 grammes de cocaïne    Développement en Afrique. L'analyse de la DEPF    Journal d'un enfant cireur: «A l'origine de mon calvaire, un échec scolaire»    Déclaration finale de la Conférence parlementaire organisée à l'occasion de l'adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières    Après une mobilisation des "Gilets jaunes" en léger recul, l'attente d'annonces de Macron    Washington accuse Moscou d'avoir aidé à mettre en scène une attaque chimique en Syrie    Le Congo candidat pour l'organisation de la CAN 2019    Divers    Le Barça roi du derby    Divers    Le Pacte mondial sur la migration, une réponse commune à un défi global    Sur le plateau de France 24, Cheikh Amar était aussi serein que les membres de la délégation marocaine à Genève    "Variety" souligne l'accès grandissant des productions marocaines à l'international    Patrick Terhechte : La 17ème édition du FIFM a été "très réussie" à tous les niveaux    Le message de remerciement et d'engagement de Driss Lachguar, Premier secrétaire de l'USFP et directeur général du Conseil d'administration de "Al Ittihad Presse"    BCIJ: Saisie d'une tonne de cocaïne fortement dosée et arrestation de 7 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Hommes qui font l'actualité
Publié dans L'Economiste le 22 - 04 - 1993


M. El Kadiri, secrétaire général des Finances
M. Khalid El Kadiri, qui vient d'être nommé secrétaire général des Finances, est une personnalité à la fois très réputée et peu connue. Né en 1942, à Salé dans une famille aisée qui fut une des grandes figures de la lutte pour l'Indépendance et dont le père est une personnalité du parti de l'Istiqlal, M. Khalid El Kadiri dit lui-même avoir une sensibilité à gauche et a été un proche de l'USFP. Mais ce serait commettre une lourde erreur de voir en M. EL Kadiri un politicien. C'est un homme d'administration, dans le sens où celle-ci se conçoit comme le service au public, et de son appartenance personnelle à des réseaux très divers il tire une conception stricte, voire tatillonne, de la délimitation entre les pouvoirs publics et le pouvoir administratif. Bien qu'il ne le dise pas de lui-même, il a activement participé à la rénovation du rôle de l'Etat depuis le milieu des années 1980. Avec un Bac de philo obtenu en 1962 au Lycée Moulay Youssef, M. El Kadiri (concours général en 1960) passe sa licence de Sciences économiques, option développement, à Paris en 1969, puis réussit dans la foulée le concours de l'Inspection des Finances (major de promotion) et intègre ce corps qu'il ne quittera plus. De 1971 à 1974 il est contrôleur financier et à ce titre a à traiter des dossiers comme la restructuration de l'ODI, la formation des prix des hydrocarbures, la politique sucrière... Nommé en 1974 chef du service des Domaines, à l'époque rattaché aux Impôts, il a en charge d'autres dossiers chauds comme les négociations sur les terres récupérées et les biens des puissances coloniales ou la révision des textes sur l'expropriation. Lorsque ce service est érigé en division puis en direction, il en conserve la responsabilité jusqu'à sa nomination au Secrétariat général.
Les ambitions de M. El Kadiri sont, dit-il, de poursuivre l'ouverture lancée par M. Berrada, ministre des Finances, de faire évoluer cette administration "de manière à ce qu'elle soit un outil de développement et pas seulement de contrôle".
Parallèlement, M. El Kadiri a à s'occuper d'intérêts économiques privés qui, note-t-il, lui permettent de voir fonctionner les administrations de l'extérieur, ce qui "est une expérience sans pareil". A la charge du Secrétariat général, M. El Kadiri succède à M. Mustapha Sahel. Selon les termes de M. Berrada, M. Sahel est "appelé à occuper de hautes fonctions dans le giron des Finances". Rappelons que M. Sahel en tant que directeur du Budget, puis chargé de l'intérim du Secrétariat général a été l'artisan de la modernisation des procédures budgétaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.