Maroc: les transferts d'argent ont bondi de 40% en 2021    Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    Botola Pro D2 : L'Union Touarga accompagne le MAT en première division    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Youssef En-Nesyri assure la qualification de Séville pour la Ligue des champions (VIDEO)    Avant le derby, le Raja ne se rassure pas face à Oued Zem (VIDEO)    Maroc : L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% du trafic aérien    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Coupe de la CAF : La Renaissance Berkane qualifiée pour la finale    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Le PIB agricole devrait baisser de 14% en 2022    Racisme à New York : Une tuerie fait une dizaine de morts    Terrorisme : 6 morts dont 3 enfants dans un attentat-suicide au Pakistan    Al Hoceima / Communes : Remise de 18 bus scolaires et 7 ambulances    Sidi Kacem / CRM : La création d'un centre de formation requise    Maroc : la demande de sécurité et de l'ordre social en des mains sûres, grâce à la DGSN    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Message de condoléances et de compassion de SM le Roi à SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane    «La voix de la Palestine», enterrée à Jérusalem    SM le Roi félicite le Président du Paraguay à l'occasion de la fête nationale de son pays    Amina Bouayach: «L'accès aux droits sociaux et économiques reste un vœu pieux pour de nombreuses couches sociales»    Réélection de Mohamed Khalidi à la tête du parti de la Renaissance et de la Vertu    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    Coronavirus au Maroc: 89 contaminations et zéro décès ce dimanche    DGSN: 66 ans de sacrifices et d'engagement renouvelé au service du citoyen et de la patrie    Températures prévues pour lundi    Voyages au Maroc. Levée de la double exigence « test PCR » plus « pass vaccinal » avant l'opération Marhaba 2022    Policy Center for the new south: La plus grande flambée des prix en 50 ans    Marathon de Marrakech : L'Ethiopien Dida et la Marocaine Gardadi remportent la 32ème édition    France. Zouhair Bennani, « le prince du supermarché marocain » qui inquiète    Le dirham se déprécie de 0,61% face à l'euro du 5 au 11 mai    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    Coupe de la CAF : La RSB veut rééditer son exploit de 2020    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    En Tunisie, des milliers de personnes dans la rue contre les politiques du président Kaïs Saïed    DGSN: 66 ans de sacrifices infinis au service du citoyen et de la patrie    Commémoration : Allal El Fassi, le leader à la pensée plurielle    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Paris: Rencontre sur les perspectives des écosystèmes économiques au Maroc    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    25.000 festivaliers et 5.000 écoliers à la 20ème édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La tomate marocaine non grata en Espagne
Publié dans Les ECO le 17 - 11 - 2009

La tomate marocaine subit encore des pressions. Clara Aguilera, conseillère à l'Agriculture vient de réclamer au gouvernement espagnol une politique douanière «beaucoup plus agressive». Cette demande vise à protéger les producteurs andalous de la concurrence «déloyale» du Maroc. Il faut dire que depuis le début de la campagne d'exportations, le 14 octobre dernier, le Maroc a inondé le marché espagnol de quelques 24.000 tonnes au lieu des 10.600 initialement prévues, en seulement 17 jours. Du coup, plusieurs exploitations dans la région d'Almeria se retrouvent au bord de la faillite. La conseillère a donc invité le gouvernement à prendre «des mesures drastiques» pour protéger les exploitants andalous.
L'Espagne proteste Mais ce n'est pas tout. Clara Aguilera a également protesté contre le prix d'introduction de la tomate marocaine sur le marché espagnol. Selon Aguilera, ce prix serait largement en dessous des prix établis par l'accord avec l'UE. Le prix minimum est fixé à 461 euros la tonne. Or, selon la FEPEX (Fédération espagnole et producteurs et exportateurs de fruits), les tomates marocaines étaient écoulées sur le marché, pendant huit jours, à des prix inférieurs. Des arguments que les voisins espagnols sortent périodiquement pour expliquer leur montée au créneau contre la tomate marocaine. La plainte de Clara Aguilera a trouvé une oreille favorable. En effet, la ministre de l'Environnement a annoncé que «C'est une situation inadmissible qui nuit aux légumes de serre d'Almeria». Ces quatre dernières années, les ventes du Maroc à destination de l'UE ont augmenté de 60%. Les exportations du royaume sont ainsi passées de 191 310 tonnes en 2004 à 305 542 tonnes en 2008. Les accords de commercialisation visant à limiter les exportations des pays en dehors de la Communauté européenne ont du mal à ralentir cette cadence. Cette situation a provoqué, selon les données du secteur, une baisse de 30 à 35 % de la part de l'Espagne dans les exportations vers l'Union européenne au cours des deux dernières années. Afin de redresser la barre, la FEPEX a réclamé que la Commission européenne et les autorités douanières des Etats membres contrôlent les valeurs déclarées par les importateurs de tomate marocaine.
La Fédération exige de faire payer aux importateurs, des droits de douanes en relation avec le prix de la tomate, surtout quand celui-ci est inférieur à ce qui est fixé par les accords.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.