Comment les ménages de l'informel peuvent bénéficier de l'aide du gouvernement    Covid-19 au Maroc: le bilan grimpe à 345 cas, 23 décès    Global Engines fait don de 25 ambulances Hyundai    La médecine militaire à la rescousse    La valeur ajoutée de la médecine militaire    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    La DGI présente les mesures de report des échéances fiscales    2 MMDH pour le renforcement du dispositif médical    Une palette de mesures pour alléger l'impact du déficit pluviométrique    Intelaka : BCP a déjà financé 373 dossiers pour 65 MDH    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Coronavirus : Fine Hygienic Holding et Dislog Group offrent des produits d'hygiène    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Etat d'urgence sanitaire: Maroc Telecom pleinement mobilisé    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Botswana: un Marocain de 23 ans attaqué par un éléphant    Coronavirus : Tour d'horizon des mesures prises dans le monde    Le premier ministre britannique testé positif au Covid-19    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Services marchands non financiers et commerce de gros : Les chefs d'entreprises moins confiants    Abdelhak Nouri se réveille après 2 ans et 9 mois passés dans le coma    A Berrechid : 88 flacons de faux désinfectants saisis    Coronavirus au Maroc: “Damane Oxygene” pour appuyer les entreprises impactées    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Enseignement: vers une année blanche au Maroc ?    Coronavirus - USA: Ce que prévoit le vaste plan de relance    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Réunion virtuelle du G7    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    Notes virales… en attendant qu'elles deviennent vitales    Mali : le chef de l'opposition, Soumaïla Cissé a bel et bien été enlevé    Nouvelle-Zélande : le tueur des mosquées plaide coupable    Marrakech : La Fondation Jardin Majorelle adhère aux efforts visant la lutte contre le Coronavirus    Le coronavirus arrive au Mali, Boubacar Keïta annonce l'état d'urgence sanitaire    La croissance annuelle des coûts de la main d'œuvre ressort à 2,4% dans la zone euro    Driss Lachguar salue la vision proactive de S.M le Roi, la responsabilité des citoyens et la mobilisation des institutions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Messagerie rapide : Les organismes de transport concurrencent la Poste
Publié dans L'Economiste le 10 - 08 - 1995

L'intérêt des transporteurs de voyageurs ou de marchandises pour la messagerie rapide émane avant tout de la pression de la demande de la clientèle. En effet, à côté de l'ONPT, la CTM comme l'ONT ont engagé une réorganisation de leur service messagerie, créneau jugé porteur. Disposant déjà d'une logistique adéquate, les deux institutions ciblent néanmoins des catégories de clientèle distinctes.
La messagerie rapide suscite un regain d'intérêt tant auprès de la CTM que de l'ONT.
Disposant déjà de l'infrastructure nécessaire pour acheminer courriers et colis, ces organismes ont procédé à la réorganisation de leur service. "La demande existe, l'infrastructure en termes de parc de véhicules et de réseau de distribution également, seul un effort de restructuration du service et de marketing a du être fourni", précise M. Abdelali Ennaciri, chef du service messagerie de la CTM.
La messagerie, précise-t-il, consiste avant tout à transporter
le petit courrier, mais concerne également le colis.
La messagerie nationale recourt au réseau routier ou ferroviaire et nécessite un nombre élevé de centres d'expéditions.
L'ONPT via la Poste reste le prestataire traditionnel du service courrier accéléré.
La Poste propose donc sur le plan national un service d'envois, distribués dés le lendemain du jour de dépôt. Pour maintenir ses parts de marché face à la concurrence d'opérateurs publics et privés, la Poste lance le produit "Rapid J" qui permet la réception des envois le jour même du dépôt par l'expéditeur.
Selon les responsables, la Poste détient 40% du marché du courrier express. Son parc est composé de 300 véhicules, mais elle utilise aussi les services de 836 transporteurs privés.
Expédition contre remboursement
La CTM, quant à elle, assure l'acheminement du petit courrier et des colis de poids moyen sur le territoire national, son atout étant la régularité des dessertes, l'extension de son réseau et la célérité du service. Pour développer cette activité, restée jusque-là marginale, la CTM a mis en place en 1984/86, un département spécifique pour la gestion et le suivi de la messagerie rapide. "Le chiffre d'affaires a connu un bond de 25% dès la première année", précise M. Ennaciri. Parmi les formules proposées, figurent les produits sans caractère commercial, notamment les expéditions simples et express, avec paiement à l'envoi ou au retrait. Par ailleurs, l'expédition contre remboursement attribue au transporteur le rôle d'intermédiaire de vente, puisque ce dernier perçoit le chèque de paiement au nom de la CTM. "La CTM rembourse le fournisseur 48 heures après le retrait s'il opte pour la formule rapide et sinon au bout de 15 jours". Les derniers produits lancés portent sur le
contre-remboursement et le virement bancaire. De plus, deux camions et quatre fourgonnettes assurent le ramassage et la livraison à domicile sur Casablanca.
