CDM reporte les échéances des crédits pour les clients impactés    Coronavirus : plus de 700.000 bénéficiaires de l'indemnité forfaitaire    Sous le thème «Philosophie de jeu de la FRMF» : La FRMF tient son séminaire en ligne    Les éboueurs, des soldats nocturnes qui veillent à la propreté    Covid-19: l'Espagne passe à la phase de “ralentissement” de la pandémie    Confinement : que regardent les téléspectateurs marocains?    La télévision au temps de Coronavirus et la reprise du pouvoir d'initiative    Le Maroc a été parmi les premiers à fournir la chloroquine malgré la forte demande au niveau mondial    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Covid-19: le Maroc enregistre un 40ème décès    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    Mustapha Adib, ex-espion des services de l'hexagone, tombe bien bas    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Adieu Si Fadel    Dette : Quel geste politique demandé au Maroc ?    Lutte anti-coronavirus : Evacuation d'un grand marché populaire à Laâyoune    Un joueur du FUS se blesse pendant ses entraînements à domicile    Décès de Marcel Botbol à cause du Covid-19: ce que l'on sait    Balance commerciale : Le déficit s'aggrave à 2%    Commerce extérieur : Les indices reculent au quatrième trimestre 2019    Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Brèves Internationales    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    L'ONEE prend des dispositions spéciales pour préserver son personnel    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Le ministère de la Santé étoffe sa communication    Des patients guéris du coronavirus livrent leurs témoignages    Des sans-abris hébergés par des ONG de Tanger    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    Le Maroc n'y échappera pas    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le plâtrier de Safi se modernise
Publié dans L'Economiste le 30 - 11 - 2007

· Extension de l'unité de la CMPE pour 70 millions de DH
Les plâtriers ont le même leitmotiv: «Rénover pour croître». Après l'annonce de l'extension de Lafarge Plâtres Maroc, c'est au tour de la Compagnie marocaine de plâtre et d'enduit (CMPE) de suivre la tendance. En effet, la CMPE (anciennement la Compagnie marocaine de production et d'exportation) a investi 70 millions de dirhams durant ces 5 dernières années dans les travaux de réaménagement de ses unités de production à Safi. «Cette extension et la modernisation conséquente nous ont permis de mettre sur le marché une variété de nouveaux produits, dont les mortiers de plâtre», explique Mohamed El Bajta, directeur général adjoint de la CMPE. Cette nouvelle gamme permettra de se passer des mortiers de ciment et éviter ainsi l'application de l'enduit de lissage.
Ce réaménagement de la ligne de fabrication en vue d'une production maximum s'explique par le boom que connaît le secteur du bâtiment. «Nos unités de production couvrent actuellement 65% des besoins du marché national», se réjouit El Bajta. Avec sa capacité annuelle de production estimée à 250.000 tonnes de plâtre et 700.000 tonnes de gypse, la CMPE est considérée comme le premier producteur et exportateur de plâtre au Maroc. D'ailleurs, la compagnie approvisionne les marchés d'Europe, d'Afrique et d'Asie. Elle exporte également la barytine pétrolière (utilisée pour la fabrication des boues de forage) vers de nombreux pays. Le chiffre d'affaires des exportations est établi à 130 millions de dirhams (25% du chiffre d'affaires global).
Ces résultats sont atteints grâce aux installations dont dispose la compagnie. Il s'agit de deux lignes de production de plâtre de moulage (plus de 400 tonnes/jour chacune), une ligne de production de plâtre extra-fin (100 tonnes/jour) et une unité de mixage pour le mortier de plâtre (plus de 140 tonnes/jour). A noter que les unités de production sont situées à Safi, tout près des gisements de gypse reconnus mondialement pour leur meilleure qualité.
La dimension environnementale a été prise en compte dans les derniers réaménagements en dotant les unités de production de systèmes de filtration modernes capables de réduire les émissions solides en conformité avec les normes internationales. De même, les stations de concassage de la compagnie font régulièrement l'objet de travaux de dépoussiérage.
Par ailleurs, le plâtre reste un produit écologiquement viable. Il est cuit à 160°C et consomme ainsi moins d'énergie que le ciment cuit à plus de 1.000°C. En revanche, l'utilisation des mortiers de plâtre est très rare, ce qui profite au ciment même si les coûts sont égaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.