Glovo s'associe à Marjane    Coronavirus : voici les nouvelles mesures prises par l'ONEE    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Le Maroc de tous les espoirs!    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Covid-19: L'Exécutif réduit ses dépenses    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    «Quelle lecture des résultats annuels de 2019?»    Covid-19 : Tanger Med au chevet de la population locale    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Amnistie Royale : un acte hautement humanitaire    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Fonds spécial : procédure de retrait des aides financières pour le secteur informel    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES CAHIERS DE L'EMERGENCE
Projet de loi de finances 2010 Les grands projets d'infrastructure
Publié dans L'Economiste le 29 - 10 - 2009

· 6,3 milliards pour l'Equipement et 4,7 milliards pour le département de l'énergie
· Lancement d'un programme autoroutier complémentaire
· Les crédits au secteur portuaire passent de 252 millions de DH en 2009 à 800 millions en 2010
Le projet de loi de finances 2010 a établi un programme d'actions pour les différents secteurs d'infrastructure. Le ministère de l'Equipement et du Transport reçoit un crédit total de 6,3 milliards de DH et celui de l'Energie reçoit, pour sa part, une enveloppe globale de 4,7 milliards de DH. Les crédits consentis vont concerner en priorité le développement des autoroutes, la poursuite des travaux routiers et la montée en puissance des fonds destinés à l'infrastructure portuaire.
Transport: Les dotations prévues sont destinées à la contribution au programme d'investissement de l'ONCF, notamment dans la réalisation de la ligne ferroviaire entre Tanger et le port TangerMed (287 millions de DH) ainsi que la participation aux études et travaux de réalisation de la ligne à grande vitesse entre Casablanca et Tanger dont la mise en service est prévue pour 2015.
La participation de l'Etat tient aussi à l'accompagnement des réformes du transport routier inter-urbain et ce, par le biais d'actions de formation et de mise à niveau des conducteurs et la réalisation des études de développement du transport routier.
Autoroutes: L'Etat contribue au programme d'investissement autoroutier de ADM pour un montant de 1,1 milliard de DH sous forme de prise de participation au capital de ladite société. Et ce, conformément aux termes du contrat-programme pour 2008-2012, d'un investissement de 31,66 milliards.
Ce programme porte sur l'achèvement du premier schéma d'armature autoroutier permettant de doter le pays de 1.417 km d'autoroutes à l'horizon 2011 et le lancement d'un programme complémentaire de 383 km qui porte sur le triplement de l'autoroute Rabat-Casablanca, la réalisation de la rocade de Rabat et celle des autoroutes reliant Berrechid à Béni Mellal, Tit Mellil à Berrechid et El Jadida à Safi.
Infrastructures portuaires: Les crédits alloués au secteur portuaire connaîtront une montée en puissance passant de 252 millions en 2009 à 800 millions en 2010. Ils seront essentiellement destinés au lancement du port énergétique du complexe intégré Nador West Med, la poursuite des travaux de fermeture de la passe actuelle et d'ouverture d'une nouvelle passe à la lagune de Marchicha à Nador en vue de sa transformation en port de plaisance.
Ces crédits serviront également au lancement des travaux de réalisation des épis d'arrêt de sable au niveau des ports de Sidi Ifni et Tarfaya, des travaux d'extension du port de Dakhla. L'Etat contribuera aussi à la réalisation du projet TangerMed II à raison de 2 milliards de DH dont 900 millions à débloquer en 2010.
Eau: Les principales actions programmées portent sur le lancement de deux nouvelles infrastructures hydrauliques, à savoir le complexe Mdez et Aïn Timedrine dans la province de Sefrou constitué de deux grands barrages, d'un coût global de 1,2 milliard de DH et le barrage Ouljet Es Soltane dans la province de Khémisset d'un coût évalué à 950 millions de DH. Il permettra de régulariser au moyen d'un volume supplémentaire de 47 Mm3 les apports de l'Oued Beh. Il est également prévu la poursuite des travaux de construction des ouvrages tels que le barrage Moulay Bouchta, le barrage Mazer, le barrage Martil. 2010 sera marquée par la mise en œuvre de la stratégie nationale du secteur de l'eau basée sur la gestion de la demande en eau et la valorisation des ressources hydriques.
Energie: L'année 2010 sera marquée par la mise en place de la société d'investissement énergétique, dotée d'un capital d'un milliard de DH, souscrit par l'Etat et le fonds Hassan II, pour la réalisation du parc éolien de Tarfaya, de la centrale thermique à charbon de Safi et l'extension de Jorf Lasfar. L'année 2010 sera aussi celle du lancement du plan de valorisation de l'électrification rurale et de la maîtrise de l'approvisionnement électrique.
En matière de produits pétroliers, les objectifs ciblés sont l'augmentation des capacités de stockage des produits et la libéralisation progressive du secteur, la diversification des sources d'énergie et le renforcement de la sécurité et du contrôle technique des installations énergétiques. En matière d'énergies renouvelables, l'objectif visé est d'augmenter leur part dans le bilan national à 10% à l'horizon 2010 et augmenter l'utilisation des ressources éolienne et solaire de l'ordre de 1.000 MW de puissance installée.
Routes: Les principales opérations portent sur la poursuite des travaux de réalisation du dernier tronçon de la rocade reliant Tétouan à Jebha sur 120 km. Elles portent aussi sur la poursuite de la réalisation du deuxième programme national des routes rurales portant sur 15.500 km ayant pour objectif de porter le taux d'accessibilité des populations rurales à la route à 80%, à l'achèvement du programme en 2012.
Le coût de ce programme s'élève à 14,43 milliards de DH. Par ailleurs, les actions porteront sur la poursuite des projets de dédoublement de certains axes routiers dont la route nationale entre Tanger et Tétouan et entre Essaouira et l'autoroute Marrakech-Agadir, l'accompagnement de la réalisation de la future plateforme logistique de Zenata et la poursuite des travaux d'entretien des routes.
Mines: L'année 2010 sera marquée par la réalisation d'une étude de définition de la stratégie de développement et la réalisation de 4 cartes géologiques. Il est prévu également l'octroi de subventions aux principaux établissements publics : Onhym, Cder, Cnesten, Enim.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.