L'ANAPEC ouvre son agence universitaire à Casablanca : Elle est opérationnelle à partir du mois d'octobre    Présentiel ou enseignement à distance : les précisions du département de l'Education Nationale    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Ittihad de Tanger: 23 joueurs et membres du staff testés positifs    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    La Bourse de Casablanca en hausse    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Botola: Le Raja de Casablanca leader    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Paraguay : Ronaldinho et son frère bientôt libérés    24 Marocains à Polytechnique    Enjeux et défis pour le Maroc    Quid de la responsabilité des citoyens?    Les femmes plus que les hommes?    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Présidentielle US : Joe Biden informera ses partisans par SMS sur le choix de sa colistière    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Un matelas anti covid-19 pour Messi    La Botola a désormais un nouveau leader    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-UE: La politique de voisinage se précise
Publié dans L'Economiste le 06 - 12 - 2005

· Une réunion euro-africaine sur l'immigration clandestine en 2006 à Rabat
Le dernier sommet de Barcelone n'aura pas été inutile. Une semaine après son déroulement, deux ministres européens chargés des relations avec l'UE, la Française Catherine Colonna et l'Espagnol Alberto Navarro se sont rendus au Maroc. Cette visite de deux jours, entamée dimanche, «est d'une forte portée politique et un message d'attachement de nos deux pays, et de l'Europe au Maroc», a d'emblée souligné Colonna, lors d'une conférence de presse donnée lundi 5 décembre à Rabat .
S'étant entretenus notamment avec le Premier ministre Driss Jettou, les deux responsables européens ont abordé trois principaux thèmes. A la coopération entre le Maroc et l'Union européenne, se sont rajoutés le processus de Barcelone et la question de l'immigration. Lors de cette rencontre, Taïb Fassi-Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères, a fait le bilan. Concernant le processus de Barcelone, le ministre a relevé «l'intérêt des conclusions» du dernier sommet... Et les relations entre le Maroc et l'Union européenne, Fassi Fihri a souligné l'importance de la nouvelle politique de voisinage en cours de préparation. Cette politique s'inscrit dans un cadre régional, «d'où l'importance de l'émergence de l'Union du Maghreb arabe», a-t-il souligné.
En matière de lutte contre l'immigration clandestine, le responsable marocain a salué la tenue de la réunion ministérielle euro-africaine sur les migrations, proposée par les Royaumes du Maroc et de l'Espagne et appuyée par la France. Cette réunion aura lieu entre le printemps et l'été 2006 au Maroc. Sa trame est d'ores et déjà prête. Pour Colonna, «une action efficace suppose l'implication à la fois des pays d'origine, de transit et de destination. Cela signifie également une politique commune de visas et une lutte contre toutes les mafias». Pour elle, il faut également une stratégie à long terme pour pallier les causes des mouvements migratoires, à savoir les conflits armés et la pauvreté.
Pour la ministre, le Maroc est le pays sud-méditerranéen avec lequel le partenariat est le plus avancé. «Ce partenariat est appelé à franchir une nouvelle étape avec la nouvelle politique de voisinage». Une idée partagée par Alberto Navarro, pour qui «la stabilité et la prospérité du Maroc sont celles de l'Europe». Pour les responsables marocains et européens, le développement de ces liens passe par les négociations, début 2006, sur l'agriculture et les services et par une coopération judiciaire et culturelle. L'intégration du Maroc dans les programmes Erasmus et Eureka sont ainsi à l'étude. Le partenariat avec Europol et Eurojust est également au menu, au même titre que l'implication des Forces armées royales dans des opérations de maintien de la paix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.