Outre les particuliers et les entreprises, la CTM détient 300 clients en compte qui génèrent 30% de son chiffre d'affaires.
La facturation est régie par l'Arrêté ministériel de 1971 qui fixe le tarifs maxima pour transport de voyageurs. Cependant, des commissions supplémentaires sont appliquées "selon l'état de la route et en fonction de la clientèle ciblée".
Le poids moyen passe de 100 à 25kg
L'ONT, pour sa part, s'est engagé à impulser le volet messagerie depuis février 1994, parallèlement à son activité d'affrètement auprès de gros porteurs. Outre l'agence de messagerie de Casablanca, l'ONT a développé le ramassage, la livraison et le groupage des colis. L'investissement en parc de 17 véhicules de petits tonnage (2 à 8 tonnes) est évalué à 5 millions de DH. "Le poids moyen du colis transporté est passé de 100 à 25 Kg, avec 23 tonnes traitées par mois", précisent les responsables. Cela prouve, concluent-ils, que l'ONT dessert de plus en plus les particuliers et les entreprises qui procèdent à de petites expéditions fractionnées.
Cependant, il est à préciser que le rôle de l'ONT, en tant qu'intermédiaire entre expéditeur et transporteur, se limite au ramassage et à l'expédition des colis. Le transport est donc confié aux transporteurs publics ou privés. "Nous n'assurons le transport qu'en cas de défaillance de l'initiative privée".
L'ONT propose par ailleurs le contre-remboursement, effectué dans un délai maximum de 15 jours après la date de retrait de la marchandise. "De plus, nous garantissons le paiement du fournisseur même en cas d'insolvabilité de son client et prenons alors en charge la procédure de recouvrement de la créance".
Cependant, les responsables reconnaissent que la CTM est plus avantageuse pour le transport de colis pesant moins d'une tonne, du fait de la régularité et de la célérité des livraisons.
La facturation est fixée par Arrêté ministériel régissant le transport de marchandises.
Mouna KABLY.
------------------------------------------------------------------------
Courrier express international
L'activité requiert un réseau international étoffé
------------------------------------------------------------------------
Pour ses expéditions à l'étranger, l'ONPT recourt aux compagnies aériennes. La Poste propose à cet effet un service international rapide par le biais de son adhésion au réseau EMS (Express Mail Service) et en partenariat avec des opérateurs internationaux privés.
La messagerie internationale nécessite un professionnalisme particulier, notamment en matière de procédure de dédouanement, de transit et de règlement. De plus, elle s'appuie sur une logistique et un réseau de correspondants hors frontières.
Installé depuis dix ans, DHL (Document Handling Ltd) s'est doté d'une logistique informatique visant à moderniser la transmission des données. "Celle-ci est devenue comparable à celle des sociétés européennes du point de vue de la rapidité et de la qualité ", indique M. Yann Fourdriniez, directeur général de DHL Maroc. Le retard qui existait jusque-là par rapport à l'Europe sera totalement comblé d'ici la fin 1995.
DHL devient un véritable partenaire dans le développement économique d'une région, "car pour conquérir des marchés par voie d'appels d'offres internationaux, l'entreprise locale doit être capable de répondre en temps et en heure".
DHL assure la livraison des colis expédiés de l'étranger sur Casablanca, la part des autres villes restant minime. En effet, la clientèle de Casablanca représente à elle seule 50% de la clientèle en compte de DHL. Actuellement, sont desservies Marrakech, Tanger, Agadir, Rabat et bientôt Fès, Meknès. Les investissements effectués sur ces villes ont été réalisés en prévision du développement futur de leurs activités économiques.
L'activité de DHL concerne la livraison de documents et de colis. Les documents ne sont soumis ni à la taxation, ni au contrôle douanier et bénéficient donc d'une procédure simplifiée. En revanche, la gestion des colis est plus lourde, puisque DHL se charge de toutes les formalités de transit et de dédouanement. L'avion acquis par DHL Aviation assure le transport quotidien
Casablanca/Madrid/ Bruxelles. Le dispaching sur le monde entier est effectué à partir de Bruxelles, centre de traitement des expéditions.
Pour les colis, la clientèle est constituée principalement d'industriels tenus de livrer les échantillons dans des délais très courts, notamment le textile et l'agro-industrie. L'activité saisonnière de ces sociétés impose une souplesse dans la gestion et le suivi du courrier en période de pointe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.