Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapport sur la drogue dans le monde 2005
Haschisch: Le Maroc toujours en tête
Publié dans L'Economiste le 30 - 06 - 2005


· Il fournit 80% du “H” d'Europe occidentale
· 30% de la résine de cannabis saisie dans le monde provient du Maroc
· Production soutenue sur le long terme!
La drogue illicite(1) gagne du terrain et se démocratise, surtout le cannabis (classé drogue douce, herbe -ou marijuana- et résine), le plus produit, consommé et trafiqué. C'est ce qui ressort du dernier rapport de l'Onu sur la drogue dans le monde rendu public ce mercredi.
C'est “sans surprise que les problèmes majeurs de santé publique viennent de la consommation d'opiacés (surtout l'héroïne) suivi de la cocaïne”, indique le document.
Le monde compte 200 millions de consommateurs de stupéfiants(2) en 2004 pour un chiffre d'affaires de 320 milliards de dollars. L'année d'avant il y en avait 185 millions. Si l'abus de drogues synthétiques est en recul, en revanche, plus de 80% (161 millions) sont des consommateurs de cannabis en 2003, soit 10 millions de plus que l'année précédente. Pour les drogues dites dures, près de 26 millions de personnes consomment des amphétamines et 8 millions de l'ecstasy (appelés amphétamines de type stimulant). Des chiffres légèrement en baisse par rapport à l'année précédente. La cocaïne est prisée auprès de 13,7 millions et les opiacés auprès de 16 millions (dont 10 touchent à l'héroïne) de personnes âgées entre 15 et 64 ans.
Pour le cannabis, consommation comme production sont en pleine envolée: la production de cannabis (résine et herbe) a enregistré entre 2002 et 2003 une forte poussée de 25%. Soit une production de 40.000 tonnes. Et “tout porte à croire que cette expansion va se poursuivre”, dit le rapport. Les autres drogues, qualifiées de dures comme la cocaïne ou les opiacés sont l'apanage de l'Amérique latine, l'Europe et l'Asie. Tandis que la préoccupation principale pour l'Afrique est le cannabis.
Pas de surprise. Cette année encore, c'est le Maroc qui figure en tête pour la résine de cannabis: il est le premier exportateur, producteur de résine de cannabis. Le rapport 2005 sur la drogue dans le monde de l'ONUDC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime) le repositionne comme champion de la résine de cannabis, devant le Pakistan et l'Afghanistan, à eux trois fournissant plus des deux tiers de la résine de cannabis.
Notons que le rapport se base sur des enquêtes-terrain et informations recueillies dans plus de 180 pays dans le monde. Tout comme la consommation a plus que quadruplé en une décennie dans le monde, retrouvant les niveaux des années 80. En 2003, près de 70% des saisies de résine de cannabis se sont faites dans l'Europe de l'Ouest, et 80% de ce “haschisch” a été produit au Maroc, dit le rapport.
Ainsi, la France a rapporté que 82% de la résine de cannabis interceptée dans son marché venait du Maroc en 2002. Mêmes estimations pour la Belgique (80%), la Suède (85%) et la République Tchèque (70%). L'Espagne, l'Italie, le Danemark, la Finlande et l'Irlande ont fait les mêmes constats.
Le Maroc fournit toujours 80% de la consommation en Europe de l'Ouest, quoique les surfaces cultivées auraient baissé de près de 10% (voir www.leconomiste.com). Mais le rapport de l'année dernière a bien montré le sacré gain de productivité dans la résine de cannabis.
Les cultures intensives font que la réduction de la surface cultivée n'induit pas une diminution de production.
L'ONUDC avait mené en 2003 une enquête de concert avec le gouvernement marocain. Elle estimait la production de cannabis à près de 3.070 tonnes cultivées sur 134.000 hectares employant près de 96.600 familles de fermiers. L'enquête 2004 a montré la baisse de 10% des surfaces cultivées pour une production estimée à 2.760 t.
“En dépit de cette récente baisse, les saisies de hachisch et le niveau de consommation suggèrent que le trend sur le long terme est plutôt celui d'une croissance de la production. Le mouvement ayant commencé depuis les années 90”, estime l'Onu.
Selon les estimations du rapport, plus de 40% du total de la résine de cannabis est produite en Afrique du Nord, pour une production mondiale de 7.400 t en 2003-2004.
Selon les 90 pays sondés, il s'avère qu'un tiers des saisies de résine de cannabis trouvent leurs origines au Maroc. Pour rappel, l'enquête de l'ONUDC au Maroc avait révélé un trafic de résine de cannabis d'une hauteur de 114 milliards de DH, tandis que deux milliards étaient partagés par les producteurs locaux (voir L'Economiste du 30 juin 2004, www.leconomiste.com)
Mouna KADIRI
------------------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Le rapport précise que les niveaux de consommation des drogues illicites sont bien en deçà de la consommation de substances psychoactives licites: près de 30% des adultes dans le monde fument du tabac et près de la moitié consomme de l'alcool. On a souvent tendance à omettre cet aspect de la consommation de drogue.
(2) Soit 5% de la population mondiale âgée entre 15 et 64 ans


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.