Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Les victimes de l'immobilier!    OCP : Nouveau projet pour doubler la capacité de production d'Emaphos    Un investisseur saoudien met la main sur l'hôtel Cesar Palace & Spa de Tanger    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Ministère de l'Education : un démenti, et après ?    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Dépistage gratuit pour les parlementaires : la coquetterie de trop ?    Covid-19 : Le 4ème bilan hebdomadaire livré    Que vive le Liban des lumières !    France: le Marathon de Paris finalement annulé    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Santé : nouvelle décision d'Ait Taleb après l'augmentation des cas    La riposte de Trump au « Spoutnik V »    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Fonds stratégique: Le projet de décret examiné en Commission    Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Mia la sainte, Mia « la salope »    Le e-commerce, une tendance qui s'installe    RAM reconduit ses vols spéciaux jusqu'au 10 septembre    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    L'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb au centre de la polémique    Des projets de l'INDH lancés à Zagora    Près d'un quart des chômeurs vivent dans la région de Casablanca-Settat    Le Bayern part favori face au Barça    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains revisité à Rabat    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    Chahrazad Akroud quitte le groupe Chada    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Les salles obscures en berne, le milieu s'inquiète    Fatalisme et fatalité    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Maigre salaire et grosse déconvenue    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BMCI ouvre le premier Trade Center au Maroc
Publié dans L'Economiste le 26 - 03 - 2001

· Avec ses services de front, middle et back office, cette structure propose un service sur mesure aux PME
Le Maroc a son premier trade center. Il a été inauguré à Casablanca par M. Michel Pébereau, PDG de BNP-Paribas, vendredi 23 mars. Avec ce nouveau centre d'affaires, la BMCI vise la place de banque de référence en matière de commerce international. Elle offrira ainsi un service sur mesure à sa clientèle d'entreprises spécialisées en commerce international. «Notre filiale marocaine est exemplaire au sein du groupe. C'est une banque qui gère le risque et les profits d'une manière conforme à la politique de BNP-Paribas», a affirmé M. Pébereau. Le groupe financier compte ouvrir 80 trade centers à fin 2002, dont 60 hors France. L'objectif étant de permettre aux clients des différentes filiales d'accéder à un réseau mondial de spécialistes dédiés et interconnectés. Ils bénéficieront également d'avantages tarifaires pour les opérations traitées dans le réseau BNP-Paribas et profiteront d'un savoir-faire certifié ISO 9002 et axé sur la rapidité du traitement et de l'exécution.
L'antenne casablancaise est organisée autour de trois pôles. Le front office est composé d'une équipe de quatre chargés d'affaires en commerce international (CAECI), qui sont les interlocuteurs du client dans l'étude et le suivi de ses opérations d'import et d'export. Le middle office propose un service après-vente et un appui technique aux opérateurs à travers ses assistants commerciaux spécialisés en commerce international (ACCI). Un back office se charge du traitement des opérations. Tous les trade centers du groupe sont organisés en réseau et offrent une structure identique sur les cinq continents.
En plus d'un service personnalisé, la BMCI et BNP-Paribas proposent aux PME marocaines une gamme de produits diversifiés avec des instruments de règlement, de garantie et de financement.
Le concept de trade center s'intègre dans le choix stratégique du groupe BNP-Paribas de développer une ligne de métiers mondiale Global Trade Services. «Développer les services financiers est une de nos grandes priorités», a déclaré M. Pébereau. Créée depuis un peu plus de trois ans, cette spécialité vise essentiellement la relance des financements à court terme liés aux échanges internationaux. La base même de cette activité est le crédit documentaire. Avec les garanties internationales, ce type de financement est très technique malgré une apparente simplicité.
Au total, ce sont seize trade centers, qui sont déjà opérationnels: 11 en 2000 et 5 en 2001. Après le Maroc, les trois prochains centres ouvriront en Tunisie, à Bahreïn et au Panama.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.