Coronavirus : 214 nouveaux cas, 15.542 au total, samedi 11 juillet à 18h    Royal Air Maroc : Les passagers au départ du Maroc dispensés de tests, mais ...    Le coup de gueule des Marocains souhaitant regagner leurs pays de résidence (VIDEO)    Message du roi Mohammed VI au président de la Mongolie    ONEE. Il n'y aucune campagne de recrutement    Casablanca: Abdeladim Chennaoui inhumé au cimetière Chouhada (VIDEO)    La loi de finances rectificative expliquée par un fiscaliste    Recrutement : L'ONEE dément le lancement de toute campagne    Les derniers indicateurs de BAM en 5 points clés    Gel hydroalcoolique et soleil, quels risques ?    Vols prévus à partir du 15 juillet: nouvelles précisions de la RAM (PHOTO)    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 136 nouveaux cas, 15.464 au total    Météo: le temps prévu ce samedi 11 juillet au Maroc    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Le plan de relance au menu d'un sommet européen    Laftit reçoit les professionnels du tourisme aujourd'hui    Examen du PLFR en commission à la Chambre des représentants    Erdogan provoque les chrétiens    La cochenille fait des ravages à Sidi Ifni    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    La chimère des espaces verts : Casablanca à l'agonie    Huiles végétales, sucre et produits laitiers font grimper les prix mondiaux des produits alimentaires    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Exceptionnelle pour les frontières et progressive pour les mosquées : La vraie réouverture se fait désirer    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jorf Lasfar : La centrale thermique dope l'activité du port
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 1995

Depuis le démarrage des deux premières tranches de la nouvelle centrale thermique, le trafic de charbon à partir du port de Jorf Lasfar a atteint 600.000 tonnes. Ce trafic pourrait atteindre 1,5 millions de tonnes en 1995.
La convention passée entre l'ODEP et l'ONE est déjà mise en application. Dans cette clause, l'ODEP s'engage à approvisionner la nouvelle centrale thermique de l'ONE en charbon à partir du port de Jorf Lasfar. Au titre de l'année 1995, onze navires ont été déchargés de charbon en provenance des Etats-Unis, de l'Afrique du Sud et de la Colombie (totalisant un trafic de 600.000 tonnes).
Les deux premières tranches de la centrale thermique de Jorf Lasfar vont générer un trafic important de charbon à partir du port d'EI Jorf. Ce trafic a été évalué à 1,5 millions de tonnes par an. De plus, le déchargement du charbon destiné à la centrale thermique de Mohammedia a été transféré au port d'EI Jorf pour un tonnage de près de 700.000 tonnes.
La construction des deux autres tranches de la centrale thermique de Jorf Lasfar et leur démarrage à partir de 1998 généreront un trafic de charbon à partir du même port de l'ordre de 3,7 millions de tonnes en 1999.
Afin d'accompagner l'évolution du trafic de charbon à partir du port de Jorf Lasfar, l'ODEP a investi un montant de près de 240 millions de Dirhams.
2.400 tonnes par heure
L'investissement comprend d'une part l'installation des voies de roulement, des défenses de quai et système de canalisations incendie, et d'autre part l'installation d'un premier portique à charbon d'une capacité de déchargement de 1.200 tonnes par heure. La mise en place d'un deuxième portique est prévue à partir de 1996.
Figure également parmi le matériel installé un convoyeur d'une capacité de 2.400 tonnes par heure. Ce convoyeur achemine le charbon vers le parc de stockage de l'ONE qui dispose d'une capacité de 400.000 tonnes.
Une fois le charbon livré à ce parc, il est acheminé par l'ONE vers les deux tranches de 330 MW chacune de la centrale thermique. Rappelons que ces deux tranches ont déjà été mises en service; la première en juillet 1994 et la seconde en décembre.
L'ONE paye les prestations du déchargement et du transport du charbon, du quai au parc à charbon situé au niveau de la centrale thermique, "à leur juste coût", précise M. Saïd El Hadi, directeur d'exploitation du port de Jorf Lasfar lors d'une visite au port.
Ainsi, les responsables de l'ODEP et de l'ONE entendent oeuvrer en vue de minimiser le coût de production de l'énergie; "ce qui permettrait aux industriels de réduire leurs charges et d'offrir un produit plus compétitif", signale un ingénieur à l'ONE.
Les responsables de l'ODEP sont satisfaits des conditions dans lesquelles se déroule l'opération du déchargement et de l'acheminement du charbon. "Nous nous engageons vis-à-vis de l'ONE de réaliser une cadence moyenne de déchargement de 12.000 tonnes par jour. Durant les premiers mois d'exploitation, nous avons pu dépasser les 13.000 tonnes par jour en moyenne globale. Notre équipe mobilisée a pu même réaliser des pointes journalières à 18.000 t/j", indique M. El Hadi.
D'autre part, le matériel installé est muni d'un système qui permet d'éviter toute pollution lors du déroulement de l'opération. En effet, il a été mis en place un panneau de récupération et de paravent au niveau de la trémie en plus d'un capotage complet pour le convoyeur qui est équipé d'un système de canalisation et d'un camion aspirateur pour récupérer toutes les chutes.
Par ailleurs, le port de Jorf Lasfar, qui a pour vocation première le transit des minerais (phosphates et dérivés, pétrole, ammoniac, charbon etc...), veut diversifier son trafic et s'attaquer aux produits industriels; ce qui permettrait d'ailleurs de désengorger les autres ports du Royaume. Dans ce sens, une zone industrielle de 146 ha qui jouxte le port est en projet. Cette zone vise la moyenne et grande industrie. Près de 80% des terrains sont déjà acquis par l'ODEP.
Actuellement, le port de Jorf Lasfar, légèrement plus grand que celui de Casablanca, a traité un trafic de près de 5.600.000 tonnes en 1994, soit 14% du trafic portuaire national. Il occupe donc la 3ème position en tonnage manipulé après les ports de Casablanca et de Mohammédia.
Les dirigeants du port prévoient un trafic de 7 millions de tonnes en 1995. La capacité annuelle du port de Jorf Lasfar est de l'ordre de 25.000.000 de tonnes. Il tourne donc autour de 25% de sa capacité après 10 années d'existence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.