DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Juan Carlos Garrido est le nouveau coach du Wydad Casablanca    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    Hamidou Zemmouri n'est plus    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Pétitions, le Parlement fait le point    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Drogues: Le cannabis monte en flèche
Publié dans L'Economiste le 30 - 06 - 2004


· Retour aux niveaux de production des années 80
· Echec évident de la lutte contre le trafic
Près de 185 millions de personnes dans le monde touchent peu ou prou à la drogue. La majorité consomment du cannabis, soit près de 80% des usagers de drogues. Cette substance est la seule dont la consommation est en hausse, alors que l'abus de celle de type amphétamines, cocaïne, opiacés et héroïne est «peut-être» en perte de vitesse. Le dernier rapport de l'ONUDC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime) sur la drogue dans le monde épingle encore une fois le Maroc. Mais l'information est de notoriété mondiale: il est le premier producteur de résine de cannabis dans le monde. Le rapport sur la drogue en 2004 lui consacre tout un chapitre. Non pas que les données les plus disponibles viennent du Royaume. Mais c'est que 80% de la production viennent de ses terres. Pis, la culture de cannabis au Maroc se développe depuis les années 80.
En quantité absolue, le cannabis reste la drogue la plus saisie, suivie de la cocaïne, des opiacés et des stimulants de type amphétamines. En Afrique, le cannabis a constitué 99% des saisies en 2002, alors que dans les Amériques, les substances cocaïniques figurent dans le haut du palmarès (31% des saisies) et que l'Asie accapare la première place en matière de saisie des opiacés (43%). Bref, à chaque continent son «kif». L'Amérique du Nord est plutôt branchée herbe de cannabis et l'Europe occidentale, résine de cannabis.
La production de cannabis est en perpétuelle croissance: 32.000 tonnes en 2002 dans 142 pays (du moins ceux qui ont déclaré des saisies de plantes de cannabis). Le plus grand marché mondial est en Amérique du Nord, mais les deux tiers de la production sont locaux. En Amérique du Sud, les principaux fournisseurs sont la Colombie et le Paraguay. En Afrique, quasiment, tous les pays ont déclaré une production de cannabis ainsi que la plupart des pays d'Europe.
Quel succès! L'Albanie, suivie des Balkans et de l'Italie, figure parmi les principales sources d'approvisionnement des pays européens. La production de marijuana, elle, a atteint les mêmes niveaux que dans les années 80. C'est par la résine de cannabis que le Maroc détrône tous les autres pays. L'Europe occidentale est le plus grand marché de résine de cannabis au monde où près des deux tiers des saisies ont été effectués en 2002. Le Maroc assurerait 80% de la résine mondiale (près de 3.000 tonnes).
------------------------------------------------------------------------
Revoir l'approche
A lutte contre le trafic n'arrive pas à rendre le marché du cannabis moins prospère. En Amérique du Sud, demande et consommation sont en hausse; il continue de se développer en Europe et en Afrique. Les experts estiment qu'il faut revoir la manière d'approcher ce problème. En effet, le constat général de ce rapport est celui d'une croissance mondiale du cannabis (feuille et résine). Il est revenu à son niveau des années 80. La manière de lutter contre le trafic de drogue est sur la sellette: échec ou absence de politiques coordonnées? Ou alors absence de volonté politique cachée par des manœuvres diplomatiques? L'ONUDC recommande de comprendre comment les épidémies de drogues évoluent, car la consommation de la drogue se répand au sein des groupes vulnérables, comme les jeunes. Au Maroc, pays de jeunes, pays de la résine de cannabis, les consommateurs sont très nombreux mais jamais comptés. Le cannabis est quasi légitime…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.