«La Méditerranée plurielle dans un environnement de mondialisation» thème de la rencontre annuelle du GERM    AM Invest Morocco renforce sa participation dans le capital d'Involys    Le PPS au Parlement    SOS Littoral: La tête dans le sable    Le Maroc et l'AIE signent à Paris un Programme de travail conjoint    Rapports du GIEC : contrubution active du Maroc    Agadir, capitale du cinéma mondial    Bassek Ba Kobhio, Invité d'honneur    L'Etoile d'or de Priyanka Chopra brille dans le ciel de Jemaa El Fna    RAM : plus de 160.000 passagers transportés sur la ligne Casa-Tunis en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Débuts laborieux pour le WAC    Ligue des Champions : le Wac sort avec un nul face à Mamelodi Sundowns    FIFM 2019 : Le film colombien « Valley of Souls »décroche l'Etoile d'Or    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Des juges et des professionnels du sport débattent à Agadir des moyens pour lutter contre le hooliganisme    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les 60 ans du film «Casablanca»
Publié dans L'Economiste le 13 - 08 - 2003


· Un film que personne ne voulait…
Les familles de Humphrey Bogart et Ingrid Bergman se sont réunies, lundi soir à New York, pour célébrer le 60e anniversaire de "Casablanca", et enterrer quelques légendes sur ce couple mythique du cinéma.
La veuve de Bogart, Lauren Bacall, et leur fils Stephen Bogart ont assisté aux côtés de Pia Lindstrom, Isabella Rossellini et Ingrid Rossellini, les filles d'Ingrid Bergman, à une projection spéciale d'une nouvelle copie en 35 mm de ce grand classique du cinéma d'Hollywood au Lincoln Center.
Leur conviction partagée? Ni Bogart ni Bergman ne tenaient "Casablanca" en grande estime, et ni l'un ni l'autre ne semblent avoir eu plus d'égard vis-à-vis du partenaire légendaire, contrairement à l'aura du film de Michael Curtiz qui faisait entrer un couple inoubliable dans l'histoire du cinéma. "Elle ne s'entendait pas vraiment avec ton père", a confié Pia Lindstrom à Stephen Bogart, qui acquiesçait en soulignant que les relations entre les deux acteurs se limitaient à celles de deux comédiens faisant leur métier en bons professionnels.
Pourtant, une parfaite alchimie entre les deux protagonistes a souvent été avancée pour expliquer la popularité jamais démentie de "Casablanca", et la femme de Bogart d'alors, Mayo Methot, était convaincue lors du tournage du film d'une liaison de son mari avec sa partenaire à l'écran. "Cela représente un grand mystère, car ils n'étaient même pas des amis", a souligné Isabella Rossellini.
Lauren Bacall est encore plus directe. "Le courant passait entre eux sur l'écran, mais je ne pense pas qu'il y ait eu un courant entre eux hors-caméra", a plaisanté la star.
Ingrid Bergman, en vérité, ne voulait pas tourner "Casablanca", et n'avait finalement accepté que parce que le rôle qu'elle ambitionnait alors, dans "Pour qui sonne le glas", lui avait été une première fois refusé.
Le scénario de "Casablanca" fut écrit au fur et à mesure, et Ingrid Bergman ignorait, même sur le plateau de tournage, si le personnage de Lisa qu'elle interprétait serait à la fin du film aux côtés de son ancien amant Rick (Bogart) ou de son mari Victor Laszlo (Paul Henreid)!
Le compositeur Max Steiner détestait cette mélodie écrite par Herman Hupfeld et réclamait que l'on retourne la scène sur une musique composée par lui-même.
Un film que personne ne voulait, que personne n'aimait et qui est pourtant, devenu une des plus grandes gloires du cinéma… en faisant beaucoup pour la réputation du vrai Casablanca… lequel ne s'y reconnaît pas!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.