Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-UE: La politique de voisinage se précise
Publié dans L'Economiste le 06 - 12 - 2005

· Une réunion euro-africaine sur l'immigration clandestine en 2006 à Rabat
Le dernier sommet de Barcelone n'aura pas été inutile. Une semaine après son déroulement, deux ministres européens chargés des relations avec l'UE, la Française Catherine Colonna et l'Espagnol Alberto Navarro se sont rendus au Maroc. Cette visite de deux jours, entamée dimanche, «est d'une forte portée politique et un message d'attachement de nos deux pays, et de l'Europe au Maroc», a d'emblée souligné Colonna, lors d'une conférence de presse donnée lundi 5 décembre à Rabat .
S'étant entretenus notamment avec le Premier ministre Driss Jettou, les deux responsables européens ont abordé trois principaux thèmes. A la coopération entre le Maroc et l'Union européenne, se sont rajoutés le processus de Barcelone et la question de l'immigration. Lors de cette rencontre, Taïb Fassi-Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères, a fait le bilan. Concernant le processus de Barcelone, le ministre a relevé «l'intérêt des conclusions» du dernier sommet... Et les relations entre le Maroc et l'Union européenne, Fassi Fihri a souligné l'importance de la nouvelle politique de voisinage en cours de préparation. Cette politique s'inscrit dans un cadre régional, «d'où l'importance de l'émergence de l'Union du Maghreb arabe», a-t-il souligné.
En matière de lutte contre l'immigration clandestine, le responsable marocain a salué la tenue de la réunion ministérielle euro-africaine sur les migrations, proposée par les Royaumes du Maroc et de l'Espagne et appuyée par la France. Cette réunion aura lieu entre le printemps et l'été 2006 au Maroc. Sa trame est d'ores et déjà prête. Pour Colonna, «une action efficace suppose l'implication à la fois des pays d'origine, de transit et de destination. Cela signifie également une politique commune de visas et une lutte contre toutes les mafias». Pour elle, il faut également une stratégie à long terme pour pallier les causes des mouvements migratoires, à savoir les conflits armés et la pauvreté.
Pour la ministre, le Maroc est le pays sud-méditerranéen avec lequel le partenariat est le plus avancé. «Ce partenariat est appelé à franchir une nouvelle étape avec la nouvelle politique de voisinage». Une idée partagée par Alberto Navarro, pour qui «la stabilité et la prospérité du Maroc sont celles de l'Europe». Pour les responsables marocains et européens, le développement de ces liens passe par les négociations, début 2006, sur l'agriculture et les services et par une coopération judiciaire et culturelle. L'intégration du Maroc dans les programmes Erasmus et Eureka sont ainsi à l'étude. Le partenariat avec Europol et Eurojust est également au menu, au même titre que l'implication des Forces armées royales dans des opérations de maintien de la paix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.