Registre social unifié : Nouveau calendrier    Babioles à 5 milliards DH    Casablanca : Lydec reprend la distribution des factures d'eau et d'électricité    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le développement humain en partage
Publié dans Les ECO le 23 - 11 - 2016

Le roi Mohammed VI a effectué, ce 23 novembre, une visite dans la ville d'Antsirabe, où avaient séjourné, lors de leur exil, le roi Mohammed V et la famille royale. Le souverain en a profité pour lancer les travaux d'un hôpital et d'un complexe de formation professionnelle d'un coût de 220 MDH.
Le développement humain occupe une place de choix dans la visite du roi Mohammed VI à Madagascar. Après la signature d'une série d'accords bilatéraux et de partenariats public-privé, le souverain a effectué hier une visite à Antsirabe, dans le centre du pays. Ce déplacement sur les lieux où ont séjourné le roi Mohammed V et la famille royale marocaine, a aussi été l'occasion pour le souverain de partager avec l'Etat malgache, l'expertise marocaine en matière de développement humain. En compagnie de son homologue malgache, le roi Mohammed VI a ainsi procédé au lancement des travaux de construction de l'hôpital «Mère et enfant» et d'un complexe de formation professionnelle. Ces projets d'un investissement global de 220 MDH sont assurés par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable.
Un hôpital à 160 MDH
L'hôpital «Mère et enfant» qui sera réalisé sur une superficie de 50.000 m2 entrera en service en mars 2019. Cette infrastructure hospitalière, dont le budget de réalisation est de 160 MDH, fournira des prestations concernant le traitement des pathologies de la mère et de l'enfant et la prise en charge des grossesses, en particulier celles à risque. La structure sera édifiée entièrement au rez-de-chaussée pour une exploitation optimisée et sécurisée avec une architecture intégrée au paysage urbain local et favorisant la fonctionnalité des espaces. Doté de 70 lits, elle comprend des blocs fonctionnels communicants par des couloirs larges et éclairés, ainsi que des unités de soins intensifs et de réanimation maternelle, de néonatalogie pour la prise en charge des bébés à risque et de consultations gynécologiques et pédiatriques.
1.200 naissances
L'établissement comporte aussi un plateau technique composé de trois salles opératoires dont une septique et d'autres pour l'accouchement et l'imagerie (scanner, échographes standards et cardiaques), ainsi qu'un laboratoire spécialisé. Les activités annuelles de cette infrastructure hospitalière devront concerner 1.200 naissances, 8.000 consultations de gynécologie obstétrique, 9.600 consultations pédiatriques, 1.800 actes de chirurgie d'urgence, 900 actes de chirurgie pédiatrique, 500 actes de chirurgie gynécologique et 4.000 cas médicaux.
L'OFPPT en action
Concernant le complexe de formation professionnelle, il sera réalisé sur une superficie globale de 25.000m2. Cette structure a nécessité un budget de 60 MDH, dont 10 MDH d'assistance technique prise en charge par l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). L'établissement sera fin prêt en octobre 2018. Ce complexe a pour objectif de doter les secteurs du bâtiment et travaux publics (BTP) et du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration des cadres nécessaires. Il vise aussi à satisfaire les besoins des opérateurs économiques en ressources humaines qualifiées, renforcer l'employabilité des jeunes, promouvoir leur insertion socioprofessionnelle et accompagner les grands chantiers de développement socio-économiques initiés dans le pays.
21 filières de formation
Avec une capacité d'accueil de 1.000 stagiaires, le complexe, qui sera réalisé en partenariat avec l'OFPPT, le ministère malgache de l'Emploi, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle et la commune urbaine d'Antsirabe, assure 21 filières de formation, dont 12 du secteur du BTP et neuf dans le domaine du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration. Il contribuera à la formation de techniciens spécialisés, de techniciens, ainsi que d'ouvriers qualifiés dans divers métiers. Dans le tourisme, ce complexe assurera des formations dans des spécialités telles que l'hôtellerie et restauration, ainsi que dans les métiers du voyage.
La Fondation Mohammed VI active en Afrique
Créée en 2008 à l'initiative du souverain, la Fondation Mohammed VI pour le développement durable mène une vingtaine d'initiatives dans sept pays africains, en l'occurrence le Sénégal, le Mali, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, la Côte d'Ivoire, le Gabon et Madagascar. Dans le domaine de la santé, la fondation compte à son actif la construction et l'équipement de la clinique d'ophtalmologie Mohammed VI de Dakar, d'une clinique périnatale à Bamako, d'un hôpital «Mère et enfant» à Conakry et d'un centre de restauration pour les patients hospitalisés (en projet) au Rwanda. La Fondation Mohammed VI fait également des dons de médicaments et d'équipements biomédicaux au profit des autorités sanitaires au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Dans les secteurs de l'éducation et de la formation, les projets de la fondation portent notamment sur la construction et l'équipement de centres de formation professionnelle dans les métiers du tourisme, du BTP, de la santé, du transport et de la logistique, ainsi que la construction d'écoles primaires dans plusieurs pays du continent.
Tags: Maroc-Madagascar Visite royale Mohammed VI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.